Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.

Les jeunes Michaël Bournival et Nathan Beaulieu ont bien joué contre les Hurricanes

mercredi 2014-01-29 / 0:40
Richard Milo  - Correspondant LNH.com

MONTRÉAL – Les jeunes Nathan Beaulieu et Michael Bournival ont fait du bon travail mardi soir quand le Canadien de Montréal a retrouvé le chemin de la victoire en battant les Hurricanes de la Caroline 3-0 au Centre Bell.

Beaulieu s’est bien comporté aux côtés de Douglas Murray à la ligne bleue, tandis que Bournival a apporté de la rapidité à l’attaque en plus d’obtenir de bonnes occasions de marquer.

Bournival a entrepris le match au centre du quatrième trio entre Travis Moen et George Parros, et il a ensuite été utilisé à l’aile aux côtés de Tomas Plekanec et Brian Gionta.

« J’ai beaucoup aimé la présence de Bournival avec Plekanec et Gionta », a révélé l’entraîneur-chef du Canadien, Michel Therrien. « Il a amené beaucoup d’énergie et de rapidité. On voulait avoir un alignement qui serait rapide ce soir (mardi) pour faire pression sur l’équipe adverse. »

Bournival a été utilisé pendant 13:05 et il a effectué trois tirs au but, tandis que Beaulieu a obtenu 15:01 de temps de glace.

Les joueurs du Canadien ont bloqué 27 tirs pour aider Carey Price à réaliser son 22e jeu blanc en carrière, et Beaulieu a apporté sa contribution avec deux lancers bloqués. Il a aussi été employé en avantage numérique, obtenant 1:44 de temps de glace sur le jeu de puissance.

« Honnêtement, ils jouent bien ensemble », a dit Therrien en parlant de Beaulieu et du vétéran Murray. « Nathan a été bon ce soir, il a été bon dans sa zone et il a été rapide sur la rondelle. Il faisait une bonne première passe, comme nous lui demandons, et il a été bon sur le jeu de puissance. On l’a utilisé tout de suite avec Markov sur le jeu de puissance et il a bien fait. »

Beaulieu se débrouille très bien depuis son rappel des Bulldogs de Hamilton, et ses succès ne sont pas étrangers au fait que Francis Bouillon ait été laissé de côté lors des trois derniers matchs.

Quant à Bournival, dont le dernier but remonte au 19 novembre contre le Wild du Minnesota, il semble avoir retrouvé son allure du début de la saison et son rendement contre les Hurricanes a eu pour effet de diminuer le temps de glace du vétéran Daniel Brière.

Brière a été peu utilisé. Il n’a joué que 8:36 et il a obtenu un tir au but. C’était la sixième fois cette saison qu’il obtenait moins de 10 minutes de temps de glace. À ses 21 derniers matchs, Brière n’a réussi que deux buts et deux aides.

En 40 matchs, Brière ne totalise que 14 points, sept buts et sept mentions d’assistance.

HAUT DE PAGE