Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Brent Connolly et Devante Smith-Pelly rejoignent ECJ

lundi 2011-12-12 / 12:27 / LNH.com - Nouvelles

Par Aaron Vickers - Correspondant, LNH.com

Partagez avec vos amis


Brent Connolly et Devante Smith-Pelly rejoignent ECJ
Brent Connolly et Devante Smith-Pelly rejoignent ECJ
CALGARY -- Les Ducks d'Anaheim ont probablement causé toute une surprise à l'attaquant Devante Smith-Pelly, lorsqu'ils lui ont annoncé que ce dernier serait libéré par l'équipe afin de lui permettre de prendre part au camp d'entraînement d'Équipe Canada junior.

Avec une production de deux buts et trois points à ses cinq derniers matchs avec Anaheim, le jeune Smith-Pelly, 19 ans, avait commencé à trouver ses repères sous les ordres du nouvel entraineur de la formation californienne, Bruce Boudreau.

« Avec l'arrivée du nouvel entraineur, beaucoup de choses ont changé », a expliqué Smith-Pelly, qui a vu son temps de glace augmenter sous les ordres de l'ancien pilote des Capitals de Washington. « Je commençais à être impliqué davantage en attaque et ma production offensive s'en ressentait. J'étais de plus en plus confiant en possession de la rondelle. »

Les Ducks ont cependant opté pour permettre à Smith-Pelly la chance de se tailler un poste avec ECJ et d'y obtenir des responsabilités accrues.

« Évidemment, je voulais demeurer dans la LNH, a-t-il dit, mais ils m'ont expliqué qu'ils préféraient que je tienne un rôle important au sein de l'alignement d'ECJ et maintenant, je suis impatient d'y prendre part. »

Le Canada ne fera que profiter de la présence de Smith-Pelly. Il figurait au sommet de la liste de cadeaux de Noël pour ECJ, après sa performance éclatante lors du camp de développement, tenu cet été.

« On peut dire que c'est un peu comme si je rentrais à la maison, Smith-Pelly a dit. Participer aux Championnats mondiaux de hockey junior faisait partie des buts que je m'étais fixés, en début de saison, je suis content d'avoir la chance de l'atteindre. »

En fin de compte, les Ducks pourraient être les grands gagnants de la participation de Smith-Pelly avec ECJ. Une solide performance de leur jeune espoir ne fera qu'augmenter sa confiance à son retour.
 
« Pour moi, c'est une opportunité de gagner énormément en confiance, détaille Devante Smith-Pelly. J'aurai la chance de tenter des jeux que je réussissais souvent dans le junior. Si je peux parvenir à ramener un peu de cette confiance à mon retour à Anaheim, j'en serai très heureux. »

Brett Connolly, qui a été libéré pour prendre part au camp d'ECJ le même jour que son compatriote, a probablement été encore plus surpris que ce dernier.

En 28 parties cette saison, Connolly a amassé 4 buts et 8 points, incluant deux filets gagnants pour le Lightning de Tampa Bay. On s'attendait cependant à ce que Connolly, qui a obtenu 46 filets avec les Cougars de Prince George l'an dernier, obtienne un rôle plus important en attaque avec le Lightning, surtout après la blessure de Martin St. Louis, qui a mis fin à une séquence de 499 parties consécutives (après avoir été atteint au visage par une rondelle).

« Je ne sais pas trop à quoi m'attendre, a relaté Connolly. Je sais qu'ils réfléchissaient à la possibilité de me laisser prendre part au camp d'ECJ, mais après la blessure de Martin, je n'étais plus certain de ce qu'ils allaient décider. »

Maintenant que Connolly est au camp d'ECJ, il se préoccupe davantage de la feuille d'érable qui sera sur son chandail que de l'éclair qui y figurait récemment à Tampa Bay.

« Maintenant, mon attention est entièrement tournée envers Équipe Canada, je suis très heureux d'être ici », a indiqué Connolly.

Connolly est parmi les quatre joueurs qui ont participé au championnat de l'an dernier, avec Mark Visentin, Quinton Howden et Jaden Schwartz, dont la formation a finalement ramené la médaille d'argent au pays. Une seconde opportunité de remporter l'or, cette fois en sol canadien, réjouit énormément le natif de Prince George en Colombie-Britannique.

« C'est quelque chose que je n'ai pas accompli l'an dernier, raconte Connolly. Nous aurons une très bonne formation cette année, nous n'avons qu'à souder notre esprit d'équipe rapidement et tout ira très bien. Nous avons beaucoup de caractère dans ce vestiaire et le fait d'avoir quelques joueurs qui ont vécu l'expérience une fois ne fera qu'aider. »
 

La LNH sur Facebook