Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 
 

    Cunneyworth brasse les cartes dans l'espoir de relancer le Canadien

    lundi 2011-12-26 / 17:51 / LNH.com - La Ligue nationale de hockey

    Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

    BROSSARD - Aux grands mots, les grands moyens.

    L'heure est grave pour le Canadien - c'est le moins que l'on puisse dire - et Randy Cunneyworth, à défaut de pouvoir sortir un lapin de son chapeau, a rebrassé les cartes à l'entraînement de l'équipe lundi à la veille du prochain match à Ottawa, mardi.

    Le CH a subi cinq défaites de suite et n'a remporté que trois victoires (3-5-2) à ses 10 dernières rencontres tandis que Cunneyworth n'a pas encore savouré la victoire en quatre matchs depuis qu'il a succédé à Jacques Martin.

    Pour relancer son équipe, le nouvel entraîneur-chef du Canadien a chambardé sa formation lors de la séance d'exercice d'environ une heure qui s'est déroulée à un bon rythme au Complexe d'entraînement de Brossard et au cours duquel les joueurs ont patiné avec énergie.

    Mike Cammalleri, qui n'a inscrit qu'un but en 11 matchs en décembre, se retrouvait aux côtés de David Desharnais et Louis Leblanc tandis que Lars Eller, qui avait été laissé de côté à Winnipeg jeudi, évoluait avec Max Pacioretty et Erik Cole au sein du premier trio. Andrei Kostitsyn, Tomas Plekanec et Travis Moen composaient aussi une ligne d'attaque tout comme Mike Blunden, Petteri Nokelainen et Mathieu Darche.

    Quant aux paires de défenseurs, elles étaient les suivantes: Josh Gorges et P. K. Subban – qui avait aussi été mis en pénitence à Winnipeg – Raphaël Diaz et Hal Gill, Alexei Emelin et Tomas Kaberle, Yannick Weber et Chris Campoli.

    « Quand les résultats ne sont pas au rendez-vous, a expliqué Cunneyworth, il faut faire des changements, essayer des choses (...) Parfois, on peut s'enkiloser à jouer avec les mêmes pendant longtemps. »

    Subban, dont le différentiel s'établit à moins-5 à ses trois derniers matchs, et Eller devraient ainsi effectuer un retour dans la formation contre les Sénateurs après une absence d'un match – la défaite de 4-0 contre les Jets.

    «Pour le moment, nous anticipons qu'ils seront dans la formation mais nous ferons une évaluation à chaque jour », a souligné Cunneyworth. « On pourrait faire d'autres modifications (mardi). C'est un bon processus pour permettre de placer les bonnes personnes aux bons endroits afin qu'on puisse se diriger dans la bonne direction. »

    «Rien, a-t-il d'ailleurs rappelé, n'est coulé dans le béton. »

    Avec 46 matchs à jouer, le Canadien (13-16-7) croupit au 12e rang dans l'Association de l'Est et il est sérieusement menacé d'être exclu des séries éliminatoires s'il ne redresse pas la barre rapidement. Après les Sénateurs, il complétera son éprouvant voyage de six matchs, son plus long de l'année, en s'envolant vers la Floride pour se mesurer au Lightning jeudi et aux Panthers samedi.

    Le capitaine Brian Gionta - 16 buts en 33 matchs en carrière contre Ottawa - et Scott Gomez, qui ne sont pas remis de leurs blessures, n'ont pas pris part à l'exercice du Canadien et Cunneyworth a confirmé qu'ils ne seront pas du voyage, tout comme Ryan White et bien sûr, Andrei Markov.

    Le 4 novembre dernier, le Canadien l'avait emporté 2-1 contre les Sénateurs à Ottawa. Carey Price, qui sera devant le filet mardi, avait effectué 33 arrêts, cédant une seule fois face à Zack Smith. Les buts du Canadien avaient été inscrits par Erik Cole et Andrei Kostitsyn.

    « C'est un honneur pour moi et c'est aussi une marque de confiance », a confié Leblanc, heureux d'avoir été réuni à Cammalleri et Desharnais au retour du congé de Noël. « Ce sont deux excellents joueurs. Ils ont de l'expérience dans la ligue. »

    Eller, lui, a révélé qu'il s'agira pour lui « d'une bonne occasion » de relever un nouveau défi dans la ligue mais il a surtout insisté sur le fait que le match de jeudi dernier « était derrière » maintenant.

    « Ce n'est pas à propos de moi mais de l'équipe », a-t-il dit. «On a eu deux jours de congé. Ce sera l'occasion de repartir avec une nouvelle mentalité. Moi, je ne cherche qu'à aider l'équipe à gagner. »

    Après avoir reconnu que c'était «gênant » d'avoir été retiré de la formation contre les Jets, Subban a pour sa part admis qu'il devra faire du meilleur travail pour éviter de revoir la galerie de la presse.

    « Ce n'était pas ma décision, a-t-il dit, repentant. Je ne suis pas l'entraîneur. Si j'ai la chance de jouer, il faut que je fasse mon travail. S'il y a six ou sept joueurs qui jouent mieux que moi, et si c'est ce que l'instructeur pense, il va prendre une décision semblable.

    « On ne peut pas vraiment être surpris (d'être mis à l'écart) », a-t-il poursuivi. « Ca fait partie du travail. On m'a demandé de m'asseoir. C'est ce que j'ai fait. Je me suis assis. Je ne sais pas si je reviendrai dans la formation (mardi) mais si c'est le cas, je vais tenter de jouer comme j'en suis capable.

    Cammalleri, par ailleurs, a été utilisé à la pointe sur la deuxième unité du jeu de puissance pendant l'exercice.
    Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, choisissez votre séries
    vs.
    La série débute le 18 avril
    vs.
    Montréal mène la série 1-0
    vs.
    Pittsburgh mène la série 1-0
    vs.
    New York mène la série 1-0
    vs.
    Le Colorado mène la série 1-0
    vs.
    St. Louis mène la série 1-0
    vs.
    Anaheim mène la série 1-0
    vs.
    San Jose mène la série 1-0
     

    La LNH sur Facebook