Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Randy Cunneyworth évoque la fatigue mentale et physique du Canadien

dimanche 2012-02-19 / 22:28 / LNH.com - Nouvelles

Par Martin Leclerc - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Randy Cunneyworth évoque la fatigue mentale et physique du Canadien
MONTRÉAL – Une victoire contre les Devils dimanche aurait permis au Canadien de se rapprocher à seulement quatre points d’une place en séries éliminatoires. Compte tenu de l’importance de cette rencontre, il fut très étonnant de voir le Tricolore amorcer la rencontre avec si peu d’entrain.

« Nous savions tous à quel point ce match était important. Nous avions la chance de gagner du terrain et c’est frustrant que nous ayons entrepris ce match de la mauvaise manière, et je m’inclus dans le groupe. Si nous avions joué tout le match comme nous avons commencé la troisième, nous aurions sans doute obtenu un résultat différent », estime Max Pacioretty, qui a inscrit son 25e filet de la saison dans la défaite de 3-2.

L’état de son compagnon de trio, Erik Cole, inquiète cependant. Cole a retraité vers le vestiaire à deux ou trois reprises mais il est revenu au jeu à chaque fois.
La même chose s’était produite vendredi dernier à Buffalo.

« Cole n’est pas blessé. Il traîne de petits bobos, il est courbaturé. Ce n’est rien de grave », a toutefois assuré son entraîneur, Randy Cunneyworth.

Devant son casier dans le vestiaire, le vétéran Mathieu Darche affichait un air grave. Le trio qu’il forme en compagnie de Tomas Plekanec et de Rene Bourque, qui excelle pourtant en défense depuis plusieurs semaines, se trouvait sur la patinoire pour les trois buts des Devils…

« Notre trio va prendre une grosse partie du blâme. On a beau dire que ces buts étaient le résultat de déviations, le fait reste que nous étions dans notre zone quand ils ont été marqués. Nous n’avons pas relevé le défi et c’est décevant », a admis Darche. « Les Devils forment une bonne équipe qui travaille fort. Ils sont cinq en repli défensif, ils sont cinq dans leur zone et ils protègent constamment la maison, comme on dit en jargon de hockey. Pour notre part, nous avons joué un peu trop en périphérie. On a poussé par moments mais ce n’était pas suffisant. »

Cunneyworth a parlé d’un « moment terrible » pour connaître une telle baisse de régime. Mais du même souffle, il s’est porté à la défense de ses joueurs.

« Je ne dis pas cela pour fournir une excuse mais je pense qu’il y avait probablement de la fatigue mentale et physique de notre côté. Ce sont des choses qui arrivent. J’espère que nous pourrons profiter des prochaines heures pour nous regrouper, trouver une nouvelle énergie et être prêts pour un autre gros match. Je compatis avec les gars. Leurs intentions étaient bonnes mais nous n’avons pas livré collectivement. Ce ne sont pas des excuses. Nous devons être meilleurs et tout le monde dans ce vestiaire le sait », a-t-il indiqué.

Josh Gorges était parfaitement d’accord avec son entraîneur.

« Il n’y a pas d’excuse pour expliquer le résultat de ce match. C’est frustrant parce que nous traversions une bonne séquence. Nous jouons du bon hockey depuis quelque temps et nous amassons des points. Nous avions l’opportunité de nous rapprocher à quatre points d’une place en séries et nous n’avons pas offert l’effort nécessaire.

« Pourtant, nous savons qu’il faut bien jouer à tous les soirs et que nous n’avons pas le luxe de prendre une soirée de congé, une période de congé ou une présence de congé. Chaque match peut potentiellement faire la différence entre participer aux séries ou rentrer à la maison trop tôt », a martelé Gorges. 

Cunneyworth et ses hommes se retrouveront sur la patinoire du complexe Bell de Brossard à compter de 11h30 lundi pour essayer de trouver de nouvelles solutions et pour préparer leur affrontement de mardi face aux Stars de Dallas.

 

La LNH sur Facebook