Les Rangers tiennent tête aux Blackhawks

jeudi 2014-02-27 / 22:20
Dan Rosen  - Journaliste Principal NHL.com

NEW YORK – Les Rangers de New York voulaient connaître un bon départ après la pause olympique pour assurer leur place dans les séries éliminatoires. Une victoire contre les champions de la Coupe Stanley les qualifierait certainement.

Les Rangers ont tenu le coup quand les Blackhawks de Chicago ont attaqué en force dans la dernière minute de jeu du match disputé au Madison Square Garden, jeudi, et ils l’ont emporté 2-1. Les deux formations en étaient à leur premier match depuis le 7 février.

Rick Nash a inscrit son 19e but de la saison à 15:53 de la troisième période, l’éventuel but victorieux car Peter Regin a marqué son premier but dans l’uniforme des Blackhawks avec 11,6 secondes à jouer au troisième engagement.

Les Blackhawks ont failli créer l’égalité en toute fin de match quand Marian Hossa a tiré du revers, mais Cam Talbot a étiré la jambière pour effectuer l’arrêt.

Le gardien des Rangers a été encore plus brillant en stoppant le tir de Patrick Kane qui avait sauté sur le retour.

Talbot a effectué 31 arrêts devant le filet des Rangers, tandis que Corey Crawford a bloqué 22 des 24 tirs qu’il a affrontés devant celui des Blackhawks.

Derick Brassard avait inscrit le premier but du match en déjouant Crawford à 10:14 de la première période.

Les Blackhawks ont retiré leur gardien avec deux minutes à jouer à la troisième et Regin, qui en était à son deuxième match avec les Hawks après avoir été acquis des Islanders de New York, a privé Talbot d’un jeu blanc en le déjouant avec les aides de Ben Smith et Brent Seabrook.

Les Blackhawks ont failli créer l’égalité en toute fin de match quand Marian Hossa a tiré du revers, mais Talbot a étiré la jambière pour effectuer l’arrêt.

Le gardien des Rangers a été encore plus brillant en stoppant le tir de Patrick Kane qui avait sauté sur le retour.

Les Blackhawks ne semblaient pas aussi alertes qu’à l’habitude, eux qui ont vu neuf de leurs joueurs participer aux Jeux olympiques de Sotchi, dont six dans le match de la médaille d’or disputé dimanche.

La formation de Chicago n’a pas tenu un entraînement complet avant mercredi et au moins un joueur, Patrick Sharp, a indiqué jeudi matin qu’il tentait toujours de se remettre du décalage horaire.

Les Blackhawks ont surtout été amorphes en avantage numérique, ne marquant aucun but en trois tentatives et en n’obtenant que cinq tirs au but avec l’avantage d’un joueur, aucun dans deux des trois supériorités.

Les Blackhawks n’auront pas beaucoup de temps pour se reposer puisqu’ils affronteront les Penguins de Pittsburgh dans le cadre de la Série des stades Coors Light 2014 de la LNH qui sera présentée samedi (20h, NBC).

Pour ce qui est des Rangers, ils recevront les Flyers de Philadelphie, samedi, et les Bruins de Boston, dimanche, toujours à domicile. Les Rangers présentaient une fiche de 5-1-0 à leurs six derniers matchs et un dossier de 11-4-0 depuis qu’ils ont vaincu les Blackhawks 3-2 à Chicago le 8 janvier.

Sur le but de Brassard, Jonathan Toews, des Blackhawks, qui a remporté la médaille d’or avec Sharp et le défenseur Duncan Keith, a mal paru.

Le capitaine des Blackhawks a perdu possession de la rondelle sous la pression de J.T. Miller dans sa propre zone.

Benoît Pouliot s’en est emparée et a remis à Brassard dans l’enclave. Ce dernier a tiré et Crawford a effectué le premier arrêt, mais l’attaquant des Rangers a pu sauter sur le retour pour inscrire son 12e but de la saison, son quatrième à ses cinq dernières rencontres pour porter son total de matchs avec au moins un point à sept.

Miller remplace Mats Zuccarello, qui s’est fracturé la main gauche en jouant pour la Norvège à Sotchi.

Nash a doublé l’avance des Rangers à 15:53 de la dernière période.

Nash a foncé en zone adverse, mais le défenseur Niklas Hjalmarsson lui a fait perdre la rondelle. L’attaquant des Rangers ne s’est pas découragé et a récupéré la rondelle dans le coin de la patinoire avant de revenir dans le cercle droit des mises en jeu pour décocher un tir des poignets que Crawford n’a pu stopper.

Suivez Dan Rosen sur Twitter à: @drosennhl

Suivez Dan Rosen sur Twitter à: @drosennhl

HAUT DE PAGE