CMHJ: Jonathan Drouin se sent de plus en plus près d'un retour au jeu

dimanche 2013-12-15 / 15:36
Shawn Roarke  - Directeur de rédaction senior à NHL.com

TORONTO – Jonathan Drouin a indiqué dimanche qu’il était plus près que jamais de revenir au jeu avec l’équipe canadienne junior.

Malheureusement, ça n’arrivera pas avant que les Canadiens s’envolent pour l’Europe plus tard dans la journée. Il prévoit cependant patiner dans le cadre de la préparation de l’équipe pour le Championnat mondial junior, qui débutera le 26 décembre à Malmö, en Suède. Le Canada aura un camp d’entraînement d’une semaine en Europe en plus de disputer trois matchs hors-concours.

Drouin est sur la touche depuis neuf jours en raison d’une commotion cérébrale, mais a fait du vélo stationnaire au cours des deux derniers jours et n’a pas ressenti de symptômes reliés à sa commotion. Drouin a d’ailleurs indiqué qu’il n’avait éprouvé aucun symptômes depuis les trois derniers jours.

« Faire du vélo n’est pas ce qu’il y a de plus amusant, mais ça fait partie du protocole », a-t-il déclaré dimanche, alors que c’était la première fois qu’il s’adressait aux médias depuis qu’il s’est amené à ce camp de trois jours jeudi soir. À ce moment-là, il a dit qu’il souffrait encore de légers maux de tête, mais avait bon espoir qu’ils étaient causés par son vol Halifax-Toronto. « Mais je m’y habitue et j’espère pouvoir bientôt refouler la glace. »

On s’attend à beaucoup de Drouin dans ce tournoi. Il est l’un des joueurs offensifs les plus talentueux de la formation canadienne et il a été dominant avec les Mooseheads de Halifax cette année dans la LHJMQ. Choisi au troisième rang par le Lightning de Tampa Bay lors du repêchage de juin dernier, Drouin a inscrit 17 filets et amassé 50 points en 23 rencontres cette saison. Il avait marqué deux buts et ajouté deux aides lors du Championnat mondial junior de l’an dernier.

« Les gens disent que je suis le joueur sur lequel on va se fier, a mentionné Drouin. Mais je vais prendre ça un jour à la fois et jouer comme je l’ai fait ces dernières années, en espérant que ça fonctionne. »

Drouin a dit que sa guérison de sa commotion, subie lorsqu’il a été frappé par Adam Erne des Remparts de Québec le 7 décembre dernier, lui a mis beaucoup de pression alors que la date limite pour qu’il prouve qu’il était assez en santé approchait. Mais à l’heure actuelle, il sent qu’il voit finalement la lumière au bout du tunnel.

« Évidemment, tu veux jouer pour l’équipe nationale junior et je voulais m’assurer d’être correct, a-t-il dit. Depuis quelques jours, je me sens bien. »

HAUT DE PAGE