Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.

Le gardien de l’Avalanche Semyon Varlamov célèbre sa prolongation de contrat avec une victoire

vendredi 2014-01-31 / 0:21
Rick Sadowski  - Correspondant LNH.com

DENVER – Le gardien de l’Avalanche du Colorado Semyon Varlamov avait de plein de raisons de célébrer jeudi.

Varlamov a signé une prolongation de contrat de cinq ans d’une valeur de 29,5 millions $ plus tôt dans la journée, avant de repousser 31 tirs dans un gain de 5-4 face au Wild du Minnesota au Pepsi Center.

Le Russe a ainsi atteint un sommet en carrière avec sa 27e victoire de la saison, établi un record d’équipe avec sa 10e au mois de janvier, et l’Avalanche a solidifié sa troisième place au classement de la section centrale.

Le Colorado (34-14-5) a conclu sa série d’affrontements contre le Minnesota (29-21-6) avec une fiche de 4-0-1 et détient maintenant une avance de neuf points (73-64) sur le Wild au quatrième rang, avec trois matchs en main.

L’Avalanche a touché la cible à trois reprises en deuxième période sur des buts de John Mitchell, Paul Stastny et Maxime Talbot pour bâtir une avance de 4-1.

Le Wild a réduit l’écart à 4-3 au troisième tiers grâce à des filets de Zach Parisé, qui a terminé la rencontre avec deux buts et deux aides, et de Mikael Granlund.

La recrue du Colorado Nathan MacKinnon a fait vibrer les cordages à la suite d’une échappée pour donner à l’Avalanche une avance de 5-3 avec 2:25 à faire, mais Jason Pominville a répliqué pour le Wild 11 secondes plus tard.

Parise a déjoué Varlamov avec un lancer du côté de sa mitaine à 7:47 et Granlund a marqué à 12:51. Après que Varlamov eut fait l’arrêt devant Keith Ballard, Parisé a récupéré le retour et a remis à Granlund, qui a poussé le disque dans un filet complètement ouvert.

Mitchell a touché la cible à 1:43 de la deuxième période pour briser l’égalité de 1-1 peu de temps après que Jamie McGinn eut durement mis en échec le défenseur du Wild Nate Prosser devant le banc de l’Avalanche. Nate Guenin a passé à Mitchell, qui s’est avancé jusqu’au haut des cercles avant de décocher un tir entre les jambière du gardien Darcy Kuemper.

Stastny a poussé un retour de lancer d’Erik Johnson derrière Kuemper à 9:17. Stastny a remis à nouveau à Johnson et s’est avancé vers le devant du filet. Johnson a décoché un puissant tir depuis le haut du cercle droit, et Stastny s’est emparé de la rondelle libre pour marquer.

Talbot a profité d’un autre retour à 15:26. MacKinnon a envoyé une passe transversale vers Mitchell, qui a lancé sur réception du cercle droit. Kuemper a fait dévier la rondelle avec sa mitaine, le disque est sorti du demi-cercle, mais Talbot l’a saisi pour le pousser dans le filet.

Le Wild a remplacé Kuemper par Niklas Backstrom après le but de Talbot. Kuemper a fait face à 23 lancers, dont 13 en deuxième période.

Ryan O'Reilly avait permis à l’Avalanche de prendre les devants 1-0 à 4:41 du premier vingt avec son 20e but, deux de plus que son précédent sommet en carrière établi en 81 matchs en 2011-12. Matt Duchene a repéré O'Reilly au cercle droit et ce dernier a déjoué Kuemper du côté éloigné.

O'Reilly a inscrit six buts et amassé trois aides à ses neuf dernières rencontres après avoir raté deux matchs en raison d’une blessure à l’épaule.

Le Wild a créé l’égalité à 6:16 grâce au but de Parisé sur le jeu de puissance. Le Minnesota présentait un dossier de 1-en -26 en avantage numérique à ses neuf matchs precedents, mais a touché la cible 26 secondes après que Gabriel Landeskog eut été puni pour avoir accroché.

Ryan Suter a effectué un lancer des poignets tout juste de l’intérieur de la ligne bleue et Parisé a frappé la rondelle derrière Varlamov.

Parisé a inscrit trois filets et récolté quatre aides en quatre matchs depuis qu’il est revenu au jeu à la suite de sa blessure au pied, qui lui avait fait rater 14 rencontres.

HAUT DE PAGE