Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Un départ canon et une solide fin de match permettent aux Sénateurs de battre les Flyers en tirs de barrage

samedi 2012-03-31 / 17:06 / LNH.com - Nouvelles

Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Un départ canon et une solide fin de match permettent aux Sénateurs de battre les Flyers en tirs de barrage


PHILADELPHIE -- Milan Michalek et Jason Spezza ont marqué en tirs de barrage pour permettre aux visiteurs, les Sénateurs d’Ottawa, de disposer des Flyers de Philadelphie au compte de 4-3, samedi.

Craig Anderson a bloqué Daniel Brière au troisième tour de la fusillade pour confirmer cette troisième victoire de suite des Sénateurs.

Daniel Alfredsson a récolté un but et une aide. Spezza et Chris Neil ont été les autres marqueurs des Sénateurs, eux qui détenaient une avance de 3-0 après 20 minutes.

Wayne Simmonds, Sean Couturier et Braydon Coburn ont fait vibrer les cordages chez les Flyers au deuxième tiers, égalisant le pointage après deux périodes.
 
Ottawa s’est d’abord inscrit au tableau lorsque Spezza a fait mouche à 6:04 du premier tiers. Alfredsson s’est emparé du disque derrière le filet adverse avant de passer la rondelle sur son revers à Spezza, qui l’a soulevée par-dessus le bloqueur du cerbère des Flyers, Sergei Bobrovsky, d’en arrière de la ligne de but.

Alfredsson a porté la marque à 2-0 à 11:39 de la période. La tentative de dégagement de l’attaquant recrue des Flyers, Eric Wellwood, a été interceptée par le défenseur des Sénateurs, Erik Karlsson, qui a poussé la rondelle vers Alfredsson dans la zone privilégiée. Son tir s’est faufilé dans la circulation pour battre Bobrovsky. Le capitaine récoltait ainsi un 27e but cette année.
 
Un autre revirement a permis à Ottawa de tripler son avance. Bobrovsky voulait dégager la rondelle, mais l’avant des Sénateurs, Rob Klinkhammer, l’a attrapée avec son gant. Il a décoché un tir hors cible, mais Chris Neil a pris possession du disque. Ce dernier a pris un tir qui semblait anodin du cercle gauche qui a passé entre les jambières de Bobrovsky, à 14:27. Il enregistrait ainsi un 13e but cette saison.

Les Flyers ont brisé la glace de peine et de misère au début du deuxième tiers. Schenn a fait un beau jeu en zone d’Ottawa pour se créer de l’espace et prendre un tir du poignet qui a dévié sur le visage de Simmonds. Ce dernier a ainsi récolté son 26e but, probablement le plus douloureux de la campagne.

Simmonds est revenu sur la glace environ six minutes plus tard avec une visière. C’est la deuxième fois en six semaines que Simmonds est atteint au visage par la rondelle. Il avait eu besoin de 25 points de suture à la lèvre inférieure et supérieure en pareille circonstance lors d’un échauffement le 16 février. Il avait fait un retour dans le match ce soir là pour marquer deux buts dans un gain de 7-2 des siens sur les Sabres de Buffalo.

Philadelphie a creusé l’écart à un but à 13:38 du deuxième tiers. Couturier est entré en zone d’Ottawa pour feindre un tir, ce qui a fait figer le défenseur Sergei Gonchar assez longtemps pour qu’il puisse le passer et couper au filet. Il a poussé le disque sous le gardien des Sénateurs, Craig Anderson, alors que le but allait sortir de ses amarres. Le but a d’abord été refusé, mais après une longue révision, il a été déterminé que la rondelle avait franchi la ligne de but avant que le filet ne soit complètement déplacé.

Les Flyers ont confirmé leur remontée lorsque Coburn a inscrit son cinquième de l’année, avec 2:43 à faire au cadran. Les Flyers ont pénétré en zone adverse et Brière a repéré Coburn qui fonçait au filet. Le défenseur a repoussé cette passe par-dessus Anderson qui s’allongeait sur la glace, inscrivant un premier but en 17 rencontres.
 
Les deux formations ont eu des chances en troisième période. Elles ne sont pas parvenues à marquer sur le jeu de puissance et Bobrovsky a littéralement volé un but à Spezza, étirant sa jambière gauche pour le bloquer sur la droite, avec 1:20 à écouler.

Les Flyers ont contrôlé le jeu en prolongation, mais leurs meilleures chances sont survenues lorsque Brière a frappé le poteau droit avec 2:36 à jouer. Ce dernier a également fait écoper Filip Kuba d’une punition avec 48,6 secondes au tableau, mais les Flyers n’ont pu en profiter.
 

Communiquez avec Adam Kimelman à akimelman@nhl.com. Suivez-le sur Twitter :
@NHLAdamK
 

La LNH sur Facebook