Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Jarome Iginla réussit son 500e but en carrière dans un gain de 3-1 des Flames

dimanche 2012-01-08 / 12:46 / LNH.com - Nouvelles

Par Aaron Vickers - Correspondant, LNH.com

Partagez avec vos amis


Jarome Iginla réussit son 500e but en carrière dans un gain de 3-1 des Flames
Jarome Iginla réussit son 500e but en carrière dans un gain de 3-1 des Flames


CALGARY -- Les 19,289 personnes au Scotiabank Saddledome ont vu ce qu'elles voulaient voir, samedi soir.

Une page d'histoire.

Jarome Iginla a réussi son 500e but dans la LNH en faisant rebondir la rondelle entre deux défenseurs du Wild du Minnesota pour avoir raison de Niklas Backstrom, à 8:33 de la troisième période. Il a inscrit le but décisif dans un gain de 3-1 des Flames de Calgary.

« Le hockey m'a donné la chance de vivre de très belles expériences - d'avoir quelques grands moments et de beaux souvenirs dont je me souviendrai toujours », a révélé Iginla. « J'ai joué dans plusieurs matchs et inscrit beaucoup de buts mais c'est un but que je n'oublierai pas. Quand on commence, on ne pense pas vraiment à réussir 500 buts ou autre chose, on veut simplement jouer. On ne fait que poursuivre son chemin.

« Je dois vraiment me pincer pour le croire. On ne s'arrête pas souvent pour voir les choses. Je suis chanceux d'avoir eu l'occasion de jouer avec de très bons passeurs et d'avoir obtenu de bonnes occasions de marquer et d'avoir eu beaucoup de chance comme ce fut le cas ce soir .»

Le 500e but d'Iginla n'a sûrement pas été le plus beau de sa carrière. En filant du côté droit dans la zone du Wild, il a tenté une passe devant le filet à Curtis Glencross. Mais la rondelle a plutôt frappé le défenseur du Wild Marek Zidlicky avant de rebondir contre Backstrom, puis Mikko Koivu pour pénétrer dans le filet, procurant une avance de 2-0 aux Flames.

Iginla est devenu le 42e joueur dans l'histoire de la LNH et seulement un des trois joueurs actifs dans le circuit à atteindre le plateau des 500 buts.

« Un drôle de bond, un drôle de but », a lancé Iginla. « Je ne savais pas que j'avais marqué. Glennie est un de ceux qui me l'ont dit. J'essayais seulement de remettre vers le centre à Bouw (Jay Bouwmeester) ou Glennie. Je pensais qu'un des deux l'avait eu, mais je vais l'accepter. C'est spécial d'avoir réussi ce but, mais nous avons besoin de remporter des matchs. »

Ses coéquipiers des Flames se sont précipités sur la patinoire pour féliciter leur capitaine. Puis Iginla a salué la foule, après une longue et bruyante ovation debout. Il est le 15e joueur dans l'histoire de la LNH à réussir 500 buts avec la même équipe.

« C'est fantastique d'avoir accompli cet exploit avec une équipe, mais quand on atteint un tel plateau, c'est fantastique peu importe où on y parvient », a souligné Craig Conroy, un ancien coéquipier d'Iginla, et qui est maintenant un adjoint spécial au directeur général des Flames Jay Feaster.

Conroy est celui qui a récolté le plus de passes sur les buts d'Iginla, 85.

« Ce qui est spécial pour lui, c'est d'y être parvenu devant ses partisans et avec l'équipe pour laquelle il a marqué tous ses buts. C'est ce qui fait que c'est encore plus spécial, j'ose croire. »

Iginla a reconnu que c'est un peu plus spécial d'avoir atteint le plateau des 500 buts lors d'un match à domicile.

« Les partisans de Calgary ont été très bons pour moi au fil des années et ils ont aussi été bons pour l'équipe », a signalé Iginla. « L'atmosphère était formidable ce soir et vraiment, c'était très agréable. J'avoue qu'on ne sait pas trop comment réagir. »

Glencross, qui a obtenu une passe sur le but historique d'Iginla, a procuré une avance de 3-0 aux Flames, trois minutes plus tard, lors d'un avantage numérique. Posté devant le filet, Glencross a touché le fond du filet après une passe de Bouwmeester à 11:15.

Le Wild a privé Miikka Kiprusoff d'un jeu alors qu'il restait 6:19 à jouer quand Dany Heatley, qui est né à Calgary, a permis à son équipe de s'inscrire au pointage. Puis une minute plus tard, Minnesota a failli réduire l'écart à un seul but quand Kyle Brodziak est venu près de marquer. Kiprusoff s'est alors servi de son bâton pour empêcher le Wild de réussir un autre but.

Kiprusoff a bloqué 27 tirs alors que les Flames ont mis un terme à une glissade de 0-4-1. Ils étaient de retour d'un voyage de sept matchs, ce qui avait permis la présentation du Championnat mondial de hockey junior à Calgary.

Le Wild a subi une 11e défaite en 12 matchs après avoir remporté sept matchs consécutifs.

« Il faut trouver une façon de corriger le réglage », a dit Brodziak. « On ne joue plus de la même manière depuis un mois. Il faut se remettre à zéro partout. Il faut qu'on revienne à faire les petites choses qu'on faisait quand on avait du succès. »

Lance Bouma, qui avait été rappelé plus tôt dans la journée de samedi du Heat d'Abbotsford dans la LAH, a inscrit le premier but du match à 2:02 de la troisième période. Bouma s'est emparé du retour d'un lancer de Lee Stempniak pour avoir raison de Backstrom.

« Moi, Backs et Stemps, nous avions travaillé très bien ensemble au début du match et on s'était dit qu'en continuant de la sorte, on allait finir par marquer un but », a dit Bouma. « Cela a fonctionné. Stemps a effectué un bon lancer et le retour était là pour moi. Ça fait bien d'obtenir son premier but lors d'une telle soirée. »

Seulement 1:10 après le but de Bouma, Iginla a décoché un boulet de canon depuis le cercle gauche mais la rondelle a frappé la barre horizontale. Iginla avait réussi son 499e but lors de la première période contre les Predators, le 1er janvier, à Nashville. Il n'avait pas touché le fond du filet lors des huit périodes suivantes jusqu'à samedi.

« Je dois vraiment me pincer pour le croire », a-t-il confié en parlant de son 500e but. « On regarde la télévision, on voit des gars atteindre le cap des 500 buts mais on ne rêve vraiment pas à ça. On essaie seulement de jouer avec intensité et de marquer des buts. C'est difficile d'imaginer tout le temps que ça prend. J'ai été chanceux de garder la santé, de jouer avec de grands passeurs au cours des années et d'avoir eu des occasions formidables pour marquer.

« J'aimerais jouer encore longtemps », a révélé l'athlète de 34 ans. « Je raffole du hockey et je me sens bien. Je veux jouer encore longtemps et participer à encore plus de victoires. »
 

La LNH sur Facebook