Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.

Les Maple Leafs se fient à de nouveaux visages pour redresser la situation

lundi 2014-08-18 / 3:00
Sean Farrell  - Correspondant LNH.com

LNH.com poursuit son aperçu de la saison 2014-15 et analysera en profondeur les 30 équipes de la ligue tout au long du mois d’août.

Les Maple Leafs de Toronto compteront sur quelques nouveaux visages au début de la saison 2014-15, à commencer par le sommet de l’organisation, alors que le membre du Temple de la renommée du hockey Brendan Shanahan a été embauché vers la fin de la dernière campagne à titre de président de l’équipe et gouverneur adjoint.

Bien que Shanahan n’ait jamais joué pour l’équipe de sa ville natale, il a apporté une importante dose d’expérience de la LNH, autant sur la glace que dans un rôle administratif, dans son nouveau rôle de dirigeant des Maple Leafs, lui qui a quitté son poste de vice-président senior de la sécurité des joueurs et des opérations hockey de la LNH pour appliquer son empreinte sur l’équipe torontoise.

Le directeur général Dave Nonis est de retour, tout comme l’entraîneur Randy Carlyle, qui a vu ses adjoints être remplacés par l’ancien entraîneur par intérim des Panthers Peter Horachek et par Steve Spott, qui était auparavant l’entraîneur des Marlies, l’équipe-école des Maple Leafs dans la Ligue américaine de hockey.

Nonis a aussi vu ses adjoints Dave Poulin et Claude Loiselle être congédiés.

C’est alors que les choses ont vraiment changé pour les Maple Leafs.

Shanahan a fait sa marque le 22 juillet lorsqu’il a embauché Kyle Dubas, âgé de 28 ans, à titre d’adjoint au directeur général des Maple Leafs. Dubas porte une attention particulière aux statistiques avancées, et il privilégie une approche différente, qu’il a développée alors qu’il était directeur général des Greyhounds de Sault Ste. Marie dans la Ligue de hockey de l’Ontario.

Bien que Dubas ne possède aucune expérience de la LNH, il a impressionné Shanahan par son appétit vorace par rapport à tout ce qui concernait le hockey.

« Je m’attendais à le rencontrer pendant environ deux heures, mais nous avons parlé pendant sept heures la première fois que nous nous sommes vus à Toronto, a confié Shanahan au National Post. Je l’ai ensuite supplié de le laisser l’amener souper, car j’étais affamé. Lui, il débordait encore d’énergie. Il remettait en question certaines de mes idées et certaines de mes pensées, et je remettais en question certaines des siennes. Il a semblé apprécier cette conversation autant que moi. »

Même si les partisans des Maple Leafs ont excessivement hâte au match d’ouverture de leur équipe contre le Canadien de Montréal le 8 octobre au Centre Air Canada, ce qui importe le plus est la place qu’occupera la formation au classement final de l’Association de l’Est après leur match à domicile contre Montréal le 11 avril, leur dernier match de la saison régulière.

Après avoir perdu 12 de ses 14 dernières rencontres la saison dernière pour finalement rater les séries éliminatoires pour la huitième fois en neuf ans, Toronto cherchera à effectuer un retour dans le tournoi printanier à l’aide d’un alignement remodelé. Roman Polak et Stéphane Robidas ont été ajoutés à la brigade défensive menée par le capitaine Dion Phaneuf, qui compte aussi les jeunes

RETOUR SUR LA SAISON MORTE



Fiche en 2013-14 : 38-36-8, 84 points, 6e dans la section Atlantique, 12e dans l’Association de l’Est

Séries éliminatoires 2014 : Pas qualifiés

Ajouts : D Roman Polak, D Stephane Robidas, AG David Booth, AD Matt Frattin, C Leo Komarov, C Petri Kontiola, C Mike Santorelli, C Daniel Winnik

Soustractions : D Tim Gleason, D Carl Gunnarsson, C Dave Bolland, AD Jerry D'Amigo, AG Mason Raymond, AG Nikolai Kulemin, C Jay McClement, G Drew MacIntyre, D Paul Ranger (Ligue suisse)

Joueurs autonomes : C Jerred Smithson (sans compensation)

Candidats à une promotion : D Petter Granberg, D Korbinian Holzer, AD Spencer Abbott, AD Tyler Biggs, AG Josh Leivo, C Greg McKegg

Premiers choix au repêchage 2014 de la LNH : C William Nylander (8e au total)

Morgan Rielly et Jake Gardiner. Ce dernier a accepté une entente de cinq ans d’une valeur de 20,25 millions $ en juillet.

« Nous aimions les joueurs qui composaient notre brigade défensive, mais nous n’aimions pas nécessairement la manière dont ils se complétaient, a expliqué Nonis au National Post. Nous croyons maintenant que nous possédons une meilleure harmonie. »

Les attaquants Matt Frattin et Leo Komarov sont de retour pour un deuxième séjour avec l’équipe, alors que les autres ajouts à l’attaque incluent David Booth, Petri Kontiola, Mike Santorelli et le spécialiste de l’infériorité numérique Daniel Winnik.

La récolte de 37 buts et 80 points de Phil Kessel la saison dernière a permis d’assurer une production offensive constante, tandis que James van Riemsdyk a obtenu 30 buts et 31 passes. Joffrey Lupul et Nazem Kadri ont tous deux atteint le plateau des 20 buts, et Tyler Bozak a inscrit 19 filets et 49 points en 58 matchs. Les joueurs qui formeront les deux premiers trios sont donc bien établis à Toronto.

Et bien qu’il semblait que Jonathan Bernier serait assuré du poste de gardien no 1, les Maple Leafs ont accordé à James Reimer un contrat de deux ans d’une valeur de 4,6 millions $. Reimer a éprouvé des difficultés en 2013-14, mais il sera de retour et il s’attend à avoir une chance légitime de s’approprier une part importante des départs cette année.

« C’est ce que l’on m’a laissé entendre, a admis Reimer au Toronto Star. C’est tout ce que l’on demande en tant que joueur. Tout ce que l’on veut, c’est une chance, et j’espère en profiter le plus possible.

« Mon objectif est de faire de mon mieux et d’être le gardien no 1. Dans le pire des cas, moi et Bernier allons nous pousser l’un et l’autre, et nous serons alors solides devant le filet. »

HAUT DE PAGE