Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Sven Baertschi est devenu un joueur clé des Flames dans la course aux séries

vendredi 2012-03-16 / 16:47 / LNH.com - Nouvelles

Par Aaron Vickers - Correspondant, LNH.com

Partagez avec vos amis


Sven Baertschi est devenu un joueur clé des Flames dans la course aux séries
CALGARY - Les séries de la Coupe Stanley ont parfois créé des héros instantanés les plus inattendus et il semble bien qu’il en soit de même pour la course aux séries de cette année.

Rappelé d’urgence des Winterhawks de Portland de la Ligue junior de l’Ouest pour pallier l’absence de six attaquants sur la liste des blessés, Sven Baertschi a marqué trois buts en quatre matchs, incluant le premier but d’une victoire de 4-1 sur les Coyotes de Phoenix jeudi, la cinquième de suite des Flames de Calgary.

« C’est spécial, a reconnu le jeune homme. J’y ai rêvé mais je n’avais pas idée de ce qui pourrait arriver. On continue de gagner et je ne peux être plus heureux. Je ne pensais pas vraiment à amasser des points aussitôt arrivés ici. Je veux juste me concentrer à ne pas commettre d’erreur. Parfois les choses se passent bien et je suis bien content. »

Si on pouvait douter du nouveau statut du héros local, les quelque 19 000 spectateurs au Scotiabank Saddledome l’ont confirmé en scandant « Bar-chee! Bar-chee! Bar-chee! » à la fin du dernier match.

« J’ai entendu, a dit Baertschi. C’était excitant. On rêve à ça quand on est un enfant. J’arrive ici, je joue trois matchs à domicile et j’entends cette foule qui devient folle. C’est spécial. »

Matt Stajan a blagué en disant que la foule scandait ‘Sar-chie’ en l’honneur du défenseur Cory Sarich: « Je ne sais pas. Ils scandaient Baertschi? On a dit à Sarch qu’ils scandaient ‘Sarchie’ parce qu’il a tellement bien joué. »

Plus sérieusement, Stajan s’est dit impressionné par les performances du jeune homme de 19 ans, surtout compte tenu des circonstances.

« Baertschi a été extraordinaire, a-t-il dit. Les joueurs sont contents pour lui de voir le crédit qu’il reçoit des partisans et même dans ce vestiaire. Il a fait un travail remarquable et ce n’est pas comme si on était au début de la saison. Il arrive à un moment crucial. C’est du hockey des séries et tout de suite il est devenu une bougie pour nous en marquant presque à chaque match.

« Bravo pour lui, c’est un bon jeune. »

La recrue a évidemment eu droit aux éloges de son entraîneur.

« C’est énorme chaque fois qu’un joueur peut contribuez de cette façon, et pas seulement un jeune joueur, a noté l’entraîneur Brent Sutter. Chaque fois qu’un joueur peut nous procurer un élan comme il l’a fait de match en match ça augmente grandement la confiance d’une équipe et cela prouve une fois de plus qu’il est prêt à jouer à ce niveau. »
 
Mais les Flames ne pourront compter sur la contribution de Baertschi pendant bien longtemps et le match de la bataille de l’Alberta contre les Oilers d’Edmonton vendredi soir pourrait être la dernière occasion pour ses partisans de voir à l’œuvre le jeune Suisse cette saison.

L’entente de la LNH avec la Ligue canadienne de hockey stipule que Baertschi devra retourner à son équipe junior dès que le prochain joueur régulier des Flames sera retiré de la liste des blessés. Comme les attaquants Lee Stempniak et Lance Bouma sont prêts d’un retour, les jours de Baertschi dans la LNH semblent comptés pour cette saison.

Le premier choix des Flames au dernier repêchage ne sait pas ce qui l’attend.

« Je n’ai pas idée, a-t-il admis. Je prends ça au jour le jour. C’est leur décision. Dès qu’un joueur reviendra au jeu je devrai partir. »

La seule façon qui lui permettrait de revenir est si les puissant Winterhawks étaient éliminés rapidement, ce qui serait une surprise, et que les Flames soient encore en vie.

Sinon, les partisans des Flames devront attendre la saison prochaine pour scander son nom. Peut-être dans une version améliorée de la jeune sensation venue de Suisse.

« J’ai encore à apprendre, a-t-il reconnu. Mon objectif est de m’améliorer chaque jour et il n’a pas changé. Je ne vais pas me dire comblé parce que je viens de marquer trois buts en pensant que c’est tout pour cette année et qu’on se reprendra la saison prochaine. »
 

La LNH sur Facebook