Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 
 

    Le Canadien peut-il se faufiler dans la course aux séries ?

    Le Canadien peut-il se faufiler dans la course aux séries ?

    lundi 2012-01-30 / 17:54 / LNH.com - La Ligue nationale de hockey

    Par Martin Leclerc - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Le Canadien peut-il se faufiler dans la course aux séries ?
    MONTRÉAL – Le Canadien a trouvé le moyen de raviver l’espoir de ses partisans avant la pause du match des étoiles. Alors qu’ils s’apprêtent à disputer un crucial segment de dix matchs contre des formations de leur conférence, les hommes de Randy Cunneyworth pourraient-ils faire mentir les observateurs et se faufiler dans une course aux séries éliminatoires ?

    À ses cinq derniers matchs, le Tricolore a récolté sept points sur une possibilité de 10, ce qui laisse présager qu’il pourrait connaître un soubresaut intéressant dans le dernier droit du calendrier régulier.

    Sept points sur dix. C’est énorme ! Et c’est exactement le rythme que le CH devrait conserver d’ici la fin du calendrier pour obtenir 92 points et espérer participer aux séries.

    « Nous voulons nous rappeler de ce que nous avons fait avant la pause des étoiles. Il est crucial que l’on reprenne le boulot là où nous l’avions laissé. Et nous devons continuer à jouer de la bonne façon peu importe l’identité de nos adversaires. Si nous parvenons à faire cela, nous serons récompensés », croit l’entraîneur du Canadien.

    Avec 32 parties à disputer, la formation montréalaise occupe le 11e rang dans la conférence de l’Est (47 points) et elle accuse un retard de huit points sur le huitième rang.

    Au cours des six dernières saisons (depuis le lock-out) seuls les Blues de Saint Louis sont parvenus à s’extirper d’une situation semblable. On parle ici d’une seule équipe sur les 84 qui ont raté le grand rendez-vous printanier durant cette période.

    En 2008-2009, les Blues avaient bouclé le mois de janvier au dernier rang dans l’Ouest. Ils avaient par la suite enchaîné avec une irrésistible remontée (22-8-6) à leurs 36 derniers matchs.

    Le Canadien n’a plus que 32 matchs à jouer. Comme les Blues l’avaient fait, le CH  devrait donc signer l’équivalent de 22 victoires et récolter un point en prolongation, pour empocher 92 points.

    Dans une situation aussi précaire, le prochain segment de calendrier prend des allures de moment charnière. Au cours des trois prochaines semaines, le CH disputera 11 matchs de suite contre des rivaux de la conférence de l’Est. Et cinq de ces rencontres l’opposeront à des équipes qui le devancent de quelques points et qui luttent aussi pour une place en séries.

    « Nous avons souvent bien joué contre les très bonnes équipes mais nous devons aussi bien jouer contre les équipes qui se trouvent dans le même genre de situation que nous, estime l’attaquant David Desharnais.

    « Maintenant, notre sort est entre nos mains. Nous allons disputer beaucoup de matchs contre ces équipes qui nous ressemblent. Nous avons besoin de ces victoires et si nous devions les obtenir, n’importe quoi pourrait survenir par la suite. »

    Son compagnon de trio, Erik Cole, partage le même avis.

    « Après la pause du match des étoiles, nous regarderons les films de nos dernières parties et nous verrons les bonnes choses que nous avons faites, notamment contre les Red Wings. Ça pourra nous rappeler ce que nous devons faire pour obtenir du succès », dit-il.

    Le Canadien renouera avec la compétition mardi, alors qu’il recevra la visite des Sabres de Buffalo au Centre Bell.
     

    La LNH sur Facebook