Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

La Russie entend défendre son titre mondial

dimanche 2011-12-25 / 11:00 / LNH.com - Nouvelles

Par Aaron Vickers - Correspondant, LNH.com

Partagez avec vos amis


La Russie entend défendre son titre mondial
En 2011, la Russie était à la chasse. Au Championnat mondial de hockey junior cette année, elle devient la proie.

Plus que tout, la Fédération russe de hockey sur glace veut défendre la médaille d'or qu'elle a remportée l'an passé à Buffalo pour ainsi prouver que sa victoire contre le Canada lors de la finale n'était pas attribuable à de la chance. Après avoir récolté sa première médaille d'or en huit ans, la Russie aura l'occasion d'entreprendre la défense de son titre le lendemain de Noël à Calgary quand elle ouvrira le tournoi de cette année en affrontant la Suisse dans le groupe A.

Mais avant de penser à la médaille d'or, la Russie devra survivre au groupe A. Elle devra livrer bataille à une formation suédoise qui voudra faire oublier sa quatrième place l'an passé. C'était alors la première fois en quatre ans que la Suède repartait les mains vides du championnat mondial, ayant remporté deux médailles d'argent et une de bronze durant cette période.

En plus de la Suède, la Russie fait partie d'un groupe qui comprend aussi la Suisse, la Slovaquie et la Lettonie.

Voici un aperçu des cinq formations du groupe A qui seront en compétition au Scotiabank Saddledome de Calgary lors de la ronde préliminaire.

GROUPE A

Russie

Entraîneur-chef - Valery Bragin

Adjoint - Yevgeni Koreshkov

L'an passé - Brillamment, la Russie a effacé un déficit de 3-0 à la troisième période contre le Canada pour ravir la médaille d'or du Championnat mondial de hockey junior pour la première fois depuis 2003.

Espoirs de la LNH - L'espoir des Capitals de Washington Yevgeni Kuznetsov est le seul joueur de l'équipe russe de retour cette année. En plus de Kuznetsov, il y a aussi un autre espoir, Vladislav Namestnikov, un choix de première ronde du Lightning de Tampa Bay lors du repêchage de 2011.

En vue du repêchage - L'équipe russe regroupe plusieurs joueurs de talent admissible au repêchage, incluant Nail Yakupov, du Sting de Sarnia, et Mikhail Grigorenko, des Remparts de Québec, qui sont parmi les candidats pouvant être le premier choix du repêchage de 2012.

Calendrier - 26 déc., Suisse, 22 h, heure de l'Est; 28 déc., Slovaquie, 22 h; 29 déc., Lettonie, 22 h; 31 déc., Suède, 22 h.

Prévisions d’Aaron Vickers - Même si la Russie présente une formation entièrement renouvelée, son attaque explosive dirigée par Kuznetsov, leur seul joueur de retour cette année, lui permettra de récolter la médaille d'or au championnat mondial pour une deuxième année d'affilée, ce qu'elle n'a pas réussi depuis 2002 et 2003.

Prévisions de Mike G. Morreale - Championne en titre, la Russie tente de remporter la médaille d'or pour une deuxième année consécutive pour la première fois depuis 2002 et 2003. Les probabilités qu'elle y parvienne sont bonnes avec le retour de Kuznetsov à l'attaque, et la présence des nouveaux-venus Yakupov et Grigorenko. La seule inquiétude, c'est son implication en zone défensive. Seule la Suède se dresse devant elle dans le groupe A.

Suède

Entraîneur-chef - Roger Rönnberg

Adjoints - Robert Ohlsson, Rikard Grönborg

L'an passé - Pour la première fois en quatre ans, l'Association de hockey suédoise a quitté le championnat mondial sans médaille après avoir perdu le match pour la médaille de bronze, 4-2, contre les Etats-Unis.

Espoirs de la LNH - Menée à l'attaque par Mika Zibanejad, qui a pris part cette saison à neuf matchs avec les Sénateurs d'Ottawa avant de revenir à Stockholm, la Suède misera beaucoup sur les défenseurs Oscar Klefbom (Edmonton) et Jonas Brodin (Minnesota), deux joueurs réclamés lors de la première ronde du repêchage de 2011.

En vue du repêchage - La Suède compte plusieurs joueurs de talent en vue du repêchage, notamment le joueur de centre du Leksand, Filip Forsberg, l'attaquant du Frolunda, Sebastian Collberg, et l'attaquant du Djurgarden, Pontus Aberg.

Calendrier - 26 déc., Lettonie, 17 h 30, heure de l'Est; déc., 28, Suisse, 17 h 30; 30 déc., Slovaquie, 17 h 30; 31 déc., Russie, 22 h.

Prévisions d’Aaron Vickers - Meilleure que le reflétera son classement, la Suède ne compétionnera pas pour une médaille en 2012. Même si l'équipe compte cinq joueurs ayant pris part au tournoi l'an passé et qu'elle compte plusieurs premiers choix au repêchage, l'équipe suédoise aura de la difficulté à garder une bonne osmose dans ce qui ressemblera à une année de reconstruction.

Prévisions de Mike G. Morreale - Avec une des formations les plus talentueuses du championnat mondial, la Suède sera-t-elle capable de se ressaisir après sa décevante quatrième place l'an passé ? Il faut s'attendre à ce qu'elle obtienne un laissez-passer pour accéder aux demi-finales avant de mériter la médaille de bronze.

Suisse

Entraîneur-chef - Manuele Celio

Adjoints - Alex Reinhard, Sergio Soguel

L'an passé - Avec l'émergence de Inti Pestoni et menée par le jeu torride de l'attaquant Nino Niederreiter et le gardien Benjamin Conz, la Suède n'était qu'à une victoire d'une possibilité de médaille, terminant au cinquième rang.

Espoirs de la LNH - Bien qu'il soit encore admissible, l'attaquant des Islanders de New York Nino Niederreiter n'a pas obtenu le feu vert pour prendre part au tournoi. En l'absence de Niederreiter, la Suisse misera beaucoup sur le choix de première ronde des Flames de Calgary Sven Barstchi et Gregory Hofmann, un choix de troisième ronde des Hurricanes de la Caroline.

En vue du repêchage - Il y a moins de joueurs talentueux que lors des dernières années dans la formation suisse mais l'attaquant Christoph Bertschy suscitera beaucoup d'intérêt en vue du repêchage.

Calendrier - 26 déc., Russie, 22 h, heure de l'Est; 28 déc., Suède, 17 h 30; 30 déc., Lettonie, 22 h; 31 déc., Slovaquie, 18 h.

Prévisions d’Aaron Vickers - Malgré les efforts du sensationnel Sven Bartschi, la Suisse éprouvera des difficultés à revenir dans la ronde des médailles pour la première fois depuis 2010. Bien que son attaque soit puissante, la Suisse en arrachera à la défensive sans la présence de son excellent gardien Benjamin Conz, trop vieux pour prendre part au tournoi.

Prévisions Mike G. Morreale - Une troisième place dans le groupe A est un scénario plausible. En l'absence de Niederreiter, qui ne sera pas disponible après avoir subi une commotion cérébrale le 3 décembre, son compatriote Bartschi devrait compenser à l'attaque. Regardez pour une sixième place.

Slovaquie

Entraîneur-chef - Ernest Bokros

Adjoints - Anton Bartanus, Igor Andrejkovic

L'an passé - Grâce à la bonne récolte de points de l'attaquant Richard Panik, la Slovaquie a évité la relégation en terminant au huitième rang. Il s'agissait de la deuxième année de suite où elle prenait la huitième place. Elle n'a pas remporté une médaille au championnat mondial depuis 1999 quand elle avait récolté la médaille de bronze.

En vue du repêchage - La Slovaquie sera menée par l'espoir des Red Wings de Detroit Tomas Jurco, un joueur des Sea Dogs de Saint-Jean, les champions de la coupe Memorial. Jurco sera appuyé par l'espoir des Oilers d'Edmonton Martin Marincin, qui effectue une troisième présence au championnat mondial, ayant joué pour la première fois à l'âge de 16 ans en 2010.

En vue du repêchage - Le défenseur Patrik Luza, le joueur de la Slovaquie le plus prometteur selon le Bureau central de dépistage de la LNH, aura l'occasion de faire l'étalage de son talent sur une grande scène tandis que le gardien Dominik Riecicky, qui a été solide lors du tournoi l'an passé, aura une occasion d'être le partant devant le filet de la Slovaquie. Il lutte avec Richard Sabol, le gardien slovaque le mieux classé en vue du repêchage.

Calendrier - 27 déc., Lettonie, 22 h, heure de l'Est; 28 déc., Russie, 22 h; 30 déc., Suède, 17 h 30; 31 déc., Suisse, 18 h.

Prévisions d’Aaron Vickers - Après avoir terminé au huitième rang deux années de suite, la Slovaquie essaiera d'améliorer son classement. Ce ne sera pas l'année de la Slovaquie, dont la dernière médaille remonte à 1999. Tomas Jurco, qui est de retour, brillera mais ses efforts ne seront pas suffisants pour permettre à la Slovaquie d'être dans la lutte pour l'obtention d'une médaille.

Prévisions de Mike G. Morreale - Bien que la Slovaquie possède de la puissance offensive avec la présence des attaquants Jurco et Tvrdon ainsi que des défenseurs Marincin et Peter Ceresnak, il faut s'attendre à une huitième place en 2012.

Lettonie

Entraîneur-chef - Eriks Miluns

Adjoints - Aigars Cipruss, Anatolijs Jemeljanenko

L'an passé - Reléguée à la division 1 après avoir terminé neuvième au tournoi de 2010, la Lettonie est revenue de façon convaincante dans le groupe principal du championnat mondial, méritant de prendre part à la compétition cette année.

Espoirs de la LNH - La Lettonie n'a dans sa formation qu'un seul espoir, un joueur réclamé par les Oilers d'Edmonton, Kristians Pelss, qui est un des cinq joueurs étant de retour après avoir remporté la médaille d'or dans le groupe A de la division 1 l'an passé.

En vue du repêchage - Zemgus Girgensons sera sans aucun doute le meneur de son équipe alors que la Lettonie tentera d'éviter d'être de nouveau reléguée en 2012. Il devrait être, selon plusieurs observateurs, le premier joueur réclamé au repêchage parmi les joueurs de la USHL.

Calendrier - 26 déc., Suède, 17 h 30, heure de l'Est; 27 déc., Slovaquie, 22 h; 29 déc., Russie, 22 h; 30 déc., Suisse, 22 h.

Prévisions d’Aaron Vickers - Bien qu'ils seront la coqueluche du tournoi après avoir offert de bonnes résistances contre plusieurs équipes du groupe A, Girgensons et la Lettonie seront malheureusement relégués à la division 1.

Prévisions de Mike G. Morreale - Les joueurs de la Lettonie ont toujours travaillé fort au championnat mondial malgré une pénurie de joueurs de talent. Girgensons, qui est admissible au repêchage de 2012, et Pelss, un espoir des Oilers d'Edmonton, sont parmi les meilleurs joueurs à surveiller. Attendez-vous à une neuvième place.
 

La LNH sur Facebook