Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Kings neutralisent le jeu de puissance des Canucks et l’emportent 4-2

samedi 2012-04-14 / 1:36 / LNH.com - Nouvelles

Par Kevin Woodley - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Kings neutralisent le jeu de puissance des Canucks et l’emportent 4-2
VANCOUVER – Le jeu de puissance des Canucks de Vancouver leur a permis de se rendre à une victoire de la Coupe Stanley la saison dernière. Cette année, le travail du capitaine des Kings Dustin Brown en infériorité numérique pourrait mettre un frein à leurs ambitions. Brown a compté deux buts en désavantage numérique dans un gain de 4-2 des Kings de Los Angeles sur les Canucks de Vancouver vendredi soir au Rogers Arena. Les Kings prennent ainsi les devants 2-0 dans leur série quart de finale contre les favoris de l’Association de l’Ouest.


VANCOUVER – Le jeu de puissance des Canucks de Vancouver leur a permis de se rendre à une victoire de la Coupe Stanley la saison dernière. Cette année, le travail du capitaine des Kings Dustin Brown en infériorité numérique pourrait mettre un frein à leurs ambitions.

Brown a compté deux buts en désavantage numérique dans un gain de 4-2 des Kings de Los Angeles sur les Canucks de Vancouver vendredi soir au Rogers Arena. Les Kings prennent ainsi les devants 2-0 dans leur série quart de finale contre les favoris de l’Association de l’Ouest.

Jarret Stoll a inscrit un but en avantage numérique en troisième période et Trevor Lewis a compté immédiatement après un autre jeu de puissance en fin de match pour les visiteurs. Jonathan Quick a réalisé 46 arrêts pour les Kings, qui pourraient se forger une avance de 3-0 lorsque la série se  déplacera à Los Angeles pour le troisième match qui sera disputé dimanche (22 h 30 HE sur les ondes de NBCSN, CBC, RDS). Les Kings mènent une série quatre de sept 2-0 pour la première fois depuis qu’ils ont remporté les deux premières parties de leur série contre les North Stars du Minnesota il y a de cela 44 ans.

Brown a ouvert la marque en infériorité numérique alors qu’il ne restait que 8,6 secondes à faire dans une première période âprement disputée. Toutefois, Jannik Hansen, qui a été promu sur le premier trio, a répliqué après seulement 17 secondes de jeu au deuxième tiers. Brown a inscrit son deuxième filet en désavantage numérique sur une échappée cinq minutes plus tard. Avec ses deux buts marqués à court d’un joueur, le capitaine des Kings a égalé un record de la LNH pour un match des séries éliminatoires. Cet exploit avait cependant été réalisé 12 fois auparavant.

Brown croyait avoir réussi un tour du chapeau quand les marqueurs officiels lui ont attribué un but compté à la suite d’une mêlée devant le filet en supériorité numérique à 8:30 du troisième engagement. Or, le but a finalement été inscrit à la fiche de Stoll après la rencontre.

Samuel Pahlsson a marqué avec 3:38 à faire au match et Luongo a terminé la soirée avec 23 arrêts pour les Canucks. C’est la première fois de leur histoire que les Canucks perdent les deux premières parties d’une série à domicile. Cette formation ne ressemble pas à celle qui a remporté deux  championnats de saison régulière consécutifs.

L’an passé, le jeu de puissance de Vancouver avait été le plus redoutable de la ligue en saison régulière avant de s’écraser en finale de la Coupe Stanley contre Boston. Cette année, les malheurs des Canucks ont commencé plus tôt. Leur jeu de puissance se classait au premier rang de la LNH au  début du mois de janvier avant de chuter à la quatrième position à la fin de la saison en raison d’une mauvaise séquence de 16 buts en 120 occasions. Cette disette semble vouloir se poursuivre alors que Vancouver a été blanchi en cinq tentatives (en plus d’obtenir seulement quatre tirs au but) dans la défaite de 4-2 subie lors du premier match de cette série.

Toujours privés de leur meilleur marqueur Daniel Sedin, victime d’une commotion cérébrale le 21 mars dernier, les Canucks ont de nouveau été incapables de capitaliser en cinq avantages numériques vendredi soir. Ils n’ont absolument rien généré lors de leurs deux premiers jeux de puissance et ils  ont même accordé un but après avoir dégagé illégalement leur territoire avec l’avantage d’un joueur.

Le défenseur Alexander Edler, qui avait été critiqué par son entraîneur la veille pour avoir provoqué le revirement à l’origine du but gagnant tard dans le premier match, a encore perdu le disque en tentant une passe arrière en sortie de zone. Anze Kopitar en a alors profité pour se présenter seul  devant Luongo. Celui-ci a repoussé avec sa jambière gauche le tir de Kopitar, laissé complètement seul, et Brown s’est emparé du retour avant de soulever la rondelle par-dessus le gardien des Canucks. Le défenseur Chris Tanev a tenté en vain d’empêcher le disque de pénétrer dans le filet avec son gant.

Posté devant le filet de Quick, Hansen a rapidement créé l’égalité en faisant dévier le tir bondissant de la ligne bleue d’Henrik Sedin par-dessus le bloqueur du gardien des Kings.

Puis, Dan Hamhuis a trébuché à la ligne bleue de Los Angeles et Brown s’est lancé à l’attaque. Après s’être défait de deux opposants, il a déjoué Luongo avec une feinte du revers pour égaler le record de buts en désavantage numérique en une partie éliminatoire dans la LNH. C’est la 13e fois qu’un  joueur marque deux buts en infériorité numérique en pareilles circonstances, mais Brown est le premier depuis John Madden des Devils du New Jersey en 2006.

Luongo a effectué quelques arrêts spectaculaires tôt en troisième période, mais Stoll a augmenté l’avance des siens avec un but en supériorité numérique. Les Canucks ont ensuite exprimé toute leur frustration quand une mêlée a éclaté après que Brown eut poussé Sedin sur Quick. Alexandre Burrows a frappé le gardien des Kings et Hansen s’est vu décerner une punition de 10
minutes d’extrême inconduite. Lewis a porté la marque à 4-1 immédiatement après le jeu de puissance qui a suivi en contournant le filet de Luongo, qui s’était déjà compromis.

 

La LNH sur Facebook