Le vétéran Heatley heureux d’avoir une chance avec les Ducks

mercredi 2014-07-09 / 18:22
Curtis Zupke  - Correspondant LNH.com

ANAHEIM – Dany Heatley est un athlète de 33 ans avec un CV de marqueur impressionnant, mais il sait qu’il n’obtiendra peut-être plus beaucoup d’occasions comme celle-là. Ses statistiques sont sur le déclin, et ses jambes ne sont plus ce qu’elles étaient.

Toutefois, il suffit parfois simplement de trouver la bonne situation pour relancer une carrière, et les Ducks d’Anaheim pourrait offrir à Heatley ce genre de situation, lui qui a signé un contrat d’un an d’une valeur de 1 million $ mercredi. Cette entente a été conclue huit jours après l’ouverture du marché des joueurs autonomes de la LNH, et l’ailier gauche a indiqué que son agent avait parlé au directeur général d’Anaheim Bob Murray au cours de cette période.

Heatley vient de connaître une saison de 12 buts et 16 passes en 76 matchs avec le Wild du Minnesota en plus d’avoir été rayé de l’alignement vers la fin de la saison, une indication que sa relation de trois ans avec cette organisation tirait à sa fin. Il semblait impatient d’obtenir un nouveau départ.

« J’ai le sentiment que j’étais dans une situation difficile au Minnesota, a déclaré Heatley. Je crois que j’ai beaucoup de choses à prouver et que j’ai encore beaucoup à offrir. Je veux prouver à certaines personnes qu’elles ont eu tort, et je suis très heureux qu’Anaheim me donne cette opportunité.

« Je me sens plus mince. Je sais que ce qu’on me reproche le plus est que je ne suis plus assez explosif. Je ne suis pas d’accord avec cela. Je suis encore capable de jouer au hockey. Je suis toujours assez explosif, assez rapide, et je peux toujours marquer des buts. En ce qui concerne mon passage au Minnesota, l’organisation possède plusieurs excellents jeunes joueurs. En tant que joueur plus âgé, on se fait parfois mettre à l’écart pour permettre aux plus jeunes de se développer. Je crois toutefois que j’étais une bonne ressource pour les jeunes. Je les ai un peu encadrés. J’ai apprécié le temps que j’ai passé là-bas. Je veux juste obtenir une autre chance de montrer que je peux toujours jouer. »

Murray a reconnu que Heatley a connu des difficultés (49 points, moins-30 au cours des deux dernières campagnes), mais les deux parties ont été en mesure de s’entendre sur les modalités d’un contrat à faible risque. Le jeu de puissance d’Anaheim a terminé au 22e rang de la LNH avec une efficacité de 16 pour cent la saison dernière, ce qui est faible compte tenu des ressources offensives de l’équipe, et celle-ci pourrait bénéficier d’un peu de profondeur à l’aile gauche. Les autres gauchers de la formation sont Matt Beleskey, Patrick Maroon et Emerson Etem, bien qu’Andrew Cogliano, Jakob Silfverberg et Kyle Palmieri aient tous joué à l’aile gauche à un moment ou à un autre l’an dernier.

« Je crois qu’il est un athlète très fier et les choses ne se sont pas passées comme il le souhaitait, pour une raison ou pour une autre, et je pense qu’il sait que sa carrière va [éventuellement] prendre fin, a noté Murray. Je crois qu’il est très motivé en ce moment. Notre jeu de puissance n’a pas été très bon cette année, et il pourrait nous aider à ce chapitre. »

Murray sait que l’association entre Heatley et le Minnesota ne s’est pas bien terminée, mais Heatley aurait été un bon mentor pour les jeunes joueurs du Wild, et les Ducks comptent eux aussi sur plusieurs espoirs à l’attaque.

« Nos recherches nous ont appris qu’il avait adopté une très bonne attitude, et que lorsque les choses se sont mises à mal aller, il n’a pas été un élément perturbateur, a ajouté Murray. Il a accepté son rôle. »

Heatley a marqué 372 buts en 863 matchs dans la LNH. Il a inscrit au moins 39 buts en une saison à six reprises, notamment deux saisons de 50 buts en 2005-06 et 2006-07. L’entraîneur d’Anaheim Bruce Boudreau est reconnu pour essayer à peu près toutes les combinaisons de trios possibles, alors il est fort probable que Heatley évoluera aux côtés de Ryan Getzlaf et de Corey Perry à un certain moment.

« Mon travail est d’être en forme et d’être prêt à jouer avec ces gars-là », a souligné Heatley.

Heatley a louangé Getzlaf, qui a été son coéquipier lors de Championnats du monde et aux Jeux olympiques 2010 de Vancouver.

« J’adore jouer avec lui, a admis Heatley. Il est l’un des meilleurs joueurs de la ligue, tout comme Corey Perry. Nous verrons ce que Bruce a l’intention de faire, mais mon travail est de bien me préparer. »

Heatley, alors qu’il évoluait avec les Sénateurs d’Ottawa, s’est incliné devant Getzlaf, Perry et les Ducks en Finale de la Coupe Stanley en 2007. Il a mentionné mercredi que cela remontait à trop loin et que l’alignement des Ducks avait trop changé pour qu’il trouve ironique son arrivée à Anaheim.

« Il ne fait aucun doute que je ne vais jamais oublier cette série, mais beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis ce temps », a-t-il philosophé.

Murray a indiqué qu’il ne semblait pas probable que Beleskey ait besoin d’une intervention chirurgicale aux abdominaux, mais le directeur général a semblé prudent. Beleskey s’est déchiré un muscle abdominal contre les Kings de Los Angeles au cours des séries éliminatoires.

« Nous croyons qu’il va bien », a conclu Murray.

HAUT DE PAGE