Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Un aperçu numérique des 50 ans de la séance de repêchage de la LNH

vendredi 2012-06-01 / 21:27 / LNH.com - Repéchage LNH 2012

Par John Kreiser - Chroniqueur LNH.com

Partagez avec vos amis


Un aperçu numérique des 50 ans de la séance de repêchage de la LNH

Le repêchage de la LNH a parcouru beaucoup de chemin depuis la première séance qui avait eu lieu à Montréal à l'Hôtel Reine-Elizabeth en juin 1963. Six équipes avaient alors participé à quatre rondes de sélection pour choisir 21 joueurs prometteurs qui n'étaient pas déjà membres des équipes juniors commanditées par les formations du circuit.

Cette année, un total de 211 joueurs seront sélectionnés par les 30 équipes lors du 50e repêchage de la LNH, qui sera présenté au Consol Energy Center de Pittsburgh les 22 et 23 juin. Il se tiendra en présence de milliers de partisans et il sera retransmis à la télévision dans le monde entier.

De toute évidence, il y a eu beaucoup de changements depuis le premier repêchage; la ligue est passée de six à 30 équipes, et le nombre de joueurs réclamés est maintenant 10 fois plus élevé. Les formations juniors ne sont plus commanditées par les équipes de la LNH, qui choisissent maintenant des joueurs de partout dans le monde. Mais l'objectif demeure le même: trouver la prochaine génération de talents de la LNH.

Voici un aperçu numérique des 50 ans du repêchage de la LNH:

0 - Nombre de joueurs choisis par les Blues de St.Louis lors de la séance de repêchage de 1983. A la suite d'une dispute entre les propriétaires de l'équipe, les Blues n'ont délégué aucun représentant à Montréal et ils ont été la première équipe d'après 1969 avec aucune sélection.

1 - Nombre de joueur d'une école secondaire des Etats-Unis à avoir été le premier choix du repêchage. Brian Lawton, un joueur de centre de l'école secondaire Mount St. Charles au Rhode Island, a été réclamé par les North Stars du Minnesota en 1983. Lawton a pris part à 483 matchs dans la NHL, totalisant 112 buts et 256 points. Il a connu sa meilleure saison dans la LNH en 1986-87 quand il a réussi 21 buts et 44 points.

2 - Nombre de gardiens à avoir été les premiers choix de la séance de repêchage depuis 1969 – la première après que les équipes de la LNH eurent cessé de commanditer des équipes juniors. Les Islanders de New York ont choisi Rick DiPietro de l'Université de Boston en 2000, et Pittsburgh a réclamé Marc-André Fleury, de Cap Breton dans la Ligue Junior Majeure du Québec, en 2003.

3 - Plus d'années consécutives où une équipe a détenu le premier choix de la séance de repêchage. Québec a sélectionné au premier rang de 1989 à 1991, réclamant Mats Sundin, Owen Nolan et Eric Lindros. Les Oilers d'Edmonton détiennent le premier choix du repêchage cette année après avoir été les premiers à choisir en 2010 (Taylor Hall) et 2011 (Ryan Nugent-Hopkins).

4 - Plus d'années consécutives où un joueur né au Canada a été le premier choix de la séance de repêchage. Cette séquence – la plus longue depuis que des Canadiens ont été les premiers joueurs sélectionnés de 1984 à 1987 –, pourrait prendre fin cette année. Le Russe Nail Yakupov, un attaquant qui évolue avec le Sting de Sarnia dans la Ligue de l'Ontario, occupe le premier rang sur la liste finale du Bureau central de dépistage de la LNH parmi les joueurs admissibles au repêchage de 2012.

5 - Nombre de joueurs choisis lors de la première séance de repêchage (qu'on appelait alors le repêchage des joueurs amateurs) ayant évolué dans la LNH. Peter Mahovlich, le deuxième joueur réclamé en 1963 (par Detroit), a été le seul à remporter la Coupe Stanley et le seul à réussir plus de 250 buts et 700 points – en fait, ses statistiques offensives ont été supérieures à tout autre joueur sélectionné de 1963 à 1968.

6 - Nombre d'années depuis qu'un défenseur a été le premier choix de la séance de repêchage. St. Louis a réclamé Erik Johnson en 2006; auparavant, aucun défenseur n'avait été le premier choix du repêchage depuis Chris Phillips, par Ottawa, en 1996.

7 - Nombre de rondes lors du repêchage depuis 2005 quand la convention collective actuelle a été adoptée. Ce nombre a été réduit au fil des années, ayant atteint un sommet de 25 rondes en 1974.

9 - Ronde où les Kings de Los Angeles ont sélectionné le futur membre du Temple de la renommée Luc Robitaille lors de la séance de repêchage de 1984. Robitaille a totalisé 668 buts au cours de sa carrière. Il occupe le 10e rang sur la liste de tous les temps et il est le joueur ayant été réclamé le plus loin à avoir inscrit plus de 500 buts.

11 - Plus petit nombre de joueurs sélectionnés lors d'une séance de repêchage. En 1965, les six équipes de la LNH n'avaient choisi que 11 joueurs; seulement deux (le défenseur Pierre Bouchard et l'attaquant Michel Parizeau) ont atteint la LNH. Bouchard a été le seul à connaître une solide carrière dans la LNH, prenant part à 590 matchs et remportant la Coupe Stanley à cinq reprises avec le Canadien de Montréal.

15 - Duos de frères qui ont été sélectionnés lors de la première ronde du repêchage. Les Sutter (Duane, Brent, Rich, Ron) forment la seule famille de quatre joueurs ayant été réclamés en première ronde, un de plus que les Staal (Eric, Jordan, Marc). Il n'est jamais arrivé que deux frères soient les premiers choix du repêchage; les plus près ont été les Turgeon – Hartford a choisi Sylvain avec le deuxième choix du repêchage de 1983 tandis que Pierre a été le premier choix du repêchage de 1987 par Buffalo.

22 - Années consécutives au cours desquelles le repêchage a eu lieu à Montréal avant que la LNH choisisse de présenter la séance de sélection dans d'autres villes. Le repêchage s'est déroulé à quatre endroits différents à Montréal avant d'être présenté à Toronto en 1985. Le repêchage n'a jamais eu lieu dans la même ville deux années de suite depuis ce temps.

23 - Ronde où les Rangers de New York ont sélectionné le défenseur Jim Warner en 1974. Warner a joué 32 matchs avec Hartford en 1979-80 et il est le joueur réclamé le plus loin au repêchage (par ronde) à avoir atteint la LNH. Le joueur sélectionné le plus loin à avoir inscrit un but dans la LNH a été Warren Miller, qui avait été choisi par les Rangers deux rondes avant Warner. Miller a réussi 40 buts et 90 points en quatre saisons avec les Rangers et les Whalers.

69 - Nombre de joueurs choisis au repêchage provenant de l'Université du Minnesota, un sommet parmi les universités américaines. Michigan, dirigé par l'ancien joueur étoile de la LNH Red Berenson, est deuxième avec 68.

172 - Nombre de joueurs choisis au repêchage provenant des Petes de Peterborough, de la Ligue junior de l'Ontario, plus que toute autre équipe évoluant dans une des trois ligues juniors majeures. Dale MacLeish, choisi lors de la quatrième ronde par Toronto en 1966, a été le premier. Les Petes sont la seule équipe d'une ligue junior majeure à avoir obtenu au moins un joueur réclamé à chaque séance lors des 30 dernières années.

291 - Position au repêchage du défenseur Jonathan Ericsson (Detroit, 2002) et du gardien Brian Elliott (Ottawa, 2003), les joueurs réclamés le plus loin à avoir atteint la LNH. Ericsson a été le dernier joueur sélectionné en 2002 et Elliott, l'avant-dernier de la séance de repêchage l'année suivante.

535 - Nombre de joueurs russes et de l'ancienne Union Soviétique choisis lors de la séance de repêchage, ce qui constitue un sommet pour un pays à l'extérieur de l'Amérique du Nord. La Suède occupe le deuxième rang avec 532, et elle pourrait se hisser au premier rang cette année. Un total de 25 Suédois ont été sélectionnés l'an passé, comparativement à six Russes seulement.