Andersen repousse 34 lancers pour aider les Ducks à vaincre les Blues

samedi 2014-01-18 / 23:44
Louie Korac  - Correspondant LNH.com

ST. LOUIS – Il n’aura pas fallu attendre longtemps avant de voir les Ducks d’Anaheim retrouver le chemin de la victoire.

En fait, il n’aura fallu patienter que 24 heures.

Au lendemain d’une défaite contre les Blackhawks de Chicago qui venait interrompre une séquence de huit victoires de suite, les Ducks ont vite retrouvé leurs vieilles habitudes contre les Blues de St. Louis.

Ryan Getzlaf a inscrit un but et une assistance, Nick Bonino a récolté deux aides et Frederik Andersen a stoppé 34 lancers pour permettre aux Ducks de prendre les devants 3-0 et de l’emporter 3-2 samedi soir devant 19 910 spectateurs au Scottrade Center.

Les Ducks (37-9-5) présentent un dossier de 19-2-0 à leurs 21 dernières parties et ils ont défait les Blues (32-10-5) à deux reprises cette saison au Scottrade Center.

Matt Beleskey et Cam Fowler ont aussi compté pour les Ducks, qui ont rebondi après avoir subi un revers de 4-2 contre les Blackhawks de Chicago vendredi soir. Cette défaite n’aura que brièvement ralenti une formation qui venait de remporter 18 de ses 19 derniers matchs.

Les Blues, qui montraient une fiche de 10-2-1 en 13 parties avant la rencontre de samedi, ont subi deux revers consécutifs à domicile pour la deuxième fois de l’année. Et chaque fois, c’était contre des équipes de la Californie. Les Blues n’ont remporté qu’un match cette saison contre les formations californiennes. Ils présentent un dossier de 1-7-0 contre les Ducks, les Sharks de San Jose et les Kings de Los Angeles. Ces équipes ont également surclassé St. Louis 31 buts contre 19.

Avant cette récente série d’insuccès au cours de laquelle les Blues n’ont compté que six buts en 12 périodes, ils avaient marqué 21 buts en quatre parties. Ils avaient alors remporté ces quatre matchs en inscrivant cinq buts ou plus à chacune des occasions.

Barret Jackman et Jaden Schwartz ont compté en troisième période pour ramener St. Louis dans le match. Le gardien de but des Blues Brian Elliott a réalisé 18 arrêts, mais sa série de 13 gains d’affilée à domicile a été interrompue. La dernière défaite d’Elliott au Scottrade Center remontait au 14 avril 2013, alors que les Blues s’étaient inclinés 2-0 devant les Blackhawks.

Getzlaf a poursuivi sur sa lancée des huit derniers matchs. Son sixième filet en neuf rencontres a permis aux Ducks de prendre les devants 1-0 par l’entremise d’un jeu presque raté. Corey Perry a tenté de passer la rondelle vers le centre, mais il en a perdu le contrôle. Heureusement pour Anaheim, Getzlaf a récupéré le disque dans l’enclave avant de déjouer Elliott avec un tir des poignets à 5:27 du premier engagement.

La priorité des Ducks aurait pu être plus importante, mais Elliott est parvenu à repousser Saku Koivu en échappée à 10:55 du premier tiers. Puis, Perry a touché le poteau dans la dernière minute de la période. Les Ducks ont dominé l’engagement initial 8-7 au chapitre des tirs au but.

Après un revirement des Blues tôt en deuxième période, Elliott a semblé bloquer le lancer du cercle des mises en jeu de gauche de Beleskey, mais le disque a lentement roulé sur le gardien des Blues avant de traverser la ligne des buts. Après deux minutes et 27 secondes de jeu au deuxième vingt, Anaheim menait 2-0.

La punition pour obstruction décernée à Alexander Steen a mené au but en avantage numérique de Fowler. Le défenseur des Ducks a porté le pointage à 3-0 avec un lancer frappé du cercle des mises en jeu de gauche à 9:13 du deuxième engagement. Getzlaf a obtenu une mention d’aide grâce à sa passe transversale, ce qui lui a permis de récolter un 14e point à ses neuf dernières parties.

Les Blues ont rendu les choses plus intéressantes en troisième période.

Jackman a privé Andersen de son premier blanchissage en carrière à 9:12. Pendant que le gardien des Ducks avait la vue voilée, Jackman a touché la cible avec un tir des poignets pour réduire l’écart à 3-1.

Schwartz a marqué son 16e but de la campagne quand il a compté d’un angle restreint en supériorité numérique avec 5:29 à faire à la rencontre. Cependant, les Ducks ont résisté et Andersen a repoussé la dernière menace de T.J. Oshie du cercle des mises en jeu de droite alors qu’il ne restait que 2,6 secondes à jouer.

Bonino a amassé 12 points à ses 10 dernières parties.