Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Le Canadien s’affronte aux Devils, qui sont presque invincibles depuis la pause des étoiles

dimanche 2012-02-19 / 12:24 / LNH.com - Nouvelles

Par Martin Leclerc - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Le Canadien s’affronte aux Devils, qui sont presque invincibles depuis la pause des étoiles
MONTRÉAL – La dernière fois que le Canadien a croisé le fer avec les Devils du New Jersey au début de février, on ne savait trop si ces derniers allaient être capables de se tailler une place en séries éliminatoires. Or, les hommes de Peter DeBoer sont littéralement en train de confondre les sceptiques.

Les Devils, qui rendent visite au Canadien à 18h ce dimanche, forment l’équipe la plus difficile à vaincre dans la LNH depuis la pause du match des étoiles. Et ces éclatants succès sont dus à un intéressant filon qu’ils ont découvert en attaque.

Ilya Kovalchuk revendique six buts et 11 mentions d’aide à ses neuf dernières rencontres tandis que Zach Parise a touché les cordages six fois et fourni quatre mentions d’aide au cours de cette période.

« Depuis la pause du match des étoiles, nous jouons avec beaucoup plus de confiance. Et nous marquons des buts, ce qui n’a pas toujours été évident pour notre équipe au cours des deux dernières saisons », explique Parise.

« Nous sommes revenus de la pause du match des étoiles reposés et enthousiastes. Et nous avons beaucoup de plaisir à jouer. Bien sûr, on a toujours plus de plaisir quand on gagne mais je dirais que c’est notre niveau de confiance qui fait la différence et qui explique pourquoi nous gagnons avec tant de régularité. »

À leurs neuf dernières rencontres, les Devils ont remporté sept victoires et ils ne se sont inclinés qu’une seule fois en temps réglementaire (7-1-1). Depuis le début de l’année 2012, les Diables du New Jersey présentent une fiche de 12-5-3. Et ils sont constants. Ils n’ont subi deux défaites de suite qu’une seule fois durant cette période.

Cette irrésistible poussée les place maintenant au sixième rang dans l'Est avec 70 points. Et les Devils ne sont plus qu'à un point des Flyers de Philadelphie et des Penguins de Pittsburgh, qui détiennent les quatrième et cinquième rangs. Si bien, que cette équipe vise maintenant à s'assurer de l'avantage de la patinoire en séries alors qu'il y a trois semaines, elle flirtait difficilement avec le huitième rang.

« Je pense que notre groupe de joueurs a réalisé qu’il fallait absolument atteindre un niveau de performance supérieur pour nous qualifier en séries éliminatoires. Et ce sont nos meilleurs joueurs, les Brodeur, Parise, Kovalchuk et Elias qui ont trouvé ce niveau supérieur », analyse l’entraîneur des Devils, Peter DeBoer.

« Nous savions qu’ils étaient capables d’atteindre un tel niveau parce qu’ils l’avaient déjà fait dans le passé. Et depuis quelques semaines, cela se traduit par des victoires. »

« Kovalchuk joue son meilleur hockey depuis qu'il s'est joint à notre équipe», affirme Parise.

«Son jeu en général est excellent. Il joue bien en désavantage numérique, son échec-avant est solide. L'intensité de son jeu est devenue contagieuse dans le vestiaire. Il est un grand leader pour nous.»

Aussi solides les Devils puissent-ils paraître, leur entraîneur ne veut pas que ses hommes prennent leurs adversaires de dimanche pour acquis.

Le Canadien présente une fiche de 5-1-1 à ses sept derniers matchs. Et même si le directeur général Pierre Gauthier a entrepris sa liquidation du printemps vendredi dernier, en cédant Hal Gill aux Predators de Nashville, DeBoer estime que les circonstances peuvent être favorables au Tricolore.

« Je m’attends à affronter une équipe qui sera animée par l’énergie du désespoir. On ne sait jamais comment une équipe réagira quand on commence à rebâtir et à conclure des transactions. Mais pour l’avoir déjà vécu de l'intérieur, je sais que ça devient souvent positif parce que les joueurs qui restent perçoivent ces changements comme des opportunités qui se présentent à eux. », soutient DeBoer.

À son premier match sans Gill, le Canadien a vaincu les Sabres de Buffalo en tirs de barrage (4-3) vendredi dernier. 

C’est Martin Brodeur qui défendra le filet des Devils. En carrière, sa fiche contre le Canadien est de 42 victoires et seulement 18 revers (moyenne d’efficacité de ,931 et moyenne de buts alloués de 1,81).

Son vis-à-vis sera Carey Price, dont le dossier contre les Devils est de 5-7-1 (moyenne d’efficacité de ,917 et moyenne de buts alloués de 2,39).

 

La LNH sur Facebook