Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les joueurs de soutien sont au centre des succès des Capitals dans les séries éliminatoires

mardi 2012-05-01 / 23:13 / LNH.com - Nouvelles

Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Les joueurs de soutien sont au centre des succès des Capitals dans les séries éliminatoires

NEW YORK – Les joueurs étoiles des Capitals de Washington, qui avaient été tant décriés au cours des séries éliminatoires des dernières saisons, ont mené l’équipe en première ronde quand ils ont surpris les champions en titre de la Coupe Stanley.

Les Alex Ovechkin, Nicklas Backstrom, Alexander Semin et Mike Green ont non seulement contribué offensivement dans la première série, ils ont également neutralisé les vedettes des Bruins des Boston.

C’est le travail des Chris Kelly, Benoit Pouliot et Rich Peverley qui a permis aux Bruins de pousser la série à sept matchs.

Mais plus la série avançait contre les Bruins, plus les fantassins - comme aime les appeler l’entraîneur en chef, Dale Hunter -, ont commencé à apporter leur contribution.

Contre les Rangers, ils font encore mieux – ce sont eux qui transportent l’équipe.

Même si Ovechkin a marqué le but gagnant lors d’une supériorité numérique en troisième période dans la victoire de 3-2 dans le deuxième match de la série présenté au Madison Square Garden, lundi soir, ce sont les fantassins qui ont mené les Capitals vers la victoire.

En fin de première période du deuxième match, Matt Hendricks a fait de l’excellent travail pour permettre à Jason Chimera de procurer une avance de 2-0 aux siens.

Pendant ce temps, le centre du troisième trio, Jay Beagle, qui est sorti de l’ombre pour devenir l’un des joueurs de confiance de Hunter, a joué près de 20 minutes, le plus haut total de tous les attaquants des Capitals.

« On a besoin de ce genre de joueurs, ils travaillent fort à chaque match, a affirmé Hunter. Les journalistes ne parlent pas assez d’eux. Ils sont les fantassins de l’équipe. Ils se présentent à tous les matchs et c’est avec des joueurs comme eux que l’on gagne des matchs pendant les séries éliminatoires. Ils neutralisent les meilleurs joueurs adverses, comme Girardi le fait avec Ovechkin. »

Les quatre vedettes des Capitals - Ovechkin, Backstrom, Semin et Green, les « jeunes pistolets » comme on les appelait à Washington au cours des cinq dernières saisons -, ont vu leur temps de glace être considérablement diminué dans le deuxième match de la série.

Ovechkin, Backstrom et Semin n’avaient jamais été aussi peu utilisés dans un match des séries éliminatoires, tandis que Green a joué environ 10 minutes dans les deux dernières périodes, après avoir connu des difficultés au premier engagement.

Hunter a préféré se fier à ses troisième et quatrième trios.

Beagle joue au centre de Hendricks et de Troy Brouwer sur la troisième ligne, alors que le petit Keith Aucoin évolue entre les gros Joel Ward et Mike Knuble sur le quatrième trio.

« Peut-être les deux trios les plus sous-estimés, a déclaré Brooks Laich. Ça doit être très difficile de jouer contre le trio de Beagle. Pour ce qui est de Ward, Knuble et Aucoin, ils sont efficaces à chaque présence sur la glace. Ces six joueurs ne se plaignent pas de leur temps d’utilisation et ils marquent des buts importants. Il restait trois minutes à jouer et Mike Knuble a patiné de toutes ses forces pour empêcher un dégagement. La contribution de ces joueurs ne peut pas passer inaperçue, ils sont nos leaders présentement. »

Ovechkin totalise deux buts à ses cinq derniers matchs, incluant un qui a forcé la prolongation dans une défaite contre les Bruins.

Pour ce qui est de Green et de Semin, ils en ont marqué chacun un.

Chimera a gagné sa place au sein des deux premiers trios des Capitals, mais il est avant tout un travailleur acharné. Il a inscrit trois buts à ses quatre derniers matchs, tous en raison de sa grande vitesse.

Le gardien des Rangers, Henrik Lundqvist, a d’ailleurs sous-estimé sa rapidité quand il est sorti de son demi-cercle et il s’est fait surprendre sur le deuxième but des Capitals, lundi.

Ovechkin totalise six points depuis le début des présentes séries éliminatoires, alors que Laich et Backstrom en ont tous les deux cinq. Chimera est à égalité au quatrième rang avec Ward, qui a été le héros en marquant en prolongation contre les Bruins dans le septième match, en plus de préparer le but de Knuble qui a procuré une avance de 1-0 aux siens, lundi.

Knuble, qui n’a pas joué dans les trois premiers matchs contre les Bruins, est l’un des quatre joueurs avec trois points, dont deux buts à ses cinq dernières rencontres.

« Nous jouons bien, a déclaré Knuble en parlant de son trio. Mais avant tout, nous jouons bien défensivement. Et même si on ne marque pas toujours, nous sommes souvent dans le territoire adverse. Nous forçons le jeu en ne laissant aucune marge de manœuvre à nos adversaires et nous les faisons travailler très fort dans leur zone. C’est ce que nous devons faire, c’est notre job. C’est un boni si nous marquons des buts. »

 

La LNH sur Facebook