Ottawa croit que les leçons de l'an dernier aideront l'équipe à revenir en séries

mardi 2014-08-19 / 3:00
Sean Farrell  - Correspondant LNH.com

LNH.com poursuit son aperçu de la saison 2014-15 et analysera en profondeur les 30 équipes de la ligue tout au long du mois d’août.

Les Sénateurs d’Ottawa voudront tourner la page en 2014-15 après avoir fait un pas en arrière la saison passée.

Un lent départ et du jeu inconstant ont mené à une exclusion des séries éliminatoires pour les Sénateurs, une troisième en six saisons.

« Je pense qu’on a beaucoup appris de l’an dernier, a déclaré le joueur de centre d’Ottawa Kyle Turris. Je crois que lors des deux années précédentes, l’équipe avait fait un pas en avant, mais que l’an dernier, c’était un pas en arrière. On devra vraiment tout réévaluer, et c’était une très bonne leçon d’apprentissage parce qu’on a beaucoup appris, en plus de retenir plusieurs choses. Nous avons une jeune équipe, mais avec ce qui s’est passé l’an dernier et avec le succès qu’on avait connu lors des saisons précédentes, je crois que nous avons acquis beaucoup de maturité et que nous allons avoir une très bonne équipe cette année. »

Le centre Jason Spezza a quitté l'équipe, alors que les Sénateurs ont perdu leur capitaine pour une deuxième saison d’affilée à la suite du départ de Daniel Alfredsson pour les Red Wings de Detoit à l’été 2013. Spezza avait demandé d’être échangé, et il a été cédé aux Stars de Dallas en juillet en retour de l’attaquant Alex Chiasson et des espoirs Nicholas Paul et Alexander Guptill.

L’entraîneur des Sénateurs, Paul MacLean, considère Chiasson comme un travailleur acharné.

« Sa volonté de foncer au filet et sa capacité à se mettre son nez dans la circulation lourde pour marquer sont des éléments que nous aimons de lui et ce sont des choses que nous l’encourageons à faire avec notre équipe, a dit MacLean. On sentait qu’il nous manquait un peu de cette volonté naturelle de tout faire pour marquer. »

RETOUR SUR LA SAISON MORTE



Fiche en 2013-14 : 37-31-14, 88 points. 7e dans la section Atlantique, 11e dans l’Association de l’Est

Séries éliminatoires 2014 : Pas qualifiés

Ajouts : AD Alex Chiasson, C David Legwand

Soustractions : C Jason Spezza, AD Ales Hemsky, C Stéphane Da Costa

Joueurs autonomes : D Joe Corvo (sans compensation), AG Matt Kassian (sans compensation), G Nathan Lawson (sans compensation)

Candidats à une promotion : C Curtis Lazar, AD Mark Stone, C Derek Grant, D Mark Borowiecki

Premiers choix au repêchage 2014 de la LNH : D Andreas Englund (40e au total), D Miles Gendron (70e au total)

Les Sénateurs se sont également entendus avec le joueur autonome David Legwand, qui avait passé ses 15 premières saisons avec les Predators de Nashville avant d’être acquis par les Red Wings l’an dernier. Lorsqu’il était entraîneur adjoint avec Detroit, MacLean a eu plusieurs occasions de voir Legwand à l’œuvre, le natif de Detroit n’ayant plus que 23 matchs à disputer avant d’atteindre le plateau des 1000 dans la LNH.

« C’est un joueur plus âgé (33 ans), il amène un leadership de vétéran, a dit MacLean. Il a joué dans toutes les situations. Il a joué en toute fin de match, il a écoulé des pénalités en toute fin de match, il a joué à 5-contre-3, à 5-contre-4. Il peut jouer dans toutes les situations sur la patinoire et il a toujours, selon nous, la rapidité nécessaire pour être efficace dans les deux sens de la glace. Nous comptons encore sur de jeunes joueurs de centre en Kyle Turris, Curtis Lazar, Mika Zibanejad et Zack Smith qui doivent continuer à apprendre à remporter des mises en jeu, jouer en zone défensive, en zone offensive et être de bons centres. Nous pensons que David Legwand nous aidera dans plusieurs sphères du jeu avec nos centres et qu’il va nous apporter ce leadership de vétéran. »

Turris a hâte d’avoir la chance de mettre en pratique les solutions aux nombreux problèmes qui ont nui à l’équipe l’an dernier.

« C’est une question de retrouver le jeu qu’on sait qu’on est capable de jouer, comme on l’a fait il y a quelques années, a évoqué Turris. Nous l’avons démontré par moments l’année dernière, mais ce n’était pas assez constant alors on doit retrouver cette constance. Évidemment, les choses que l’on doit améliorer sont de sortir de notre zone plus rapidement et manière plus efficace. Il y a plusieurs choses que nous avons prises en considération et sur lesquelles nous allons travailler dans le futur. Nous allons apporter ces corrections et retrouver la bonne voie cette année. »

HAUT DE PAGE