Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Panthers ajoutent à leur avance dans la division sud-est

mardi 2012-03-27 / 22:26 / LNH.com - Nouvelles

Par Martin Leclerc - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Panthers ajoutent à leur avance dans la division sud-est


MONTRÉAL - De passage au Centre Bell, les Panthers de la Floride avaient l’occasion mardi de consolider leur avance en tête de la division sud-est. Et ils en ont profité.

Même s’ils ont été en possession de la rondelle durant la majeure partie de la soirée et qu’ils ont largement dominé les deux derniers tiers de la rencontre, les Panthers ont eu besoin de toute leur petite monnaie pour quitter Montréal avec deux points.

Devant plusieurs centaines de sièges vides, les Panthers sont revenus de l’arrière en fin de troisième période quand Mikael Samuelsson a trompé la vigilance de Carey Price à l'aide d’un tir des poignets qui a flotté jusque dans les cordages. Ce but créait l’égalité 2-2.

« C’était un tir peu commode, une rondelle difficile à repérer, a commenté l’entraîneur du CH, Randy Cunneyworth. Il y avait de la circulation devant Price, Blunden était posté devant lui. Et tout juste à côté, Emelin était en train de pousser un adversaire. J’aimerais voir nos joueurs diriger ce genre de tirs au filet plus souvent. Des fois, c’est plus sécuritaire de placer le disque derrière le filet mais ces tirs de loin causent parfois des difficultés aux gardiens. »

Il a ensuite fallu un but de Wojtek Wolski en tirs de barrage pour trancher le débat. Un sort injuste pour Carey Price, qui avait fait face à 36 tirs au cours des quatre périodes précédentes. Aussi difficile à avaler pour le Canadien, qui a ainsi subi une 25e revers à domicile cette saison.

Dans le vestiaire, après avoir vu son équipe perdre une autre avance, P.K. Subban se confondait en explications devant cette situation qui ne cesse de se répéter.

« Ce n’est la faute de personne, a-t-il tenté. Toutes sortent de choses nous arrivent. La rondelle fait un mauvais bond, une brève se créé dans notre défense, la rondelle heurte un patin et le rebond se retrouve sur la palette d’un gars posté devant le filet. Ce sont toutes des situations que nous avons vécues cette saison. On peut pointer dans plusieurs directions. Mais en bout de ligne, nous n’avons pas encore trouvé une façon de faire le travail.

« C’est curieux parce que en même temps, nous faisons les bonnes choses. Nous plaçons la rondelle dans la zone adverse et nous respectons le plan de match. Parfois, ça nous prend juste une erreur pour laisser filer une victoire. »

Les hommes de Kevin Dineen ont ainsi mis fin à une inquiétante séquence de trois revers pendant que leurs plus proches poursuivants au classement de leur division, les Capitals de Washington, encaissaient au même moment une cuisante défaite aux mains des Sabres du Buffalo, dans un match qui se voulait crucial pour l’obtention du huitième rang dans la conférence de l’Est.

Au deuxième vingt, le Tricolore a été complètement dominé par les Panthers, qui ont tiré 13 fois en direction de Carey Price. À l’autre bout de la patinoire pendant ce temps, Scott Clemmensen n’a été testé que quatre fois.

Opportuniste, le CH a toutefois trouvé le moyen de briser l’égalité de 1-1 et de rentrer au vestiaire avec les mains sur le volant.

Alors qu’il ne restait que 63 secondes à écouler à l’engagement, Frédéric St-Denis a repéré Louis Leblanc derrière la ligne de défense adverse. La recrue du Canadien a profité de cette échappée pour déjouer Clemmensen et inscrire son cinquième filet de la saison.

« C’est toujours difficile de recevoir aussi peu de tirs au cours d’une période, a raconté Clemmensen. On se met à geler devant le filet, on est incapable de prendre un rythme

Les Panthers avaient décidé de faire appel à leur deuxième gardien, le vétéran Scott Clemmensen, pour affronter le Canadien. Clemmensen n’avait jamais subi la défaite en carrière contre Montréal (5-0-0) alors que José Théodore présentait une piètre moyenne d’efficacité de ,861 contre son ancienne équipe. La recette a une fois de plus fonctionné.

« Je n’ai aucune idée de la raison pour laquelle je n’ai jamais perdu contre le CH. C’est sans doute une question de chance. Et puis, je n’ai pas affronté cette équipe souvent », a commenté le gardien gagnant.

Wojtek Wolski (encore lui !), qui n’a entrepris sa saison que le 25 février dernier, a ouvert la marque au premier vingt. Les Panthers ont profité d’une incursion d’Andrei Markov dans leur zone pour déclencher une attaque à 3-contre-1. Et Wolski, qui transportait le disque, a déjoué Carey Price à 13 :04 d’un tir précis dans le haut du filet. C’était un quatrième filet pour Wolski cette saison.

Le Canadien a toutefois répliqué 56 secondes plus tard, alors qu’il jouissait d’un avantage numérique. Max Pacioretty a tiré d’un angle restreint et Erik Cole a logé le retour dans un filet quasi-désert. Il s’agissait d’un 31e filet pour Cole, ce qui constitue son plus haut total de buts marqués en carrière.

Le Canadien reprendra le collier vendredi soir à New York, alors qu'il visitera les Rangers. Les Panthers eux, rendront visite au Wild du Minnesota jeudi soir.
 

La LNH sur Facebook