Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Une huitième victoire en neuf matchs du New Jersey depuis la pause des étoiles

dimanche 2012-02-19 / 21:57 / LNH.com - Nouvelles

Par Martin Leclerc - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Une huitième victoire en neuf matchs du New Jersey depuis la pause des étoiles


MONTRÉAL – Quasiment invincibles depuis la pause du match des étoiles, les Devils du New Jersey ont presque complètement éteint et neutralisé l’attaque du Canadien dimanche soir au Centre Bell.

Méticuleux et très patients, les Devils ont pratiqué avec rigueur le style défensif étanche (et un peu terne) qui a fait leur renommée au cours des 15 dernières années. Ils ont ainsi récolté une victoire de 3 à 1 aux dépens du Tricolore. Cette rencontre complétait la série de quatre affrontements que se livraient les deux équipes cette saison. Les Devils en ont remporté trois.

Les hommes de l’entraîneur Peter DeBoer ont ainsi porté leur fiche à 8-1-1 depuis la pause du match des étoiles.

« La clé pour connaître une bonne saison consiste à prolonger les séries de victoires et à stopper rapidement les séries de défaites. Nous sommes sur une lancée en ce moment et nous voulons que ça continue. Notre calendrier devient difficile, de sérieux adversaires de notre division s’en viennent, nous avons encore beaucoup de route à parcourir », a toutefois rappelé l’entraîneur gagnant après la rencontre.

On dit que les buts marqués au tout début ou à la toute fin d’une période causent souvent les plus gros dégâts dans un match de hockey. Or, c’est exactement ce qui est arrivé au Canadien dans cette rencontre.

En première, il ne restait que 1 :57 à écouler au cadran quand les Devils ont remporté une mise au jeu à la droite de Carey Price. Ilya Kovalchuk a récupéré le disque et tiré en direction du filet. C’est alors que Zach Parisé l’a légèrement fait dévier pour déjouer Price.

Il s’agissait d’un 22e but cette saison pour Parisé et d’un septième depuis la pause du match des étoiles.

Le Canadien, qui avait jusque-là tenté d’imiter le style des Devils, a été limité à seulement quatre tirs et à une chance de marquer dans la période initiale.

En deuxième : même scénario. Le CH a passé l’engagement à attendre des ouvertures qui ne sont pas venues et il n’a obtenu qu’une chance de marquer. Mais alors qu’il restait 17 secondes à écouler dans cette période, Patrick Elias a dirigé un faible tir de la ligne bleue vers Price, et son coéquipier David Clarkson l’a fait dévier dans le filet avec un genou.

« Nous avons marqué des buts en fin de première et en fin de deuxième, et c’est difficile pour une équipe qui essaie de rester dans le match de se faire marquer quand il ne reste que quelques secondes au tableau. Ces deux buts ont fait basculer le momentum en notre faveur », estimait Martin Brodeur après le match.   
« Notre application du système de jeu s’est beaucoup améliorée depuis le début de la saison. Auparavant, il y avait parfois des hésitations dans notre jeu. Mais maintenant, notre jeu est beaucoup plus fluide », d’analyser DeBoer.

Après ce deuxième but, et compte tenu de l’allure du match, bien des partisans ont dû jongler avec l’envie de rentrer à la maison et de regarder la fin du match à la télé. Ceux qui ont persévéré ont toutefois été récompensés parce que les joueurs locaux ont offert une bien meilleure prestation en troisième.

Profitant d’un avantage numérique dès le début du dernier engagement, le Canadien en a profité pour s’inscrire à la marque. Quatre joueurs du CH étaient postés autour du filet de Martin Brodeur quand Max Pacioretty a logé une passe de David Desharnais dans la cage.

C’était la cinquième fois au cours des huit derniers matchs que le Canadien parvenait à toucher la cible en avantage numérique.

Ce but a redonné des ailes au CH, dont les attaques sont devenues beaucoup plus soutenues.

Toutefois, juste avant la moitié de l’engagement, le défenseur Matt Taormina a redonné une avance de deux buts aux Devils en déjouant Carey Price d’un tir de la pointe qui semblait anodin. Sur ce jeu, Price avait la vue voilée par l’un de ses défenseurs ainsi que l’attaquant Steve Bernier, des Devils.

Pour le Canadien, il s’agissait d’une troisième défaite à ses quatre dernières rencontres (1-2-1).

Brodeur, la bête noire du Tricolore, a ainsi signé sa 43e victoire en carrière face au Canadien (contre 18 revers). Le gardien de Saint-Léonard a fait face à 22 rondelles dans le match, comparativement à 25 pour Carey Price.

Lorsqu’on a demandé à Brodeur s’il s’agissait de sa victoire la plus facile à Montréal, la vedette des Devils a esquissé un sourire.
« Vous seriez surpris, parce que dans le temps, je recevais 12 rondelles par match », a-t-il ensuite lancé.

Les Devils reprendront le collier mardi, alors qu’ils rendront visite aux Maple Leafs à Toronto. Le Canadien renouera aussi avec l’action mardi soir au Centre Bell. Leurs adversaires seront les Stars de Dallas. 
 

La LNH sur Facebook