Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

L'attaquant Claude Giroux des Flyers écope d'une suspension d'un match

lundi 2012-05-07 / 15:26 / LNH.com - Nouvelles

The Canadian Press

Partagez avec vos amis


L'attaquant Claude Giroux des Flyers écope d'une suspension d'un match

NEW YORK, États-Unis - L'attaquant Claude Giroux des Flyers de Philadelphie pourrait regretter longtemps son geste à l'endroit de Dainius Zubrus des Devils du New Jersey, dimanche, lors du quatrième match de la série demi-finale de l'Association Est.

Sa mise en échec illégale à la tête de Zubrus lui a valu une suspension d'un seul match mais elle lui est imposée alors que les Flyers sont acculés au pied du mur. Giroux ratera donc le cinquième match de la série, mardi, à Philadephie.

Les Flyers, vaincus 4-2 dimanche à Newark, sont en déficit 3-1 et font face à l'élimination.

Giroux a frappé Zubrus à la tête à 19:56 de la deuxième et a reçu une pénalité mineure pour contact illégal à la tête. Zubrus, qui avait marqué l'éventuel but vainqueur quelques minutes plus tôt, a été secoué sur le jeu, mais est revenu au jeu pour finalement marquer dans un filet désert en troisième.

Brendan Shanahan, le vice-président à la sécurité des joueurs, a déclaré que Giroux avait asséné «un coup tardif et dangereux à la tête» de Zubrus sur le jeu.

Le joueur des Flyers a pris part à une audience disciplinaire par téléphone, lundi. Il a dit «respecter la décision et vouloir aller de l'avant». Meilleur marqueur des Flyers avec 17 points en séries éliminatoires,

Il s'agit de la première fois de sa carrière de quatre saisons que Giroux est sanctionné.

Au cours de la même séquence vidéo, on peut voir Giroux être illégalement frappé par un défenseur des Devils après s'être débarassé du disque en zone du New Jersey. Tandis que la rondelle passe de nouveau près de lui, on aperçoit Giroux évacuer sa frustration auprès d'un officiel. Il tourne même le dos au jeu pour regarder l'arbitre.

C'est à ce moment, quand il y a revirement, que Giroux prend Zubrus en chasse. Après l'avoir rejoint, il frappe violemment son bâton et «relève son épaule vers le visage de Zubrus, qui devient alors le principal point de contact», a indiqué Shanahan.

«Il contrevient alors à la règle des coups illégaux à la tête, qui stipule que: 'un contact avec la tête d'un adversaire, alors que la tête est visée et est le principal point de contact, n'est pas permis'» a indiqué Shanahan sur NHL.com.

Giroux s'est entretenu avec le vice-président de la sécurité des joueurs, Brendan Shanahan, lundi. Il a expliqué qu'il n'est pas un joueur salaud et qu'il n'avait pas l'intention de frapper Zubrus à la tête.

«Je tentais de compléter ma mise en échec et il s'est comme penché, c'est là que je l'ai frappé, mon épaule sur sa tête. Mon coude était bas. Je n'ai pas sauté. Je suis un joueur plutôt honnête. Je ne suis pas un joueur salaud. Je ne suis pas là pour blesser qui que ce soit. Je tentais seulement de compléter une mise en échec.»

Shanahan a spécifié qu'en aucun temps Zubrus a-t-il baissé brusquement la tête et n'avait pas laissé le temps à Giroux d'éviter ce coup à la tête.

Giroux s'est adressé aux médias, lundi, par le biais d'une téléconférence puisque l'équipe avait congé d'entraînement. Il a expliqué que l'équipe est en mode «panique» et a perdu confiance en ses moyens face aux Devils. Cela n'a jamais paru aussi évident que lorsqu'il a été sanctionné pour son coup à la tête de Zubrus.

 

La LNH sur Facebook