Le Wild s’assure de la première place de quatrième as en battant les Bruins en prolongation

mardi 2014-04-08 / 23:47
Dan Myers  - Correspondant LNH.com

ST. PAUL, Minnesota – Avec une place en séries éliminatoires assurée avec un peu d’aide des Blue Jackets de Columbus plus tôt dans la soirée, le Wild du Minnesota a décidé de choisir sa position pour les séries.

Le Minnesota, qui tirait de l’arrière par un but pendant près de 19 minutes en troisième période, a créé l’égalité alors que son gardien était avait quitté son filet au profit d’un sixième attaquant à 18:55 sur un but de Ryan Suter, mardi, avant de battre les Bruins de Boston 4-3 en fusillade au Xcel Energy Center.

Le Wild s’est assuré de terminer en première place de quatrième as dans l’Ouest avec la victoire. Plus tôt mardi, le gain de Columbus en prolongation contre les Coyotes de Phoenix a confirmé la participation du Minnesota au grand bal du printemps.

Le gardien du Wild Ilya Bryzgalov a fermé la porte devant deux tireurs en fusillade et en a vu un autre rater la cible. Mikko Koivu a inscrit le seul but des tirs de barrage pour aider le Minnesota à signer sa première victoire en fusillade à ses trois dernières tentatives.

Le Minnesota, qui n’a décoché que neuf lancers au cours des 40 dernières minutes de la rencontre, a marqué sur son tout dernier lancer en temps réglementaire pour forcer la tenue de la prolongation. Avec un homme en plus, Jason Pominville a transporté la rondelle dans le haut de l’enclave, d’où Suter a effectué un tir faible qui a déjoué le gardien de Boston Tuukka Rask pour son huitième but.

Le Wild a bien failli mettre un terme à la rencontre à deux reprises en prolongation, mais Rask a sorti la mitaine sur des chances en or de Matt Moulson et Pominville, qui a marqué deux fois en première période, pour obliger la fusillade.

Le filet de Loui Eriksson sur le jeu de puissance en fin de deuxième tiers a donné aux Bruins une avance de 3-2, et pour la première fois mardi, une équipe l’a conservée pendant un moment.

Une pénalité pour avoir trébuché avec 41 secondes d’écoulées à la rencontre a procuré un avantage numérique au Wild, qui en a rapidement profité quand le lancer puissant de la pointe de Pominville a été redirigé par le défenseur des Bruins Johnny Boychuk avant de se retrouver derrière Rask à 1:05 de la première.

Mais une punition de Suter pour coup de bâton a donné un jeu de puissance à Boston 1:02 plus tard, et le tir de la pointe de Reilly Smith s’est faufilé sous un Kyle Brodziak qui glissait et a terminé sa course dans le filet de Bryzgalov à 3:00.

Pour Bryzgalov, le but a mis fin à une séquence de 145:15 sans rien allouer après deux jeux blancs de suite.

Patrice Bergeron a poussé un retour de lancer derrière Bryzgalov pour inscrire son 29e de la campagne et donner aux Bruins leur première avance à 10:28.

Mais l’avance a duré moins d’une minute, quand Pominville a marqué son deuxième de la rencontre. Le but était le 29e de Pominville, un sommet d’équipe, un de plus que Zach Parisé. Il s’agissait de son troisième match de plus d’un but cette saison, son premier depuis le 1er novembre.

Eriksson a touché la cible cinq minutes plus tard alors que Gregory Campbell et lui étaient laissés seuls devant Bryzgalov. Ils ont tous les deux touché au tir de la pointe de Zdeno Chara, mais Eriksson a été le dernier à l’atteindre pour inscrire son neuvième filet.

Bryzgalov a réalisé 21 arrêts pour améliorer sa fiche à 7-0-3 depuis qu’il a été échangé au Wild des Oilers d’Edmonton le 4 mars.

Rask a terminé avec 21 arrêts également, présentant maintenant un dossier de 35-15-6.

HAUT DE PAGE