La « reconstruction » des Sharks comporte plusieurs visages familiers

vendredi 2014-08-29 / 3:00
Eric Gilmore  - Correspondant LNH.com

LNH.com poursuit son aperçu de la saison 2014-15, et analysera en profondeur les 30 équipes de la ligue tout au long du mois d’août.

Les blessures psychologiques liées à l’effondrement historique de son équipe contre les Kings de Los Angeles en première ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley étaient encore vives vers la fin du mois de juin lorsque le directeur général des Sharks de San Jose, Doug Wilson, a tenu sa conférence de presse annuelle avant le repêchage de la LNH.

Quelques semaines après avoir déclaré que les Sharks devaient « prendre un pas de recul afin d’être en bonne position pour faire deux pas vers l’avant », Wilson a ajouté qu’il était entièrement engagé à « rebâtir » et qu’il était prêt à subir la « douleur » liée à ce processus. Il a indiqué que les Sharks devenaient « désormais une équipe d’avenir » après s’être qualifiés dix ans de suite pour les séries éliminatoires.

Malgré ces avertissements sans équivoque, San Jose approche le camp d’entraînement avec une équipe essentiellement identique à celle qui a terminé au deuxième rang de la puissante section Pacifique avec une récolte de 111 points.

Les Sharks ont racheté le contrat de l’attaquant Marty Havlat, ont échangé le défenseur Brad Stuart à l’Avalanche du Colorade et ont échangé les droits sur le défenseur Dan Boyle aux Islanders de New York. Les Islanders ne se sont pas entendus avec Boyle, et ce dernier a profité de son autonomie pour signer une entente avec les Rangers de New York.

Tous les autres joueurs clés sont de retour, notamment Joe Thornton, Patrick Marleau, Joe Pavelski, Logan Couture, Brent Burns, Tomas Hertl et Marc-Édouard Vlasic. L’ancien attaquant des Sabres de Buffalo John Scott, un joueur très robuste de 6 pieds 8 pouces et 259 livres, a représenté le seul vétéran ajouté par le biais du marché des joueurs autonomes.

Wilson a répété en août que les Sharks demeurent engagés dans la reconstruction par le repêchage et qu’ils allaient donner toutes les chances à leurs espoirs de percer la formation, mais il a nuancé ses avertissements de douleur à court terme. Il a noté que les Sharks allaient être « très compétitifs » cette saison, et a comparé la prochaine édition de l’équipe à celle de 2003-04, sa première à titre de directeur général.

« Nous avons fait la même chose en 2003-04, nous avons adopté la même approche, a rappelé Wilson. Le seul joueur que nous avions réellement ajouté était Scotty Parker, afin qu’il serve de justicier et qu’il amène cet élément physique afin de permettre à nos jeunes joueurs de s’épanouir, et nous avons atteint la troisième ronde des séries après avoir amassé 104 points en saison régulière. Il est possible de compter sur une très bonne jeune équipe, de passer à travers cette phase et de quand même être compétitif dans cette ligue. C’est du moins ce que nous croyons. »

Couture, de son côté, s’attend à ce que les Sharks se qualifient pour les séries éliminatoires et qu’ils aspirent à la Coupe Stanley. Il a aussi affirmé que l’équipe allait utiliser sa fin de saison amère de l’an dernier, une défaite contre leurs rivaux les Kings après avoir pris les devants 3-0 dans la série, en tant que motivation.

« Nous devons le faire, a souligné Couture. Il n’y a aucune autre manière de gérer une situation comme celle-là. On ne peut continuer à bouder. Il faut bâtir sur cette défaite. De manière individuelle, en tant qu’équipe et en tant qu’organisation, il faut qu’elle nous ait rendus plus forts. Je crois que nous comptons sur les bonnes personnes à San Jose afin de bâtir là-dessus, et je pense que c’est ce que nous allons faire.

« Nous souhaitons remporter la Coupe Stanley, alors c’est ce à quoi je m’attends. Il s’agissait de mes attentes au début de chaque saison que j’ai passée avec les Sharks jusqu’ici. Notre équipe est suffisamment bonne pour mettre la main sur la Coupe Stanley. »

RETOUR SUR LA SAISON MORTE



Fiche en 2013-14 : 51-22-9, 111 pts, 2e dans la section Pacifique, 4e dans l’Association de l’Ouest

Séries éliminatoires 2014 : Se sont inclinés en première ronde de l’Association de l’Ouest contre les Kings de Los Angeles en sept matchs

Ajouts : AG John Scott, AG Tye McGinn, C Micheal Haley, AG Bryan Lerg, D Taylor Fedun

Soustractions : D Dan Boyle, D Brad Stuart, AD Marty Havlat

Joueurs autonomes : AG Bracken Kearns (sans compensation), AD Matt Pelech (sans compensation)

Candidats à une promotion : D Mirco Mueller, D Matt Tennyson, D Taylor Doherty, C Freddie Hamilton, AD Eriah Hayes, AG Tye McGinn, C Chris Tierney, D Taylor Fedun, C Micheal Haley, AG Bryan Lerg

Premiers choix au repêchage 2014 de la LNH : AD Nikolay Goldobin (27e au total); D Julius Bergman (46e au total); AD Noah Rod (53e au total)

Wilson a survécu à cet effondrement, tout comme l’entraîneur Todd McLellan et tout son personnel d’entraîneurs. Des changements sont cependant à prévoir au sein du groupe de leadership des Sharks. Plus tôt au cours de la saison morte, McLellan a mentionné qu’il espérait « rebâtir la hiérarchie et la culture de l’organisation ». Il avait laissé entendre que Thornton, qui a été le capitaine de l’équipe au cours des quatre dernières saisons, et Marleau, un ancien capitaine et adjoint au capitaine depuis longtemps, pourraient perdre ces titres au profit de jeunes joueurs. Vers la fin du mois d’août, McLellan a annoncé que les Sharks allaient ouvrir leur camp d’entraînement sans capitaine ou adjoints, et qu’il allait décerner ces titres en fonction du mérite et du rendement.

Bien que McLellan ait déclaré que Thornton et Marleau, comme tous les autres joueurs des Sharks, allaient être pris en considération pour ces titres, il est difficile de croire que ces rôles ne seront pas confiés à de jeunes joueurs comme Pavelski, Couture et Vlasic.

« Nous repartons à zéro, a clamé Wilson. Il n’y a plus aucune lettre sur le chandail de personne. Ces lettres seront attribuées au cours du camp d’entraînement en fonction du rendement et de la manière dont les joueurs vont revenir. »

Certaines des batailles les plus importantes du camp devraient avoir lieu à la ligne bleue après les départs de Boyle et Stuart. Burns retourne à la défense après avoir joué à l’attaque pendant près de deux saisons complètes, et certains des jeunes défenseurs prometteurs de l’organisation cognent à la porte. Ce groupe contient Mirco Mueller, le premier choix de San Jose en 2013, ainsi que Taylor Doherty, un choix de deuxième ronde en 2009, ainsi que Matt Tennyson.

Le recul affiché par Raffi Torres après son opération au genou droit subie en septembre pourrait ouvrir la porte à un jeune attaquant. Torres, qui a raté la majeure partie de la dernière saison, devra subir une deuxième intervention majeure afin de réparer son LCA et ratera probablement la majorité de la campagne.

Freddie Hamilton et Eriah Hayes ont tous deux participé à plus de 10 matchs avec les Sharks la saison dernière et pourraient se tailler une place au sein de la formation dès le camp d’entraînement. Tye McGinn, acquis des Flyers de Philadelphie en retour d’un choix de troisième ronde, est un autre candidat. Le jeune frère de l’ancien attaquant des Sharks, Jamie McGinn, a obtenu quatre buts et une passe en 18 parties avec les Flyers la saison dernière. Chris Tierney, choix de deuxième ronde en 2012, pourrait aussi être dans la course.

« Des postes devraient toujours être disponibles afin que des joueurs s’amènent et s’en emparent, ou encore qu’ils prennent la place d’un autre, a analysé Couture. Les joueurs devront être prêts dès le début du camp. Ce sera un camp très compétitif. »

HAUT DE PAGE