Rinne et les Predators jouent un mauvais tour aux Coyotes

jeudi 2014-04-10 / 23:22
John Manasso  - correspondant LNH.com

NASHVILLE – Les Coyotes de Phoenix ne contrôlent plus leur destinée quant à leurs chances de participer aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Le gardien de but des Predators de Nashville Pekka Rinne a repoussé 29 lancers pour blanchir Phoenix 2-0 jeudi soir au Bridgestone Arena.

Avec la 162e victoire de sa carrière, Rinne a dépassé Tomas Vokoun au premier rang de l’histoire des Predators à ce chapitre.

S’ils avaient remporté leurs trois derniers matchs, les Coyotes auraient mis la main sur la deuxième place de quatrième as disponible en vue des séries dans l’Association de l’Ouest. Or, le sort de Phoenix dépendra maintenant des autres après ce revers par jeu blanc subi aux mains de Rinne et des Predators.

Les Stars de Dallas peuvent éliminer Phoenix et se qualifier pour les séries en battant les Blues de St. Louis vendredi. Ainsi, le dernier affrontement de la saison entre Dallas et Phoenix, les anciens rivaux de la section Pacifique, dimanche à Glendale, en Arizona, n’aurait plus aucune signification.

Dallas compte 89 points, alors que les Coyotes en ont 87. Les Stars doivent donc gagner une de leurs deux dernières parties pour se qualifier, car ils remporteraient le bris d’égalité qui est déterminé par le nombre de victoires en temps réglementaire et en prolongation. Dallas en a 35 à sa fiche contre 30 pour Phoenix.

Si les Coyotes remportent leurs deux derniers matchs, ils termineront la saison avec 91 points.

Si les Stars perdent en prolongation ou en tirs de barrage vendredi, les Coyotes devront alors vaincre les Sharks de San Jose samedi et l’emporter en temps réglementaire contre les Stars dimanche pour participer aux séries d’après-saison.

Craig Smith et Patric Hornqvist ont marqué pour Nashville, qui a neutralisé l’attaque de Phoenix pendant presque toute la partie. Les Coyotes ont décoché neuf lancers en première période, mais ils ont obtenu leur premier tir du deuxième vingt alors qu’il ne restait que 3:42 à faire à l’engagement. Rinne a capté ce lancer, un long tir des poignets de Mikkel Boedker, avec sa mitaine.

Smith, le premier joueur des Predators à atteindre le plateau des 20 buts cette année, a inscrit son premier filet en 14 matchs, son 21e de la campagne. Pendant que l’attaquant des Coyotes Rob Klinkhammer était au banc des punitions pour avoir porté un bâton élevé à l’endroit de Ryan Ellis, les Predators ont capitalisé pour compter leur premier but en avantage numérique en six rencontres. Smith s’est amené dans le cercle des mises en jeu et il a battu le gardien des Coyotes Thomas Greiss avec un tir des poignets du côté de la mitaine à 10:26 du deuxième tiers.

Hornqvist a aussi marqué son 21e but à 9:21 de la troisième période. Lui, Smith et le défenseur Shea Weber occupent tous le premier rang des buteurs de la formation.

Hornqvist a foncé au but et a redirigé la passe de Mike Fisher vers le filet. Greiss a fait un premier arrêt, mais le défenseur de Phoenix Michael Stone a été incapable de dégager et Hornqvist en a profité pour pousser le retour dans le fond de la cage.

Le défenseur de Nashville Mattias Ekholm a été puni pour avoir retenu avec 4:40 à jouer au troisième engagement, mais les Coyotes ont été incapables de capitaliser même s’ils ont passé beaucoup de temps en territoire adverse. Le défenseur des Coyotes Keith Yandle s’est retrouvé devant une cage béante lors de ce jeu de puissance, mais il n’a pu capter la passe transversale qui lui était destinée.

Phoenix a dominé Nashville 9 tirs contre 6 en première période, grâce, entre autres, à l’unique supériorité numérique de l’engagement. L’attaquant des Predators Nick Spaling avait alors été puni pour avoir accroché Boedker à 17:15.

Les Coyotes éprouvent des difficultés depuis que leur gardien numéro un Mike Smith s’est blessé au bas du corps le 24 mars. Greiss a effectué tous les départs depuis et Phoenix présente un dossier de 2-3-4, dont une fiche de 0-3-3 à ses six derniers matchs.

Rinne, le double finaliste du trophée Vézina qui a raté 51 parties en raison d’une infection à la hanche, a récolté un deuxième blanchissage cette saison. Les Predators, qui ont été officiellement exclus des séries mardi à la suite d’une défaite en fusillade de 3-2 face aux Stars, montrent un dossier de 10-4-2 à leurs 16 dernières rencontres.

HAUT DE PAGE