Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.

Jean-Sébastien Giguère et l’Avalanche ont résisté au Wild

vendredi 2013-11-29 / 21:02
Dan Myers  - Correspondant LNH.com

ST. PAUL, Minnesota – Une autre solide performance de Jean-Sébastien Giguère a permis à l’Avalanche du Colorado de venir à bout du Wild 3-1 vendredi au Minnesota.

Jan Hejda, Nathan MacKinnon et Gabriel Landeskog – dans un filet désert – ont réussi les buts des visiteurs au Xcel Energy Center.

Giguère a porté sa fiche à 6-0-0 en effectuant 27 arrêts, dont 16 en troisième période quand le Wild a tout fait pour tenter d’effacer un déficit de 2-1. Dany Heatley l’a privé d’un blanchissage.

« J’ai toujours dit que c’était un super amphithéâtre, a dit Giguère. Surtout cette année, nous avons une très bonne équipe. [Le gardien du Wild Josh] Harding joue très bien en ce moment, alors je devais m’assurer que je pourrais venir ici et garder le match aussi serré que possible. »

Les deux mêmes équipes vont se retrouver dès samedi soir, cette fois à Denver.

L’Avalanche a ouvert la marque dès la quatrième minute de jeu grâce à un tir frappé d’Hejda dirigé de la ligne bleue à travers la circulation lourde.

Le Wild a obtenu une occasion en or vers la fin de la période lorsque Cody McLeod a été puni pour cinq minutes en plus d’être chassé de la rencontre pour sa mise en échec illégale contre la bande à l’endroit de Jonas Brodin. Mais l’équipe du Minnesota a été limitée à un seul tir au filet pendant ces cinq minutes, et moins de deux minutes après la fin de la punition, au début de la deuxième période, MacKinnon a fait dévier un tir de Landeskog derrière John Harding. Ce dernier a fini la soirée avec 18 arrêts.

Il s’agissait d’un quatrième but cette saison pour le premier choix au dernier repêchage.

Heatley a rétréci la marge à la 16e minute en redirigeant une passe précise de Nino Niederreiter. Ce but a galvanisé le Wild pour le troisième engagement après avoir été limité à seulement 12 tirs en direction de Giguère au cours des 40 premières minutes.

« On dirait que ça nous prend absolument un déficit de 2-0 pour jouer avec le sentiment d’urgence et être efficaces », a déclaré l’entraîneur du Wild, Mike Yeo. « On semble penser qu’on est assez bons et qu’on n’a pas besoin d’exécuter les choses qui nous ont permis d’avoir du succès. Espérons qu’on en tire une leçon. On prend des notes. »

Le Wild a néanmoins subi une troisième défaite consécutive, une deuxième de suite en temps réglementaire à domicile après avoir été victime d’un seul revers du genre avant mercredi, quand il a été battu 3-1 par les Coyotes de Phoenix.

Sur une note plus positive, Zach Parisé était de retour dans la formation quatre jours après avoir été atteint au pied gauche par une rondelle lors d’une défaite subie aux mains des Blues de St. Louis. On avait pourtant fait savoir mardi qu’il devrait probablement s’absenter pendant au moins deux semaines.

HAUT DE PAGE