Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.

Les Islanders ont fait le plein en vue de leur dernière saison au Nassau Coliseum

vendredi 2014-08-01 / 3:00
Brian Compton  - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Le LNH.com poursuit son aperçu de la saison 2014-15, et analysera en profondeur les 30 équipes de la ligue tout au long du mois d’août.

Les Islanders de New York seront les premiers à vous dire que la saison 2013-14 a été excessivement décevante.

Après avoir donné la frousse aux Penguins de Pittsburgh au cours de la première ronde des séries éliminatoires en 2013, plusieurs croyaient que les Islanders allaient bâtir sur cette première participation au tournoi printanier en six ans. Ils ne sont pas passés près de répondre à ces attentes.

Les Islanders ont plutôt été limités à 13 victoires à domicile et ont terminé parmi les cinq dernières équipes au classement général de la LNH pour la sixième fois en sept ans. Ils ont perdu les services de leur gardien partant Evgeni Nabokov en raison d’une blessure à l’aine subie le 16 novembre, et ils se sont effondrés par la suite, conservant une fiche de 0-8-2 à leurs dix parties suivantes. Cela s’est produit après que le vétéran défenseur Lubomir Visnovsky eût subi une commotion cérébrale le 19 octobre, ce qui l’a contraint à l’inactivité pendant trois mois.

« C’est évidemment décevant, a admis l’entraîneur des Islanders Jack Capuano. Nous comptons sur des partisans passionnés, et pour moi ce qui est le plus important est de leur procurer le même genre de sensations fortes que lors de la série contre Pittsburgh, alors la dernière saison fut décevante.

« Le mois de novembre a été particulièrement difficile encore une fois pour nous. Nous espérons que cela va changer. Je ne veux pas critiquer les gardiens qui sont venus en relève (Kevin Poulin, Anders Nilsson) ou ignorer les blessures subies par nos joueurs, mais lorsque Nabokov est tombé au combat, notre fiche n’a pas été très bonne pendant un petit bout de temps. On voit que cet été, le [directeur général] Garth [Snow] a de toute évidence ciblé cette position. En tant qu’ancien gardien, il sait à quel point il est important de compter sur une belle profondeur. »

Snow n’a pas perdu de temps au terme de la saison pour combler le plus grand besoin des Islanders. Il a acquis les droits du joueur autonome en devenir Jaroslav Halak des Capitals de Washington le 1er mai, et il a conclu une entente de quatre ans d’une valeur de 18 millions $ avec le gardien de 29 ans trois semaines plus tard. Halak a participé à 52 parties avec les Blues de St. Louis et les Capitals la saison dernière et a conservé une fiche de 29-13-7 ainsi qu’une moyenne de buts alloués de 2,25 et un pourcentage d’arrêts de ,921 en plus de signer cinq blanchissages.

Lorsque le marché des joueurs autonomes s’est ouvert le 1er juillet, Snow s’est occupé du poste d’auxiliaire en consentant à Chad Johnson un contrat de deux ans d’une valeur de 2,6 millions $. Johnson, âgé de 28 ans, a conservé un dossier de 17-4-3 avec une moyenne de buts alloués de 2,10 et un pourcentage d’arrêts de ,925 avec les Bruins de Boston la saison dernière.

Les Islanders ont perdu 13 rencontres au cours desquelles ils ont détenu une avance de deux buts l’an dernier, et ils devraient maintenant être mieux équipés pour protéger ces avances.

« Au cours de cette douzaine de parties, je dirais qu’il y en a deux ou trois au cours desquelles nous étions toujours en bonne position, même au niveau de la structure, a indiqué Capuano. La rondelle avait des yeux. Ce que le personnel d’entraîneurs doit faire, c’est de s’assurer que nos joueurs performent bien sous la pression. C’est crucial.

« Lorsqu’il est question des séries éliminatoires et de championnat, au baseball et au football, tout repose sur les lanceurs et les quarts-arrière; [au hockey] on se doit de bâtir l’équipe du filet vers l’avant. Les gardiens sont la dernière ligne de défense, et ils sont critiqués plus souvent qu`à leur tour. Au bout du compte, nous tentons de jouer en unité de cinq joueurs. Cependant, je crois qu’avec ces ajouts, nous avons en quelque sorte sécurisé une position qui importait pour Garth. Nous avons mis la main sur Johnson, nous comptons sur Halak et nous possédons quelques jeunes gardiens, alors nous avons une belle profondeur devant le filet. »

RETOUR SUR LA SAISON MORTE



Fiche en 2013-14 : 34-37-11, 79 pts, 8e place dans la section Métropolitaine, 14e place dans l’Association de l’Est

Séries éliminatoires 2014 : Pas qualifiés

Ajouts : G Jaroslav Halak, G Chad Johnson, C Mikhail Grabovski, AG Nikolai Kulemin, C Cory Conacher, D TJ Brennan

Soustractions : G Evgeni Nabokov, D Radek Martinek

Candidats à une promotion : C Anders Lee, C Ryan Strome, D Griffin Reinhart, D Ryan Pulock

Premiers choix au repêchage 2014 de la LNH : AG Michael Dal Colle (5e au total), C Joshua Ho-Sang (28e au total)

Snow a aussi ajouté de la profondeur à l’attaque et à la ligne bleue. Il s’est entendu avec le tenace ailier Cory Conacher le 1er juillet, ainsi qu’avec TJ Brennan, qui a remporté le trophée Eddie Shore la saison dernière, remis au meilleur défenseur de la Ligue américaine de hockey. Brennan, âgé de 25 ans, a obtenu 25 buts, 47 passes et 115 minutes de punition en 76 parties avec les Marlies de Toronto.

Le lendemain, Snow a effectué son plus grand coup d’éclat lorsqu’il a conclu des ententes avec les attaquants Mikhail Grabovski (quatre ans, 20 millions $) et Nikolai Kulemin (quatre ans, 16,75 millions $). Grabovski a amassé 13 buts en 58 matchs avec les Capitals l’an dernier, mais il a marqué au moins 20 buts à trois reprises avec les Maple Leafs de Toronto. Kulemin a inscrit neuf filets la saison dernière avec Toronto, mais avait touché la cible 30 fois en 2010-11 alors qu’il évoluait sur le même trio que Grabovski.

Capuano a mentionné qu’il n’avait pas encore décidé si ces deux joueurs allaient évoluer sur la même unité avec les Islanders, mais qu’il était très heureux, car l’arrivée de Grabovski allait alléger le fardeau du centre Frans Nielsen, qui jouait dans toutes les situations pour New York.

« Pour moi, cela permettra de diminuer le nombre de minutes passées sur la glace par Frans », a confirmé Capuano. On parle d’un joueur qui évolue sur la première vague du jeu de puissance et sur la première unité en infériorité numérique. Il passe beaucoup de temps sur la glace, et ce sont des minutes importantes. Son rôle ne changera pas complètement, mais Grabovski est un joueur dont Garth et moi avions parlé il y a deux ans. Sa vitesse et ses changements de direction apportent une autre dimension à son jeu. Il impose un beau rythme au jeu et il possède un bon sens du hockey. Avec [Kulemin] à sa gauche, on retrouve un joueur imposant qui va faire sentir sa présence et qui a prouvé qu’il pouvait inscrire des buts importants. Il s’agit de deux très bonnes acquisitions pour notre équipe. »

Grabovski et Kulemin procurent aussi aux Islanders plus d’équilibre en attaque, ce qui devrait aider John Tavares. Le capitaine de New York a raté les 22 dernières parties de la campagne après s’être partiellement déchiré le LCM alors qu’il représentait le Canada aux Jeux olympiques 2014 de Sotchi. Le visage des Islanders avait récolté 24 buts et 42 passes en 59 parties.

« Lorsqu’il s’est blessé, il se trouvait dans une situation dont rêvent tous les joueurs de hockey nés au Canada, et je ne les blâme pas », a noté Capuano, qui a ajouté que Tavares, qui n’a pas eu à subir d’opération, allait être prêt pour le camp d’entraînement. « Il n’a pas été en mesure de jouer pour nous, ce qui nous a nui un peu, mais je comprends. De toute évidence, lorsqu’on perd un joueur comme lui, il s’agit d’un coup dur pour notre équipe.

« D’autres joueurs ont eu la chance d’élever leur jeu d’un cran, et nous avons pu en apprendre un peu sur les huit ou neuf - je ne me souviens plus du nombre exact – joueurs que nous avons rappelés de Bridgeport … Je suis d’avis que nous avons plutôt bien joué au cours des 12 ou 15 derniers matchs. Ce fut une chance pour Garth de pouvoir observer certains de nos jeunes espoirs. Évidemment, on ne veut toutefois pas qu’une telle chose arrive à son capitaine. »

Ce sera à Tavares et aux autres joueurs des Islanders de dire adieu au Nassau Veterans Memorial Coliseum de manière convenable. La saison 2014-15 sera la dernière de New York dans cet amphithéâtre, où l’équipe a hissé quatre bannières consécutives de champions de la Coupe Stanley (1980-83), avant que l’équipe déménage au Barclays Center à Brooklyn à l’automne 2015.

« Pour moi, chaque saison est importante, a conclu Capuano. Je sais à quel point nos partisans sont passionnés. Comme il s’agit de notre dernière saison [au Coliseum], nous aimerions tenter de nous qualifier pour les séries éliminatoires, comme ce fut le cas lorsque nous avons affronté Pittsburgh, et de nous prouver à nous-mêmes que nous pouvons aller plus loin. Il s’agit d’une année importante. Évidemment, l’équipe va déménager, mais d’un autre côté, on ne peut oublier ce que ces partisans et cet amphithéâtre signifient pour cette organisation. Nous entreprendrons la campagne avec un état d’esprit particulier. Je sais qu’il sera beaucoup question [de l’aréna], mais pour notre personnel et pour nos joueurs, il n’y a qu’un objectif et c’est de retourner en séries. »

Suivez Brian Compton sur Twitter : @BComptonNHL

HAUT DE PAGE