Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.

Les Coyotes de l’Arizona espèrent faire les séries avec un look différent

mercredi 2014-08-27 / 3:00
Davis Harper  - Journaliste - LNH.com

Quand les Coyotes de l’Arizona (anciennement de Phoenix) fouleront la glace du Gila River Arena (anciennement Jobing.com Arena) pour leur premier match de la saison contre les Jets de Winnipeg le 9 octobre, ils espèreront que leur changement de nom ne sera pas la seule différence.

C’est que l’Arizona a enduré un deuxième été hâtif de suite la saison dernière après avoir atteint les séries éliminatoires de la Coupe Stanley trois fois d’affilée de 2009 à 2012. Les Coyotes ont terminé à quatre points de la huitième place en 2012-13 et se sont approchés encore plus près le printemps dernier, alors que seulement deux points les séparaient des Stars de Dallas et de la dernière place disponible donnant accès aux séries.

Cependant, l’entraîneur Dave Tippett a dit que son équipe n’allait pas seulement se contenter de faire les séries et qu’à l’aube de la saison 2014-15, les Coyotes aspiraient à faire partie de l’élite de l’Association de l’Ouest.

« Si quelques trucs se déroulent différemment, nous allons faire les séries. Mais nous voulons être une meilleure équipe que simplement une qui atteint les séries, a déclaré Tippett. L’an dernier, on a été beaucoup trop inconstants. Dans cette ligue, tu sais que ça va être une bataille de tous les instants du début à la fin et tu ne peux te permettre de lever le pied. »

L’équipe des Coyotes qui a si bien amorcé la saison, égalant un record d’équipe avec neuf victoires en octobre, est pratiquement à l’opposé de celle qui a terminé l’année, perdant sept matchs sur huit pour rater les séries.

« Nous n’avons pas mal joué lors des 10 dernières rencontres, nous étions tout près, a indiqué Tippett. Mais perdre ces points d’extra nous a fait mal. »

Les Coyotes ont terminé 28e dans la LNH au chapitre du pourcentage de victoires lorsqu’ils mènent après deux périodes (,697) l’an dernier. Les 15 défaites des Coyotes en prolongation et en fusillade les ont placés à égalité au deuxième échelon de la LNH pour le plus grand nombre de revers du genre. Pour une équipe qui, avant la saison dernière, figurait parmi l’élite de la ligue pour ce qui est de préserver ses avances en fin de matchs, les Coyotes vont espérer que la fin ordinaire de l’an dernier ne deviendra pas une habitude.

Les Coyotes ont passé la saison morte à dépenser prudemment, comblant des vides tout en gardant le noyau intact. La décision majeure a été d’aller chercher l’attaquant des Oilers d’Edmonton Sam Gagner, que les Coyotes espèrent bénéficiera de ce changement d’atmosphère. Tippett veut utiliser le vétéran dans toutes les situations, mais on comptera grandement sur Gagner pour aider à oublier les départs de deux pointeurs de premier plan en 2013-14.

Radim Vrbata, qui a terminé au deuxième rang chez les Coyotes l’an dernier avec 51 points, a quitté pour jouer avec les jumeaux Sedin avec les Canucks de Vancouver, et l’Arizona a racheté le contrat de Mike Ribeiro (cinquième meilleur pointeur de l’équipe avec 47) après une saison dans le désert. Même si près de 100 points à l’attaque se sont envolés, Tippett croit que Mikkel Boedker, qui est devenu une force offensive la saison dernière, ainsi que le nouvel arrivant Martin Erat et des espoirs comme Max Domi et Lucas Lessio aideront à réoutiller les meilleurs trios de l’équipe.

RETOUR SUR LA SAISON MORTE



Fiche en 2013-14 : 37-30-15, 89 points, 4e dans la section Pacifique, 9e dans l’Association de l’Ouest

Séries éliminatoires 2014 : Pas qualifiés

Ajouts : C Sam Gagner, C Joe Vitale, AD B.J. Crombeen, G Devan Dubnyk

Soustractions : AD Radim Vrbata (Canucks de Vancouver), C Mike Ribeiro (Predators de Nashville), G Thomas Greiss (Penguins de Pittsburgh), AG Tim Kennedy (Capitals de Washington)

Joueurs autonomes : AG Paul Bissonnette (sans compensation), D Derek Morris (sans compensation), AD Brandon Yip (sans compensation), C Jeff Halpern (sans compensation)

Candidats à une promotion : AG Max Domi, AG Lucas Lessio, C Henrik Samuelsson, D Brandon Gormley

Premiers choix au repêchage 2014 de la LNH : AG Brendan Perlini (12e au total), C Ryan MacInnis (43e au total)

Tippett n’a pas voulu prendre les blessures comme excuse, mais le capitaine Shane Doan et le gardien Mike Smith ont raté des séquences clés. Cependant, les postes vacants à la ligne bleue ont permis aux espoirs des Coyotes (surtout le défenseur habile en mouvement de rondelle Connor Murphy) d’acquérir de l’expérience de qualité aux côtés des défenseurs élites Oliver Ekman-Larsson et Keith Yandle.

« On parle souvent d’Ekman-Larsson et de Yandle, mais on a aussi de jeunes joueurs – Murphy, [Brandon] Gormley – des gars qui je crois sont près à faire le saut dans la LNH, a dit Tippett. Nos défenseurs sont habiles en mouvement de rondelle. En ce moment, notre unité défensive est jeune et mobile, et on espère qu’elle pourra faire le travail. »

Devant le filet, Smith a été affecté par un calendrier difficile. Ses 62 apparitions en Arizona, même s’il a également rejoint les rangs du Canada pour remporter une médaille d’or aux Jeux de Sotchi 2014 et raté neuf matchs en raison d’une entorse au genou, témoignent de son importance au sein de l’organisation.

Pour une troisième fois en trois saisons, Smith aura un auxiliaire différent, avec l’ancien des Oilers Devan Dubnyk qui a signé un contrat cet été.

« Je pense que Dubnyk est un gars, de tous les [auxiliaires] qu’on a eus ici ces dernières années, avec beaucoup de bons côtés, a évoqué Tippett. Il cherchera à rebondir et faire aller son jeu dans la bonne direction, alors il y a certainement une chance pour lui de disputer plus de minutes. »

Le plus gros défi de Tippett ne sera pas devant le filet, à la ligne bleue ou en territoire offensif ; ce sera de tout mettre ensemble pour que ça fonctionne le plus souvent possible.

« Nous devons bien jouer en équipe, être constants tout au long de la saison, a-t-il dit. On va devoir disputer beaucoup de matchs serrés, alors on doit faire mieux en prolongation pour trouver des façons de gagner. Gagner grâce à un effort d’équipe sera notre plus grand défi, et on va foncer tête première dès le début du camp d’entraînement. »

HAUT DE PAGE