Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Mike Smith: « J’étais conscient que ce devait être mon meilleur match des séries »

dimanche 2012-05-20 / 21:12 / LNH.com - Nouvelles

Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Mike Smith: « J’étais conscient que ce devait être mon meilleur match des séries »

LOS ANGELES – Quand Mike Smith et les joueurs devant lui se mettent en tête de bien travailler, les adversaires des Coyotes de Phoenix ne s’amusent guère en territoire offensif.

Les Kings l’ont réalisé dimanche après-midi quand ils ont été blanchis 2-0 devant leurs partisans à Los Angeles sans obtenir beaucoup de bonnes occasions de marquer.

« Nos joueurs ont été patients. C’est ainsi que nous avons connu du succès dans les séries, a constaté l’entraîneur Dave Tippett. Smith a fait les gros arrêts quand nécessaire et le reste de l’équipe a travaillé fort devant lui, ce qui nous a donné une chance de gagner. »

« J’étais conscient que ce devait être mon meilleur match des séries. C’est évident que nous ne pouvions nous permettre de perdre, c’était donc important de faire les arrêts en début de rencontre. A partir de là tout s’est mis à rouler en somme », a raconté Smith.

Les Kings ont contrôlé les trois premiers matchs de la série en bonne partie à cause de la pression incessante exercée dans le territoire des Coyotes. Leurs joueurs sont plus costauds et ils ont été en mesure de provoquer des revirements qui ont éventuellement mené à des buts.

Le scénario est apparu assez semblable en première période dimanche. Les Kings ont dominé les Coyotes 10-5 au total des tirs au but et ont eu plusieurs chances de qualité de marquer. Smith a fait les arrêts et petit à petit les Coyotes ont pris le contrôle du match.

Les lancers des Kings venaient de plus loin et Smith a eu la tâche relativement plus facile pendant que Shane Doan marquait un puis deux buts. Même en troisième période lorsque les Kings ont dirigé 31 tirs, seulement 13 ont atteint le filet et la plupart étaient inoffensifs.

« Ca dépend d’où viennent les lancers, a convenu Tippett. Nous ne leur avons pas donné autant de chances de marquer que lors des matchs précédents.

« Le Roseau qui plie mais ne se rompt pas… nous devons jouer d’une certaine façon si nous voulons connaître du succès. Ca commence avec le sens de la compétition, vous savez, bloquer des lancers, des choses comme ça. »

Dans son plan de match, Smith prévoit faire de gros arrêts pour frustrer l’adversaire, mais il aime aussi manier la rondelle, ce qui procure une arme supplémentaire aux Coyotes. Une équipe comme les Kings qui fait de l’échec-avant avec plusieurs attaquants peut être ralentie par un gardien qui s’empare d’une rondelle envoyée au fond du territoire pour relancer l’attaque à l’aide d’une passe précise. Ce que Smith a fait souvent, avec le résultat que les Kings ont passé moins de temps dans la zone des Coyotes.

« Je pense à un jeu en troisième période, quand ils ont projeté la rondelle mollement derrière nos défenseurs. Smith s’est interposé le long de la clôture et nous avons pu relancer l’attaque et exercer de la pression dans leur territoire. C’est vraiment comme avoir un troisième défenseur », a apprécié Doan.

« C’est un filet de sûreté sur lequel on compte un peu trop à l’occasion. Mais il est le meilleur de la ligue dans ce rôle. C’est rendu que lorsqu’il rate une passe on lui demande ce qui ne va pas! C’est incroyable qu’une telle idée puisse traverser la tête d’un attaquant, mais il est bon à ce point. On l’apprécie grandement et il arrive qu’on le prenne pour acquis. »

Les Coyotes ont subi six défaites depuis le début des séries et trois fois Smith a répliqué avec un blanchissage. C’était la première fois dans cette série qu’il ne menait pas les siens à la victoire après une défaite.

Smith a par ailleurs porté à 24 sa séquence de matchs avec un pourcentage d’arrêts d’au moins .900, qui remonte au 18 mars.

« C’est drôle mais chaque fois qu’on a eu besoin d’un gros match de Smith, il a été absolument remarquable », a noté Doan, le capitaine des Coyotes. « Je lui rappelle à la fin de chaque rencontre.

« Si nous sommes sortis de la première période en avance 1-0 c’est grâce à lui. Nous avons tellement confiance en lui. C’est comme si on se disait: avec Smith, on va gagner. Je crois que c’est très important. Mais on ne dira jamais assez à quel point il a été extraordinaire à chaque fois qu’on a eu besoin d’un gros match de sa part. »

Contrairement à plusieurs gardiens, Smith n’est pas superstitieux.

Mis au courant des déclarations des déclarations de Doan, il a répondu: « Shutout », ou blanchissage…

 

La LNH sur Facebook