Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.

Le but d’O'Reilly en prolongation procure la victoire à l’Avalanche contre les Coyotes

vendredi 2013-11-22 / 0:36
Jerry Brown  - Correspondant LNH.com

GLENDALE, Arizona – L’attaquant de l’Avalanche du Colorado Ryan O'Reilly a marqué alors qu’il ne restait que 41,1 secondes au cadran au cours du deuxième jeu de puissance de son équipe en prolongation, et les hommes de Patrick Roy l’ont emporté 4-3 contre les Coyotes de Phoenix jeudi.

Le gardien du Colorado Semyon Varlamov a réalisé 41 arrêts, et l’Avalanche a mis fin à la séquence de huit victoires consécutives à domicile des Coyotes. Le Colorado a toujours un dossier parfait (14-0-0) cette saison lorsqu’il marque le premier but dans un match.

Les Coyotes n’ont toujours pas subi de revers en temps réglementaire à la maison (9-0-2), mais ils ont été incapables de s’accrocher à une avance de 3-2 en fin de match. Mike Smith a repoussé 27 lancers.

John Mitchell et André Benoît ont tous deux marqué en deuxième période pour donner les devants 2-0 à l’Avalanche, mais Phoenix a continué de diriger des rondelles au filet jusqu’à ce qu’elles se retrouvent dans le but.

Michael Stone a inscrit les Coyotes à la marque à l’aide d’un lancer en provenance du territoire central tard au deuxième tiers, et Phoenix a continué sur cette lancée au troisième engagement. Deux buts des Coyotes ont été refusés en début de troisième période avant que Martin Hanzal ne parvienne à inscrire le but égalisateur à 10:40.

Par la suite, à 14:06, Antoine Vermette s’est retrouvé seul devant le filet lorsqu’il a profité d’un bond favorable de la rampe sur un lancer hors cible de Keith Yandle, et il n’a eu qu’à glisser la rondelle derrière Varlamov pour procurer une avance de 3-2 aux Coyotes.

Cette avance aura toutefois duré moins de trois minutes. Smith a d’abord effectué l’arrêt sur le tir de la ligne bleue de Benoît, mais Cody McLeod a remporté son épreuve de force contre Rostislav Klesla pour s’emparer du retour et ainsi diriger un lancer du revers à ras la glace qui a eu raison de Smith pour créer l’égalité alors qu’il ne restait que 3:14 à faire au temps réglementaire.

Les Coyotes ont entrepris la période de prolongation en infériorité numérique, mais ils sont parvenus à écouler la punition pour assaut de Hanzal. Ils ont cependant été contraints de se débrouiller avec un homme en moins une fois de plus lorsque Yandle a donné un coup de bâton sur la main de Tyson Barrie alors qu’il restait 1:35 à écouler au temps supplémentaire. O'Reilly et Parenteau se sont échangé la rondelle à l’entrée du territoire, et O’Reilly a déjoué Smith d’un bon tir pour permettre au Colorado de signer sa 16e victoire en 21 rencontres cette saison.

Les deux équipes présentaient une fiche combinée de 20-0-0 lorsqu’elles menaient après une période jusqu’ici cette année, mais la première période s’est achevée alors que le pointage était de 0-0. Les Coyotes ont dirigé 15 rondelles vers Varlamov au premier tiers en plus de profiter de deux avantages numériques. Colorado a toutefois poursuivi son excellent travail en infériorité numérique sur la route, où ils avaient résisté avec succès à 24 des 27 tentatives de leurs adversaires (87,5 %) avant le début de la rencontre, et ils ont neutralisé les efforts de Phoenix pour préserver l’égalité.

Lorsque l’Avalanche s’est vue offrir une chance avec un homme en plus, l’histoire a toutefois été très différente. Stone a été pénalisé pour avoir donné un double-échec 25 secondes le début du deuxième tiers, et il n’a fallu que sept secondes à Mitchell pour le faire payer à Phoenix. Nathan Mackinnon a vu son tir être bloqué par Derek Morris, mais la rondelle s’est dirigée directement sur le bâton de Mitchell, qui a eu raison de Smith après 32 secondes de jeu.

L’Avalanche a doublé cette avance à 15:50 quand Benoît, qui avait été atteint au menton par la rondelle plus tôt dans la rencontre et qui était retourné au vestiaire pour recevoir quelques points de suture, a trouvé une façon de soulager sa douleur en marquant son premier but de la campagne. Alors que Gabriel Landeskog obstruait la vue de Smith, Benoît a accepté un relais d’O'Reilly au haut des cercles de mises en jeu, et son lancer haut est passé tout près du poteau à la droite du gardien.

À la recherche d’un coup d’éclat, les Coyotes en ont obtenu un de la part de Stone. Après avoir reçu une passe de Kyle Chipchura en zone neutre, Stone a traversé la ligne rouge et a décoché un puissant lancer qui s’est faufilé entre les jambes de Benoît avant de tromper la vigilance de Varlamov du côté du bâton à 17:10. Il s’agissait du quatrième but de Stone à ses trois dernières parties et de son septième de la campagne, ce qui le place sur un pied d’égalité avec Erik Karlsson au premier rang à ce chapitre parmi les défenseurs de la LNH.

Les Coyotes ont vu leurs défenseurs inscrire 19 buts depuis le début de la saison, un sommet dans la ligue jusqu’ici.

Phoenix a exercé une forte pression sur le Colorado en troisième période, mais a vu deux buts être refusés. À 2:28, Mikkel Boedker a d’abord étendu le bâton pour frapper la rondelle qui s’est glissée entre les jambières de Varlamov, mais l’arbitre Dave Jackson avait sifflé l’arrêt du jeu quelques secondes plus tôt. Ensuite, à 5:11, le lancer de la pointe d’Oliver Ekman-Larsson est pénétré dans le filet, mais l’attaquant des Coyotes David Moss, qui était aux prises avec Jan Hejda dans le demi-cercle du gardien, a été puni pour avoir causé de l’obstruction sur Varlamov.

HAUT DE PAGE