Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Bryzgalov ajoute à sa séquence sans accorder de but et établit une nouvelle marque d’équipe

vendredi 2012-03-16 / 12:41 / LNH.com - Nouvelles

Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Bryzgalov ajoute à sa séquence sans accorder de but et établit une nouvelle marque d’équipe
UNIONDALE, N.Y. – Alors que le cadran indiquait la mi-chemin de la deuxième période du match de jeudi contre les Islanders de New York, les joueurs des Flyers étaient bien au fait de ce qui était en jeu.

Ilya Bryzgalov, avec ses trois jeux blancs de suite, a entamé la rencontre fort d’une séquence de 196:13 sans avoir cédé un seul but à l’adversaire, s’approchant dangereusement du record de concession chez les Flyers.

Avant d’affronter les Islanders, jeudi, il ne manquait que 31:27 à Bryzgalov pour égaler la marque d’équipe qui est de 227:40 et qui appartient à John Vanbiesbrouck (octobre 1999).

« Sur le banc, il nous était impossible de nous sortir ce record de la tête, c’était à la portée de Bryzgalov », a révélé Scott Hartnell.

« Chaque fois que vous disputez un match où votre gardien pourrait récolter un jeu blanc, vous voulez l’aider à l’obtenir », a dit Braydon Coburn, qui a bloqué quatre lancers, un sommet chez les Flyers.

Bryzgalov a finalement dépassé Vanbiesbrouck au milieu de la deuxième période, avant de voir sa séquence prendre fin, tard au troisième tiers, après un impressionnant total de 249:43.

« Je pense que c’est vraiment super de détenir un tel record », a lancé Claude Giroux. « Ce n’est pas facile. Nous aurions vraiment aimé lui permettre de récolter un autre blanchissage, mais ils sont arrivés à marquer, malheureusement. »

Bryzgalov s’est montré reconnaissant envers ses coéquipiers pour l’effort supplémentaire qu’ils ont déployé pour lui.

« C’est tellement plaisant lorsque vous avez l’appui de votre équipe. Ils ont tout fait pour m’aider à y arriver. Comme vous avez pu le constater, ils ont plongé pour bloquer des tirs et des passes. Ils ont été fantastiques. »

Bon joueur, Bryzgalov n’a pas voulu prendre le crédit pour ses exploits, déviant les compliments comme il a dévié les chances de marquer de l’adversaire récemment.

« Pensiez-vous qu’ils n’allaient plus jamais marquer contre moi ? Moi je n’y croyais pas, a-t-il dit. « C’est un accomplissement d’équipe. Je n’étais pas seul sur la glace. C’est l’affaire d’un travail de groupe et tout le mérite revient à l’ensemble des joueurs. Ce record c’est celui de l’équipe. »

Bryzgalov a finalement cédé en allouant deux buts, mais de toute évidence, ses récentes performances sont de beaucoup supérieures à celles qu’il offrait depuis le début de la saison.

Il a remporté ses sept derniers départs (n’accordant que sept buts au cours de cette période) et a maintenu une fiche de 9-0-2 lors des 11 dernières rencontres, n’accordant que 20 buts.

Questionné à savoir à quel moment son gardien avait renversé la vapeur durant la saison, l’entraîneur Peter Laviolette a pointé du doigt une victoire de 5-4 contre les Flames à Calgary, le 25 février, le premier gain en fusillade pour Bryzgalov avec les Flyers.  Il n’a connu la défaite qu’à une seule reprise depuis, par la marque de 1-0 contre les Sharks de San Jose.

« À Calgary, il est allé chercher une grosse victoire pour nous, par la suite, tout s’est mis en place, a expliqué Laviolette. Présentement, son focus est à point. Il se pointe à l’aréna chaque jour, il travaille fort et est très concentré. C’est ce que je retiens de lui. Il est au sommet de son art et il joue vraiment bien. »

Si les jeux blancs à répétition ont de quoi impressionner, ce sont davantage les points récoltés par les Flyers qui sont importants.

« C’est essentiel d’amasser des points et de grimper au classement, dit Bryzgalov. Nous devons continuer à travailler fort et à jouer de la bonne façon. Lorsque vous jouez comme nous le faisons depuis quelque temps, les points sont au rendez-vous. Nous sommes sur la bonne voie, il faut seulement continuer à travailler avec acharnement. »

Il est toujours plus facile d’être sur la bonne voie quand votre gardien ne donne rien à l’adversaire.
 

La LNH sur Facebook