Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.

Ce pourrait être l’année du Lightning après une saison morte bien remplie

vendredi 2014-08-22 / 3:00
Tal Pinchevsky  - Journaliste LNH.com

Le Lightning de Tampa Bay a été privé de son meilleur joueur pendant quatre mois en raison d’une fracture à un tibia, il a échangé son capitaine à la date limite des transactions et son alignement comptait neuf recrues différentes. Malgré tout, le Lightning a été l’une des belles surprises de la campagne 2013-14.

Toutefois, le parcours de cette équipe « Cendrillon » a pris fin abruptement. Le gardien de but Ben Bishop s’est blessé au bras alors qu’il ne restait que trois parties à disputer au calendrier régulier et il a été tenu à l’écart du jeu pendant les séries éliminatoires. Sans leur gardien numéro un et avec une équipe inexpérimentée, le Lightning a été balayé au premier tour des séries de l’Association de l’Est par le Canadien de Montréal.

Après un été mouvementé, Tampa Bay espère se rendre plus loin cette année.

Le directeur général Steve Yzerman a ajouté quelques vétérans à sa formation en faisant l’acquisition du défenseur Jason Garrison des Canucks de Vancouver et en embauchant le défenseur Anton Stralman ainsi que les attaquants Brian Boyle et Brenden Morrow et le gardien de but Evgeni Nabokov. Il s’est aussi engagé envers Ryan Callahan, acquis par Tampa Bay en échange de son capitaine Martin St. Louis le 5 mars, en lui octroyant un contrat de six ans d’une valeur de 34,8 millions de dollars.

« On pense avoir colmaté les brèches qu’on avait », a affirmé l’entraîneur associé Rick Bowness. « C’était important pour nous d’aller chercher un autre défenseur droitier, donc l’addition de Stralman est très appréciée. Jason Garrison peut jouer des deux côtés et son puissant lancer profitera à notre jeu de puissance. Nous avons ajouté du poids avec Boyle et on aura plus de leadership avec Brenden Morrow. Nabokov représente également un bon vétéran. Tous ces changements visent à nous améliorer. Plusieurs équipes de notre association se sont améliorées. Il faut donc continuer de s’améliorer si on veut progresser. »

Le Lightning pourrait aussi ajouter à sa formation Jonathan Drouin, le troisième choix au total du repêchage de 2013 que plusieurs considèrent comme étant le meilleur jeune attaquant au monde. Le géant de 6 pieds 8 pouces Andrej Sustr et le choix de première ronde de 2012 Slater Koekkoek sont deux autres jeunes arrières qui espèrent faire le saut dans la LNH cette année. Tampa Bay pourrait donc se retrouver dans une position enviable à l’ouverture des camps d’entraînement.

Évidemment, tout dépend du centre Steven Stamkos, qui s’est tout de même classé parmi les 50 meilleurs francs-tireurs du circuit malgré la blessure qui lui a fait rater plus de la moitié de la saison et malgré le départ de son meilleur ailier.

RETOUR SUR LA SAISON MORTE



Fiche en 2013-14 : 46-27-9, 101 points, 2e dans la section Atlantique, 3e dans l’Association de l’Est

Séries éliminatoires 2014 : Éliminés en quatre matchs face au Canadien de Montréal en première ronde des séries de l’Association de l’Est

Ajouts : D Anton Stralman, D Jason Garrison, C Brian Boyle, AG Brenden Morrow, G Evgeni Nabokov, A Jérôme Samson, D Matthew Corrente, A Mike Blunden

Soustractions : AD Teddy Purcell, G Anders Lindback, AD B.J. Crombeen, C Nate Thompson, AG Ryan Malone, C Tom Pyatt, D Mike Kostka, D Keith Aulie, G Cédrick Desjardins

Joueurs autonomes : D Sami Salo, D Brian Lee

Candidats à une promotion : AG Jonathan Drouin, C Cédric Paquette, G Kristers Gudlevskis, D Slater Koekkoek, C Vladislav Namestnikov

Premiers choix au repêchage 2014 de la LNH : D Anthony DeAngelo (19e au total)

« J’ai remarqué que c’était un peu difficile pour lui à son retour. Il n’avait pas joué depuis quelques mois et sa jambe n’était pas complètement guérie. Pourtant, il a été excellent », a fait remarquer l’attaquant Alex Killorn, qui a eu l’occasion de jouer aux côtés de Stamkos quand il est revenu au jeu à la suite de sa blessure. « Lui-même reconnaissait qu’il pouvait en faire plus. Dès qu’il a regagné la forme, il a explosé. »

Après un autre été d’un régime d’entraînement intensif, c’est un Stamkos en pleine forme qui est prêt à amorcer sa première campagne complète en tant que capitaine du Lightning. Voilà qui est encourageant pour l’organisation et plutôt inquiétant pour le reste de la LNH.

« On retrouvera un Steven Stamkos différent de celui qu’il était à son retour au jeu après sa blessure », a ajouté Bowness.

Même s’il a été ignoré par l’équipe olympique suédoise, le défenseur Victor Hedman s’est épanoui en 2013-14 avec des sommets personnels pour les buts (13), les aides (42) et les points (55). Il pourrait encore s’améliorer puisque le Lightning a probablement trouvé son compagnon défensif idéal en la personne de Stralman, un autre Suédois. Hedman a terminé la dernière saison en jouant en compagnie de l’inexpérimenté Sustr, mais la présence d’un vétéran défenseur droitier à ses côtés pourrait faire des miracles.

Bien entendu, tout pourrait s’effondrer pour Tampa Bay s’ils ne parviennent pas à élever leur niveau de jeu d'un cran pendant les séries. Cependant, avec la progression de leurs jeunes joueurs et les transactions effectuées par Yzerman pour procurer plus d’expérience et de profondeur à sa formation, cette année pourrait bien être celle du Lightning.

À l’ouverture du camp d’entraînement, le Lightning ne s’en fera pas trop avec les séries éliminatoires.

« Il y a 12 mois, personne ne croyait en nos chances de participer aux séries », a rappelé l’entraîneur Jon Cooper. « Nous sommes confiants en nos moyens, mais ça ne sert à rien de parler de ce qui se passera pendant les séries tant que nous ne sommes pas qualifiés. De notre côté, on veut s’assurer qu’on ne régressera pas cette année. On veut continuer notre progression. »

HAUT DE PAGE