Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.

Alex Ovechkin joue les héros et les Caps battent les Wings

dimanche 2014-02-02 / 15:51
Adam Vingan  - Correspondant LNH.com

WASHINGTON – Joel Ward a marqué deux fois et Alex Ovechkin a marqué le but gagnant en prolongation, alors que les Capitals de Washington ont défait les Red Wings de Detroit par la marque de 6-5, dimanche, au Verizon Center.

Gustav Nyquist a obtenu son premier tour du chapeau carrière pour les Red Wings, qui ont surmonté trois déficits deux buts au cours de cette rencontre.

Lors d’un jeu de puissance en prolongation, Ovechkin a déjoué Jimmy Howard et a marqué son 39e but de la saison, un sommet dans la LNH, à 2 :37.

Les Capitals ont appliqué beaucoup de pression dès la mise au jeu initiale, coinçant les Red Wings dans leur propre zone avec plusieurs séquences dominantes. Un travail acharné de la part de la troisième ligne des Capitals qui a forcé les Red Wings a effectuer des jeux brouillons a conduit au 12e but de la saison de Jason Chimera, à 4:43.

Casey Wellman a amorcé la séquence en ratant son lancer vers le filet, Connor Carrick a récupéré le disque avant d’effectuer une passe du revers vers Ward dans l’enclave. Le tir de Ward a ricoché sur le poteau et s’est dirigé vers le cercle de mise en jeu droit, où Chimera s’en est emparé et a battu Howard malgré un angle restreint.

Ward a ensuite ajouté à l'avance de Washington, portant la marque à 2-0 moins de trois minutes plus tard, lors d’un jeu de puissance en saisissant une passe de Marcus Johansson dans l’enclave et en décochant un tir qui a eu raison de Howard.

Les Red Wings, qui n’ont obtenu aucun tir au but avant la marque des neuf minutes de la première période, ont coupé le déficit en deux à 11:40. Avec Carrick au banc des pénalités pour un double échec porté à l’endroit de Tomas Jurco, Detroit n’a mis que neuf secondes pour s’inscrire au pointage. Michal Neuvirth a arrêté le tir de Daniel Alfredsson, mais le retour s’est retrouvé vers Nyquist qui a enfilé l’aiguille depuis l’enclave.

Le but de Nyquist ne pouvait tomber à un meilleur moment pour les Red Wings, qui ont entamé le match après avoir été blanchis durant trois matchs consécutifs sur la route pour la première fois depuis 1928. Le but a mis fin à la séquence sans but de Detroit à 194 minutes et 14 secondes.

Carlson a restauré l'avance de deux buts des Capitals à 16:05 avec une frappe du haut de l'enclave, enregistrant un sommet en carrière avec son 10e but de la saison. Ovechkin a eu une opportunité en or de donner une avance de 4-1 à son équipe au cours du troisième jeu de puissance des Caps dans ce match, lors des dernières secondes de la première période, mais son tir frappé a franchi un filet grand ouvert alors que les dernières secondes étaient écoulées.

Il y a eu nettement moins de chances de marquer en deuxième période par rapport à la première. Aucune équipe n’a touché le fond du filet avant la marque des 6:30 à jouer à l’engagement, lorsque les Red Wings ont inscrit deux filets séparés par le deuxième but du match de Ward.

Tomas Tatar a d’abord marqué sur une poussée offensive, alors que son tir des poignets a déjoué Neuvirth du côté du bloqueur et le disque s’est frayé un chemin jusqu’au fond du filet. Dix-neuf secondes plus tard, Ward a inscrit son 17e de la saison depuis l’enclave, égalant du même coup son meilleur total en carrière, enregistré lors de la saison 2008-09 alors qu’il portait les couleurs des Predators de Nashville.

Nyquist a ensuite marqué son deuxième but du match à 18:49 quand il a profité de la remise de Henrik Zetterberg dans l’enclave et a déjoué Neuvirth. Après seulement 42 secondes de jeu en troisième période, Nyquist a de nouveau frappé en marquant un but presque identique, quand il a encore profité d’une passe de Zetterberg pour déjouer Neuvirth.

Troy Brouwer a brisé l'égalité à 4:28 en profitant d’un revirement, mais Justin Abdelkader a répondu à 6:25, en glissant un revers hors de portée de Neuvirth.

HAUT DE PAGE