Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.

Vancouver blanchit les Blues et met fin à sa glissade

jeudi 2014-02-27 / 1:59
Kevin Woodley  - Correspondant LNH.com

VANCOUVER - Jannik Hansen et Eddie Lack ont uni leurs efforts pour procurer aux Canucks de Vancouver une première victoire en un mois et ainsi mettre fin à leur plus longue série de défaites en 15 ans.

Hansen a marqué sur une échappée avec 8:47 à faire en troisième période, Lack a arrêté 20 tirs et les Canucks ont mis fin à une disette de sept rencontres avec une victoire de 1-0 contre les Blues de St Louis, mercredi soir, au Rogers Arena.

L’attaquant de quatrième trio Tom Sestito a lobé un disque du revers depuis sa propre zone et Hansen l’a pourchassée jusqu’au au centre de la glace, a devancé les défenseurs Roman Polak et Carlo Colaiacovo avant décocher un tir rapide entre le bloqueur et le corps du gardien des Blues Jaroslav Halak.

Lack, une recrue qui a remporté les trois départs contre les Blues cette saison, a enregistré son troisième blanchissage de la saison, pour procurer aux Canucks leur première victoire depuis le 26 janvier et leur cinquième en 20 matchs en 2014.

La victoire permet à Vancouver de s’emparer de la dernière place de Quatrième As dans l’Association de l’Ouest, devançant ainsi les Stars de Dallas et les Coyotes de Phoenix par un point, même si les deux formations ont disputé trois matchs de moins.

Halak a terminé avec 34 arrêts pour les Blues, qui sont demeurés à égalité avec les Blackhawks de Chicago au sommet de la Division Centrale avec 84 points.

Les 16 joueurs de chaque équipe qui ont participé aux Jeux olympiques de Sotchi 2014 ont été honorés lors d'une cérémonie d'avant-match, mais seulement 13 de ces joueurs ont participé à l’affrontement, sans compter le gardien des Canucks Roberto Luongo, qui a regardé la rencontre depuis le bout du banc. Les Blues ont habillé cinq de leurs neuf Olympiens, profitant de la présence du duo défensif médaillé d’or formé de Jay Bouwmeester et Alex Pietrangelo, et d’un premier trio nouvellement composé, formé des Américains David Backes et TJ Oshie et du Suédois Patrik Berglund, qui a été déplacé à gauche.

Les Canucks étaient privés du centre de deuxième ligne Ryan Kesler, qui s'est blessé à la main lors des Jeux olympiques. Toutefois, leur premier joueur de centre, Henrik Sedin, qui a raté six des huit matchs des siens avant la pause olympique avec une blessure aux côtes, est revenu à temps de Suède, là où il s’était rendu pour des raisons personnelles, et a pu revêtir l’uniforme.

Les Canucks ont entamé la pause olympique en connaissant leur pire série de défaites depuis 1999, mais ont dominé les Blues au niveau des lancers par 14-6 en première période. Halak, qui vient de connaître des Jeux olympiques décevants pour la Slovaquie, a dû être alerte pour arrêter David Booth sur une tentative de retour de tir, avec cinq minutes à jouer dans la période, il a ensuite stoppé la rondelle avec son patin gauche lors d’une mêlée sur la ligne de but au cours de la même séquence.

À l'autre extrémité, Lack a joué de chance à la fin de la première période, quand un tir a été dévié par un défenseur et a frappé le poteau, par la suite le filet a quitté ses amarres avant que la rondelle ne puisse être récupérée. Il a gardé la feuille de pointage vierge en deuxième période en repoussant Vladimir Tarasenko parvenu fin seul devant lui, puis il a stoppé le tir sur réception de Backes depuis l’enclave, alors qu’une pénalité en différée avait été appelée. Avec trois minutes à jouer, Lack a bloqué la tentative de Chris Stewart, sur une descente à 2-contre-1. Le gardien a de nouveau joué de chance quand le défenseur Alexander Edler a dégagé la rondelle de justesse, suite au tir de TJ Oshie vers un filet ouvert, pendant un jeu de puissance tardif.

HAUT DE PAGE