Milano est plus qu’une sensation sur YouTube

vendredi 2014-07-11 / 3:00
Craig Merz  - Correspondant LNH.com

COLUMBUS – Être « ce gars-là » peut être une bénédiction ou une malédiction selon les circonstances.

Pour l’ailier gauche Sonny Milano, la reconnaissance a cogné à sa porte bien avant que les Blue Jackets de Columbus ne le sélectionnent au 16e rang du repêchage 2014 de la LNH le mois dernier.

Il y a trois ans, il a publié une vidéo sur YouTube dans lequel il démontre ses habiletés de manieur de bâton, après avoir été inspiré d’une vidéo similaire mettant en vedette Tomas Jurco, qui évolue maintenant avec les Red Wings de Detroit.

Vue presque 50 000 fois, cette vidéo a permis à Milano d’être suivi en ligne, et cette attention a augmenté lorsqu’il a enregistré une nouvelle série de vidéos pour le LNH.com au Combine de la LNH en mai.

Alors lorsque son nom a été appelé par Columbus au repêchage, certaines des personnes qui l’ont suivi ont dû penser : « Oh, ce gars-là ».

Maintenant qu’il se trouve parmi les autres espoirs des Blue Jackets au camp de perfectionnement de l’équipe, qui se terminera vendredi, il souhaite que les futures vidéos de lui soient composées de ses faits saillants lors de matchs.

« Je souhaite être reconnu pour mes talents de joueur de hockey, et j’espère avoir la chance montrer ce que je sais faire et devenir populaire en raison de ce que je fais sur la glace plutôt que pour les trucs que je fais à l’extérieur de celle-ci, a expliqué Milano. C’était amusant de tourner ces vidéos et je ne regrette pas l’avoir fait, mais je suis un joueur de hockey, et je dois être en mesure de briller sur la patinoire. Je ne dirais pas que je voudrais changer quelque chose, mais je ne ferai plus de vidéos pour un bon moment. »

Cela n’a pas empêché le jeune homme de 18 ans natif de Massapequa dans l’État de New York d’être le joueur le plus sollicité par les médias au cours du camp. Mercredi, il a participé à une séance de questions avec les journalistes avant de se faire interviewer par la télévision puis de participer à une émission de radio sur les ondes d’une station sportive locale.

Il profite de son passage à Columbus car il ne sera vraisemblablement pas de retour pour le camp d’entraînement de l’équipe en septembre. Milano a mentionné qu’il avait l’intention « à 100 pour cent » d’évoluer à Boston College la saison prochaine malgré les rumeurs qui voulaient qu’il opte pour la Ligue de hockey de l’Ontario, où ses droits appartiennent aux Whalers de Plymouth.

Comme les Blue Jackets possèdent une panoplie de jeunes espoirs à l’attaque dans leur système, il n’y a aucune raison de précipiter l’arrivée de Milano. Il a toutefois démontré suffisamment son savoir-faire au camp pour permettre aux partisans de rêver à propos du futur. Il est rapide, doté d’une excellente vision et il est évidemment très habile avec la rondelle.

Aucune de ces caractéristiques ne représente une surprise pour le défenseur Ryan Collins, qui a lui aussi été repêché en 2014, lui qui était un coéquipier de Milano au cours des deux dernières saisons au sein du Programme de développement de l’équipe américaine (USNTDP).

« J’ai joué avec lui au cours des deux dernières saisons, a mentionné Collins. Je pense toujours avoir tout vu avec lui, mais il trouve toujours une nouvelle feinte à effectuer. Je m’attends à ce qu’il continue à jouer de la même façon.

« Il est un fabricant de jeux, très fort avec la rondelle, et il contrôle très bien le disque en plus de toujours bien s’intégrer à son trio. »

L’an dernier, Milano a amassé 29 buts et 87 points en 58 parties, ce qui lui a permis de terminer la saison à égalité au premier rang des pointeurs de son équipe.

La seule inquiétude au sujet de Milano est son gabarit de 6 pieds et 183 livres, mais il affirme que les craintes de le voir être bousculé lorsqu’il possède la rondelle sont injustifiées.

« J’ai travaillé sur ma force, a-t-il confié. Le [USNTDP] m’a vraiment aidé. Je pesais 160 livres lorsque je suis entré dans le programme, et j’ai ajouté 25 livres depuis.

« Je vais à Boston College, où le programme est fantastique et où l’équipe possède une histoire incroyable. J’aurai la chance de continuer à prendre de la masse. Je crois que je peux encore ajouter 15 livres tout en maintenant ma vitesse. Je veux devenir plus fort et raffiner mon jeu un peu. »

Il pourra aussi tester ses aptitudes de cuisinier. La plupart des camps de perfectionnement comportent des cours de groupe afin d’enseigner aux jeunes les subtilités de la finance et de la nutrition. Les espoirs des Blue Jackets sont allés faire une épicerie afin d’apprendre à acheter des aliments santé puis ont suivi un cours afin de préparer des repas pour éviter la malbouffe.

Comme il était hébergé à Ann Arbor, au Michigan, au cours de son séjour avec le USNTDP, Milano a bien apprécié ces cours.

« Ça va du côté de la nutrition, mais je suis incapable de cuisiner, seulement du popcorn et du macaroni au fromage, a avoué Milano. J’ai 18 ans. La plupart des jeunes de 18 ans ne savent pas cuisiner. »

Le prochain événement d’importance à l’horaire de Milano est le camp d’évaluation de l’équipe junior des États-Unis qui aura lieu le mois prochain à Lake Placid, dans l’État de New York. Ce camp représente une étape cruciale en vue de la formation de l’équipe américaine qui participera au Championnat mondial junior 2015 de la FIHG.

Milano possède de l’expérience dans les tournois internationaux, lui qui a notamment amassé trois buts et sept passes afin d’aider les États-Unis à mettre la main sur la médaille d’or au Championnat du monde 2014 des moins de 18 ans.

Son talent et son expérience font de Milano un solide candidat pour représenter son pays au CMHJ. Les partisans des Blue Jackets espèrent que ce tournoi leur permettra de voir de nouveaux faits saillants mettant en vedette le dynamique jeune espoir.

HAUT DE PAGE