Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
 

Lemenu : L’avenir du CH passe par le hockey junior canadien

dimanche 2012-02-05 / 15:30 / LNH.com - Nouvelles

Par François Lemenu  - Chroniqueur LNH.com

Partagez avec vos amis


Lemenu : L’avenir du CH passe par le hockey junior canadien
Pas facile d’être partisan du Canadien par les temps qui courent.

L’équipe pique du nez alors que le bateau prend l’eau de partout. Le naufrage annoncé risque d’être spectaculaire.

Dans ces temps difficiles, il y a quand même moyen d’obtenir un certain réconfort à l’intérieur même de l’organisation. Dans le hockey junior canadien par exemple, où le Canadien compte huit espoirs dont la progression donne des signes encourageants.

Dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, le tricolore mise sur quatre jeunes: Michaël Bournival, Nathan Beaulieu, Morgan Ellis et Olivier Archambault.

Jarred Tinordi est le seul représentant dans la Ligue de hockey de l’Ontario, tandis que Brendan Gallagher, Patrick Holland et Darren Dietz évoluent dans la Ligue de l’ouest.

Deux joueurs des Cataractes

Bournival est passé au Canadien en novembre 2010 dans la transaction qui a envoyé Ryan O’Byrne à l’Avalanche du Colorado. Le joueur de centre des Cataractes de Shawinigan n’a pris part qu’à 26 matchs en raison d’une blessure et de sa participation au Championnat du monde de hockey junior. Malgré une saison écourtée, Bournival revendique 23 buts et 41 points. Les prochaines séries nous indiqueront s’il peut élever son jeu d’un autre cran.

Ellis a été transféré aux Cataractes des Screaming Eagles de Cap Breton le 31 décembre. Doté d’un excellent tir, le défenseur natif de l’Ile-du-Prince-Edouard s’est rapidement adapté à sa nouvelle équipe. En 12 matchs, Ellis a enregistré 14 points dont cinq buts. Âgé de 19 ans, il a déjà un bon gabarit à six pieds deux pouces et 200 livres.

Beaulieu a fait bonne impression à son premier camp d’entraînement du Canadien. Il a aussi vécu une belle expérience au « mondial » où il s’est vu confier un rôle défensif. Le défenseur des Sea Dogs de St-Jean possède quand même des attributs offensifs comme l’indique son dossier de 8-26-34 en 39 rencontres.

Archambault défend les couleurs des Voltigeurs de Drummondville après deux saisons à Val d’Or. Il a maintenu jusqu’ici un dossier de 14-22-36 ainsi qu’un différentiel de moins-20 en 41 matchs. Un rendement décevant pour cet ailier gauche qui a été le tout premier choix du repêchage 2009 de la LHJMQ. Mais il est encore jeune - il aura 19 ans le 16 février. Il se remet d’une commotion cérébrale.

Deux beaux espoirs

Tinordi est l’un des beaux espoirs du Canadien. Le capitaine des Knights de London se veut une présence imposante à la ligne bleue du haut de ses six pieds sept pouces. Une qualité que son ancien entraîneur Dale Hunter, aujourd’hui à Washington, apprécie particulièrement. Tinordi affiche un différentiel de plus-31 en 33 matchs, ce qui en dit long sur son jeu dans les deux sens de la patinoire.

Gallagher est celui qui cogne le plus fort à la porte de la Ligue nationale. Malgré son gabarit - 5’09’’ et 175 livres -, l’ailier droit des Giants de Vancouver retient l’attention partout où il joue: au camp du Canadien, au « mondial » ou chez les Giants. Excellent marqueur, Gallagher a inscrit 30 buts en 36 matchs.

Holland a rejoint l’organisation du Canadien dans la transaction Mike Cammalleri-Rene Bourque. Dans l’ouest, on s’explique mal la décision des Flames de l’avoir inclus dans l’échange. Certains le voient dans un troisième ou quatrième trio, d’autres dans un deuxième. L’ailier droit des Americans de Tri-City occupe le huitième rang (20-50-70) des compteurs du circuit Robison et il n’écarte pas l’idée de jouer une autre saison comme joueur de 20 ans. Si le hockey ne lui sourit plus, il pourra toujours devenir médecin, comme ses parents.

Dietz a été le cinquième choix du Canadien en 2011. À sa deuxième saison à Saskatoon, le défenseur âgé de 18 ans est solide dans son territoire tout en pouvant contribuer à l’attaque (9-20-29).

La Coupe Memorial

Le Canadien pourrait avoir cinq représentants à la Coupe Memorial. Déjà, Bournival et Ellis sont assurés d’être du tournoi qui est présenté cette année au Centre Bionest, à Shawinigan. La deuxième équipe de la LHJMQ pourrait bien être les Sea Dogs. Ceux-ci occupent le premier rang du circuit Courteau, trois points devant les Cataractes. Beaulieu pourrait ainsi viser une deuxième coupe de suite.

Tinordi et les Knights sont également en bonne position en Ontario. London est en tête de sa division et premier au classement général.

Holland est dans la même situation. Les Americans sont au coude à coude avec les Blazers de Kamloops et les Oil Kings d’Edmonton au sommet du classement.

Les chances de Gallagher et de Dietz, en revanche, sont plus minces. Mais on ne sait jamais.

Tous ces jeunes seront au prochain camp d’entraînement du Canadien. Il serait étonnant d’en voir un mériter un poste à Montréal à l’exception, peut-être, de Galllagher. Certains retourneront à leur équipe junior, d’autres prendront le chemin de Hamilton. Mais peu importe leur destination, ces joueurs représentent l’avenir du Canadien.
 

La LNH sur Facebook