Le doublé de Jokinen permet aux Jets de battre les Rangers

lundi 2013-12-02 / 22:14
Tal Pinchevsky  - Journaliste LNH.com

NEW YORK -- Olli Jokinen a marqué deux buts, dont celui de la victoire, et John Albert a touché la cible sur son premier lancer en carrière dans la LNH et les Jets de Winnipeg l’ont emporté 5-2 sur les Rangers de New York au Madison Square Garden lundi soir.

Devin Setoguchi et Blake Wheeler ont aussi trouvé le fond du filet pour les Jets alors qu'Ondrej Pavelec a effectué 35 arrêts.

Mats Zuccarello et Ryan Callahan ont répliqué pour New York. Cam Talbot a repoussé 25 des 29 lancers qu’il a affrontés, lui qui n’avait pas accordé plus de deux buts à ses sept premiers départs.

Jokinen a profité d’un bond favorable en troisième période lorsque la rondelle s’est retrouvée sur son bâton dans l’enclave après avoir ricoché sur Chris Thorburn dans le coin de la patinoire. Le joueur de centre finlandais n’a pas raté cette chance et a battu Talbot du côté du gant pour donner les devants aux Jets 3-2 alors qu’il restait 7:18 à faire au temps réglementaire.

Jokinen a connu une soirée productive, lui qui avait préparé le but qui a permis aux Jets de créer l’égalité 1-1 en deuxième période. Il a d’abord accepté une passe avant de pivoter et de remettre le disque à Setoguchi qui s’amenait derrière le jeu. Setoguchi a tiré entre les jambières de Talbot à 8:16 pour récolter son septième but de la campagne et son troisième à ses quatre dernières parties.

Une erreur coûteuse du défenseur Keaton Ellerby a mené au premier but de la rencontre à 2:49 de la période initiale. Ellerby a été l’auteur de l’un des huit revirements commis par Winnipeg au premier tiers lorsque sa tentative de dégagement s’est retrouvée sur la lame du bâton de Ryan McDonagh, dont le lancer frappé a été dévié par Zuccarello entre les jambes de Pavelec. Avec cette mention d’aide, McDonagh a porté à quatre sa séquence de matchs avec au moins un point. Il s’agissait du huitième filet de la saison de Zuccarello.

Prenant part à sa première partie en carrière dans la LNH, Albert a donné à son équipe une première supériorité numérique lorsque Derick Brassard l’a fait trébucher derrière son filet à 11:21 du premier engagement. Le jeu de puissance de Winnipeg est classé au 28e rang dans la ligue et n’a pu générer qu’un seul tir au but au cours de cet avantage numérique, et celui-ci a été repoussé par Talbot. Il s’agissait du 13e jeu de puissance infructueux consécutif pour les Jets, qui ne sont pas parvenus à toucher la cible avec l’avantage d’un homme depuis le 21 novembre, alors qu’ils avaient concrétisé deux de leurs quatre tentatives dans une défaite de 6-3 contre les Blackhawks de Chicago. Winnipeg a terminé la rencontre avec une fiche de zéro en deux en supériorité numérique, pour ainsi porter à cinq leur séquence de parties au cours desquelles ils n’ont pas marqué sur le jeu de puissance.

La soirée magique d’Albert s’est poursuivie 1:44 après le but égalisateur de Setoguchi. Dustin Byfuglien a intercepté une passe de Brassard avant de refiler la rondelle au rapide attaquant qui a battu de vitesse McDonagh pour se diriger au filet et décocher un lancer qui a trompé la vigilance de Talbot. Albert marquait ainsi son premier but en carrière sur son premier lancer dans la LNH. À sa présence suivante, Brassard a été relégué au quatrième trio aux côtés de Brian Boyle et de Derek Dorsett.

Même si Winnipeg a inscrit deux buts sans riposte, New York a eu l’avantage au chapitre des lancers, dominant 14-6 au cours des dernières 12:46 de l’engagement. Cette insistance a fini par payer à 15:50 lorsque le tir de près de Brad Richards s’est faufilé derrière Pavelec et s’est dirigé tranquillement vers la ligne des buts. Jacob Trouba s’est hâté de dégager la rondelle, mais cette dernière est demeurée dans le demi-cercle jusqu’à ce que Callahan la pousse dans le filet pour niveler le pointage 2-2 à l’aide de son septième but de la saison.

New York a eu une excellente occasion de prendre les commandes de la rencontre lorsque Chris Kreider a permis à Derek Stepan de s’amener seul devant Pavelec à 10:46. Stepan a été accroché par Tobias Enstrom alors qu’il décochait un lancer que Pavelec a réussi à stopper avec sa jambière droite. La foule a réclamé un lancer de pénalité, mais les arbitres en ont décidé autrement.

Jokinen a sécurisé la victoire quand son lancer de l’enclave s’est retrouvé derrière Talbot alors qu’il ne restait que 1:54 au cadran en troisième, un troisième point dans le match pour Jokinen. Wheeler a ensuite marqué dans un filet désert un peu plus d’une minute plus tard.