Fleury effectue 27 arrêts et les Penguins résistent aux Flames

dimanche 2014-01-12 / 1:06
Aaron Vickers  - Correspondant, LNH.com

CALGARY - Les Penguins de Pittsburgh n'allaient pas être battus deux fois en Alberta.

Après avoir échappé une avance tardive dans la défaite de 4-3 encaissée en prolongation contre les Oilers d'Edmonton la veille, les Penguins de Pittsburgh ont signé une victoire de 2-1 contre les Flames de Calgary, au Saddledome Scotiabank, samedi.

C’est une soirée que les Flames auraient préféré oublier au niveau du livre des records de l’équipe. Calgary a entamé la rencontre après avoir encaissé des jeux blancs dans quatre de ses cinq derniers matchs à domicile, marquant un seul filet au cours de cette période. Les Flames ont encaissé deux blanchissages de suite à domicile et leur disette sans marquer à la maison a atteint 196 minutes et 59 secondes, un record pour cette concession.

Après deux sorties erratiques qui ont vu Calgary subir une domination au niveau des buts, soit 11 buts accordés contre aucun marqué, aux mains des Coyotes au Jobing.com Arena et des Blues de St. Louis à Calgary, les Flames ont montré beaucoup d’enthousiasme en début de match, dominant les Penguins au niveau des tirs au but 6-1, lors des sept premières minutes de la rencontre.

Toutefois, il n'a pas fallu trop de temps à Pittsburgh, pour remettre les pendules à l’heure.

Dans un jeu presque identique à celui qui a mené à son but gagnant contre les Flames le 21 décembre, Sidney Crosby a déjoué TJ Brodie et a profité d’une échappée partielle, décochant un tir depuis le bas du cercle des mises en jeu que Reto Berra a pu stopper et couvrir avec son gant.

Vingt-trois secondes plus tard, Chris Kunitz a de nouveau rejoint Crosby derrière la défensive de Calgary, propulsant le capitaine des Penguins seul contre Berra. Crosby a feinté avant de décocher un tir que le gardien de but des Flames a arrêté avec son bloqueur.

Mais avec le momentum qui se déplaçait du côté de Pittsburgh et une pénalité en différée décernée à Joe Colborne, Kunitz a ouvert la marque avec 3:26 à jouer au premier tiers, en captant une passe de Robert Bortuzzo et en s’amenant depuis la rampe, avant de tirer du côté le plus rapproché pour déjouer Berra au-dessus de la mitaine et ainsi donner aux Penguins une avance de 1-0.

Même s’ils ont terminé la première période avec 12 tirs, les Flames n'ont pas réussi à battre Marc-André Fleury.

Calgary n’est pas plus parvenu à battre Fleury au cours du deuxième engagement.

Après avoir vu le tir de Matt Niskanen passer entre les jambes de Berra à 6:42 du début de la période, Fleury a stoppé du bout du pied la tentative de marquer de Hudler en contournant le filet.

Il a cependant réservé son meilleur arrêt contre Mikael Backlund.

En désavantage numérique, Backlund s’est frayé un chemin dans la zone des Penguins et a coupé à travers l’enclave, tandis que Mark Giordano se dirigeait vers le filet. Le capitaine des Flames a fait pivoter Fleury, tandis que Backlund tirait au but, mais le gardien des Penguins est parvenu à empêcher le disque de pénétrer dans le filet en effectuant l’arrêt avec l’arrière de sa tête, pour garder les Flames à l’écart de la feuille de pointage

Fleury a terminé la rencontre avec 27 arrêts.

Les Flames sont parvenus à demeurer dans le match en jouant de chance, grâce à deux poteaux en provenance des bâtons d’Evgeni Malkin et de Crosby, après 40 minutes de jeu.

Backlund en a profité.

Avec 8:31 à jouer, Backlund a gagné sa bataille avec Kris Letang pour l’obtention d’une rondelle libre et a décoché un tir du côté du gant de Fleury, pour ainsi mettre fin à la longue séquence sans marquer de Calgary.

Le but est survenu alors que les deux formations évoluaient à 4-contre-4, après que Bortuzzo eut reçu une pénalité de match pour une mise en échec portée à l’endroit de Giordano et que Mike Cammalleri eut été chassé pour un coup de bâton, peu après.

Même s’ils ont appliqué beaucoup de pression, à la recherche du but égalisateur, les Flames ne sont pas parvenus à marquer pour niveler le pointage, portant ainsi leur production totale à 12 buts au cours des 11 derniers départs de Berra. Berra a effectué 24 arrêts.

HAUT DE PAGE