Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Le Canada et la Finlande se regroupent en vue du match de la médaille de bronze des Mondiaux juniors

jeudi 2012-01-05 / 0:27 / LNH.com - Nouvelles

Par Aaron Vickers - Correspondant, LNH.com

Partagez avec vos amis


Le Canada et la Finlande se regroupent en vue du match de la médaille de bronze des Mondiaux juniors
CALGARY – Le Canada et la Finlande se sont affrontés lors de la première journée de compétition du Championnat mondial de hockey junior 2012 au Rexall Place d’Edmonton et ces deux équipes croiseront à nouveau le fer lors de la dernière journée d’activité du tournoi dans le cadre du match de la médaille de bronze au Scotiabank Saddledome.

Bien qu’il y ait une médaille à l’enjeu, les deux équipes auront de la difficulté à se préparer pour cette finale de consolation après qu’elles eurent toutes deux subi des défaites difficiles à avaler lors des demi-finales. Confrontés à une situation similaire, les joueurs de chaque équipe expriment les mêmes opinions après avoir échoué dans leur tentative d’accéder à la grande finale.

« Nous ne sommes pas venus ici pour remporter le bronze », a déclaré l’attaquant finlandais Teemu Pulkkinen.

« Nous ne sommes pas venus ici pour ça », a affirmé le défenseur canadien Brandon Gormley. « Nous voulions l’or. »

Lors de sa demi-finale, le Canada a manqué de temps après avoir réalisé un incroyable retour. Les Canadiens ont malheureusement dû s’incliner 6-5 devant les Russes. En troisième période, la Russie menait 6-1 quand le Canada a réduit l’écart à seulement un but avec à un peu plus de 5 minutes à jouer dans le match. Il a suffi de seulement 4:57 pour que Dougie Hamilton, Jaden Schwartz, Brendan Galagher et Brandon Gormley marquent tour à tour pour porter le pointage à 6-5.

Ryan Strome a frappé le poteau dans la dernière minute de jeu, mais le Canada n’est pas parvenu à créer l’égalité. Il devra donc se contenter de disputer le match de la médaille de bronze contre la Finlande.

« Ce n’est pas pour ça que nous sommes venus ici », a révélé Schwartz, le capitaine du Canada. « Nous sommes venus ici pour gagner la médaille d’or, mais nous devons nous motiver pour ce match et nous assurer de l’emporter. »

Le gardien de but Scott Wedgewood, qui a quitté le match en deuxième période après avoir reçu un coup de Yaroslav Kosov peu après le quatrième but de la Russie, a déclaré que les joueurs canadiens devaient mettre ce revers derrière eux et tout faire pour s’emparer du bronze.

« On va relever la tête et disputer ce match comme il se doit. Nous allons tout faire pour remporter la victoire, a-t-il dit. Les gars sont encore sous le choc et ce n’est pas ce que nous visions, mais nous avons tous appris de cette expérience. »

La défaite subie par les Finlandais n’était pas plus facile à digérer. Après avoir préservé une avance de deux buts pendant une bonne partie de la rencontre, la Finlande s’est inclinée 3-2 en tirs de barrage face à ses rivaux de la Suède. Le but de Max Friberg avec 1:44 à jouer en temps réglementaire suivait le filet de William Karlsson et il a propulsé les deux équipes en prolongation, puis éventuellement en tirs de barrage.

Jouant encore une fois les héros, Friberg a déjoué le gardien de but Sami Aittokallio entre les jambières pour confirmer la victoire des Suédois, reléguant ainsi les Finlandais à la finale de consolation.

Le capitaine de la Finlande Mikael Granlund avait encore de la difficulté à accepter le fait qu’il allait devoir se battre pour la médaille de bronze.

« En ce moment, je ne veux même pas y penser, a-t-il avoué. Ce fut une grande déception pour nous et je n’ai rien à dire sur ce match. Nous voulions réaliser quelque chose de spécial, mais les choses ont mal tourné. C’est tout. »

Cependant, tout n’est pas perdu pour ces deux équipes.

Une victoire dans ce match permettrait à la Finlande de remporter une première médaille aux Mondiaux juniors depuis 2004. Du côté des Canadiens, une victoire leur procurerait un 14e podium consécutif dans le cadre de ce tournoi.

L’entraîneur du Canada Don Hay a subi mardi sa première défaite lors des Championnats mondiaux juniors après avoir remporté 7 parties en 1995, année où il avait mérité l’or, et 4 parties de suite en 2012 avant de s’incliner devant la Russie. Il espère que ses joueurs réalisent l’importance de cette rencontre.

« Chaque match vaut la peine d’être joué, a-t-il dit. C’est un honneur de gagner une médaille dans ce tournoi. Nos joueurs respectent les amateurs de hockey canadiens et ils se respectent aussi entre eux. Je m’attends donc à ce qu’ils se défoncent pour remporter cette partie. »
 

La LNH sur Facebook