Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

La Suède remporte sa demi-finale contre la Finlande en tirs de barrage grâce aux buts de Max Friberg

mardi 2012-01-03 / 21:24 / LNH.com - Nouvelles

Par Aaron Vickers - Correspondant, LNH.com

Partagez avec vos amis


La Suède remporte sa demi-finale contre la Finlande en tirs de barrage grâce aux buts de Max Friberg
CALGARY – La Suède n’a pas dit son dernier mot.

Max Friberg a joué les héros… à deux reprises. Il a marqué le but égalisateur avec seulement 1 :44 à faire en temps réglementaire, puis il a inscrit le but gagnant en fusillade pour procurer une victoire de 3-2 aux Suédois contre les Finlandais au Scotiabank Saddledome.

« Cet équipe a de la caractère, a dit Friberg.  On n’arrête jamais, on ne lâche pas. On savait qu’on était capable de le faire. »

Grâce à ce gain, la Suède prendra part au match de la médaille d’or du Championnat mondial de hockey junior qui sera disputé jeudi.

Lors des tirs de barrage, Friberg a déjoué le gardien de but finlandais Sami Aitookallio entre les jambières, puis Mikael Granlund a perdu le contrôle de la rondelle avant même d’atteindre le gardien Johan Gustafsson, confirmant ainsi la victoire de la Suède.

Friberg avait déjà réalisé une performance héroïque auparavant en inscrivant son 8e but du tournoi, un sommet pendant ces championnats, dans les derniers instants de la rencontre.

Après qu’Aittokallio eut tenté de dégager sa zone par la baie vitrée derrière son filet, l’espoir des Islanders de New York Johan Sundstrom est parvenu à rabattre la rondelle dans le coin pour ensuite alimenter Friberg dans l’enclave. Celui-ci a poussé le disque dans une cage abandonnée pour égaler la marque à 2-2.

Ce but survenait après que les Suédois eurent brisé la glace avec leur premier but du match plus tôt pendant cette troisième période qu’ils ont complètement dominée.

William Karlsson a inscrit la Suède au pointage à 3 :11 de l’engagement pendant une punition à Simo-Pekka Riikola, qui avait été pénalisé pour avoir accroché. Alors qu’il fonçait au filet, il a réussi à faufiler le disque entre les jambières d’Aittokallio après que le gardien de but finlandais eut accordé un retour sur le lancer de Johan Larsson.

Après ce but, les Suédois ont continué à attaquer sans relâche. Ils ont dirigé 15 lancers sur Aittokallio en troisième période et ils ont bien failli égaler la marque avant que Friberg capitalise enfin.

Après s’être faufilé entre deux attaquants finlandais, John Klingberg a repéré Friberg posté juste à l’embouchure du filet adverse avec seulement un peu plus de deux minutes à faire en temps réglementaire. Friberg a dégainé, mais Aittokallio a frustré le Suédois.

La première période a été presque une copie conforme de la troisième. Dominée 14-6 par la Suède au chapitre des tirs au but durant cette période, la Finlande a toutefois été la seule équipe à compter.

Immédiatement après une mise en jeu à la gauche du gardien de but suédois, Joonas Donskoi a décoché un tir vif que Gustafsson a stoppé après seulement une minute de jeu dans la rencontre.

Gustafsson a été tout aussi efficace plus tard dans la période. À la suite d’un revirement causé par Jonas Brodin, Mikael Granlund, le meilleur marqueur du tournoi, a récupéré le disque pour ensuite le remettre à Teemu Pulkkinen à l’embouchure du but adverse. Gustafsson a étiré la jambière juste à temps pour arrêter la rondelle avec un peu plus de trois minutes à jouer au premier tiers.

La Finlande a finalement ouvert la marque avec 1 :31 à jouer à la période. Après avoir contourné un défenseur suédois, Miro Aaltonen a poussé la rondelle dans l’enclave avant d’aller se poster derrière le filet. La rondelle a été récupérée par Alexander Ruutu qui a déjoué Gustafsson du côté de la mitaine pour ainsi procurer les devants 1-0 à la Finlande.

Tirant de l’arrière après 20 minutes de jeu, les Suédois ont augmenté la cadence en décochant 20 lancers vers Aittokallio pendant le deuxième tiers.

Le plus dangereux de ces lancers a été le produit du premier jeu de puissance de la rencontre. Il a été accordé à mi-chemin de l’engagement et c’est la Suède qui en a profité. Après avoir reçu le tir de la pointe de Sebastian Collberg en plein sur le masque, Aittokallio n’a eu que très peu de temps pour réagir au lancer de Sundstrom, qui avait saisi le retour, quelques secondes plus tard.

Il a dû faire encore plus vite face à l’espoir des Sénateurs d’Ottawa Mika Zibanejad après avoir cafouillé sur le long tir de Victor Rask. La rondelle avait échappé à Aitookallio pour se retrouver sur le bâton de Zibanejad, mais le gardien finlandais a pu étirer la jambière pour bloquer le lancer du franc-tireur suédois avec 7 :41 à faire à l’engagement.

Cet arrêt survenait à point nommé, car à peine deux minutes plus tard, Joel Armia capitalisait sur le 9e lancer seulement des Finlandais. Après avoir soutiré le disque à Joakim Nordstrom, Armia s’est échappé seul devant Gustafsson et son tir a déjoué le gardien suédois après avoir frappé le poteau. Il s’agissait de son 5e but du tournoi et la Finlande prenait les devants 2-0.
 

La LNH sur Facebook