Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.

Le jeu de puissance des Blue Jackets vient à bout des Sénateurs

dimanche 2013-11-17 / 17:59
Sean Farrell  - Correspondant LNH.com

OTTAWA – Le jeu de puissance des Blue Jackets de Columbus fonctionnait à plein régime à leur premier arrêt d’un séjour de cinq rencontres en sol canadien, alors que les Sénateurs d’Ottawa ont eu besoin d’un avantage numérique de deux hommes tard dans le match pour finalement s’inscrire à la marque et priver Sergei Bobrovsky d’un jeu blanc.

Ryan Johansen et Fedor Tyutin ont tous deux récolté un but et une passe, tandis qu’il ne manquait que 2:27 à Sergei Bobrovksy pour signer son premier blanchissage de la saison, et les Blue Jackets de Columbus ont marqué trois fois sur le jeu de puissance pour mériter un gain de 4-1 contre les Sénateurs d’Ottawa au Centre Canadian Tire.

Johansen a enfilé son sixième filet de la campagne à 4:50 de la première période, avant de préparer le but de R.J. Umberger à 4:13 du deuxième tiers. Ces deux buts ont été inscrits au cours des deux premiers avantages numériques de Columbus dans la rencontre.

Tyutin, qui avait obtenu une mention d’aide sur le but d’Umberger, a également touché la cible en supériorité numérique, cette fois au cours d’un cinq contre trois, à 12:07 de la période médiane. Derek Mackenzie a ajouté un but à 5:27 du troisième engagement pour Columbus, qui remportait seulement un deuxième match au cours de leurs dix dernières sorties.

« Je crois que ce qui a fait la différence est que nous avons gardé les choses simples, a déclaré Johansen. Lorsque nous avions une ligne de tir, nous dirigions la rondelle au but et nous nous sommes dirigés au filet pour sauter sur les retours. Lorsque nous avions besoin d’un gros jeu, un joueur s’est levé, et c’est ce dont nous avions besoin. Au cours d’une saison, l’avantage numérique peut à lui seul nous rapporter des victoires, et c’est définitivement ce qui s’est passé aujourd’hui. »

Bobrovsky a repoussé 30 rondelles. Le récipiendaire du trophée Vézina en 2012-13 a vu son blanchissage s’envoler à 17:33 du troisième vingt quand Erik Karlsson a trompé sa vigilance au cours d’un avantage numérique de deux hommes.

« Il a été excellent au cours de toute la rencontre aujourd’hui, et dans un match comme celui-ci, c’est évident que l’on cherche à lui procurer un blanchissage, a avoué le défenseur des Blue Jackets James Wisniewski, qui a obtenu une mention d’aide sur le but d’Umberger. Nous étions en avant 4-0 et notre gardien nous a permis de maintenir cette avance. C’est malheureux que nous ayons écopé de ces deux pénalités et qu’ils aient profité de ce cinq contre trois pour marquer. »

L’entraîneur de Columbus Todd Richards était d’avis qu’il s’agissait d’une victoire importante pour son équipe, qui a récolté sept points sur une possibilité de dix à ses cinq dernières sorties (2-0-3) depuis qu’elle a mis fin à une séquence de cinq revers contre les Islanders de New York le 9 novembre.

« Nous commençons finalement à être plus confiants sur la patinoire, a souligné Richards. Nous nous sommes appliqués à faire ce qui était nécessaire pour l’emporter, soit envoyer la rondelle en fond de territoire et exercer un échec avant agressif afin de créer des revirements. Ce n’était probablement pas du hockey spectaculaire, mais nous sommes une bonne équipe lorsque nous jouons du hockey ennuyant. »

Craig Anderson a effectué 18 arrêts, lui qui obtenait le départ dans un troisième match de consécutif, et Ottawa a perdu les deux dernières parties d’un séjour de cinq rencontres à domicile, au cours duquel ils auront maintenu un dossier de 3-2-0.

« Il s’agit de l’un de ces matchs où si nous parvenons à écouler une ou deux infériorités numériques, nous sommes sortis d’affaire, mais leur jeu de puissance a très bien fonctionné [dimanche] et ils ont profité de chacune de leur chance », a fait remarquer Anderson, qui avait stoppé 30 tirs vendredi lorsque les Sénateurs sont revenus de l’arrière pour vaincre les Bruins de Boston 4-2 vendredi soir.

Le prochain match des Sénateurs aura lieu à Philadelphie où ils affronteront les Flyers mardi soir. Cette rencontre aura lieu une semaine après que les Flyers aient infligé un revers de 5-0 à Ottawa, alors qu’Anderson effectuait un retour devant le filet après une absence de trois rencontres en raison de raideurs au cou.

« Ce n’est certainement pas ainsi que j’envisageais notre début de rencontre, de se retrouver derrière aussi tôt dans le match, et même de tirer de l’arrière par deux buts, a admis l’entraîneur des Sénateurs Paul MacLean. Nous ne pouvons pas espérer connaître du succès si on se retrouve avec un déficit aussi souvent. »

Les Blue Jackets, qui affronteront les Oilers d’Edmonton mardi, ont frappé tôt dans chacune de leurs deux premières supériorités numériques.

Columbus a ouvert la marque 12 secondes après que l’ancien défenseur des Blue Jackets Marc Methot ait été chassé pour avoir retenu à 4:38 du premier tiers. Johansen a reçu une passe du revers de Ryan Murray alors qu’il se trouvait dans le cercle des mises en jeu à la gauche du gardien. Il a ensuite ramené la rondelle près de lui pour contourner le défenseur des Sénateurs Jared Cowen avant de battre Anderson d’un lancer des poignets bas.

« Leur groupe a été très efficace, et nous nous sommes retrouvés en retard très tôt », a fait remarquer MacLean.

Umberger a été l’auteur du deuxième but de Columbus, alors que la pénalité pour rudesse du défenseur des Sénateurs Mark Borowiecki n’était vieille que de huit secondes.

Johansen a remporté la mise en jeu en territoire des Sénateurs et a remis la rondelle derrière lui à Tyutin avant de voir la rondelle lui revenir quelques secondes plus tard. Anderson a d’abord stoppé le lancer de Johansen, mais Umberger a frappé le retour au vol pour faire vibrer les cordages pour la cinquième fois de la campagne.

Tyutin a porté l’avance des siens à 3-0 à l’aide de son deuxième but de l’année, 24 secondes après que Borowiecki ait rejoint le défenseur Eric Gryba au cachot.

L’ailier gauche de Columbus Nick Foligno a obtenu une aide sur le but de Tyutin à son premier match à Ottawa depuis que la transaction qui l’a fait passer des Sénateurs aux Blue Jackets en retour de Methot le 1er juillet 2012.

Borowiecki a terminé la rencontre avec 24 minutes de punition, dont une pénalité majeure majeure pour avoir donné du coude ainsi qu’une inconduite de partie sur une mise en échec en plein centre de la glace sur Jarret Boll à 5:44 du troisième tiers.

« J’ai fait de mon mieux pour garder mes bras le long de mon corps, a indiqué Borowiecki, qui a aussi écopé d’une punition majeure pour s’être battu avec Wisniewksi, qui est venu à la défense de Boll. Je ne cherche jamais à blesser qui que ce soit, et il s’agit d’un incident très malheureux. J’espère qu’il va bien. »

Wisniewski, qui a aussi reçu une pénalité mineure et une inconduite de partie pour avoir été l’instigateur du combat contre Borowiecki, a récolté une mention d’aide sur le but de Johansen, ce qui lui donne maintenant 13 points à ses 13 dernières rencontres. Wisniewksi n’a été blanchi qu’à trois reprises au cours de cette séquence, au cours de laquelle il a amassé deux buts et onze passes.

La recrue de Columbus Boone Jenner effectuait un retour au jeu après avoir raté neuf parties en raison d’une blessure à la jambe.

Erik Condra était lui aussi de retour dans l’alignement des Sénateurs après avoir été tenu à l’écart du jeu pendant six parties en raison d’une élongation musculaire à la jambe droite.

L’ailier droit d’Ottawa Chris Neil a retraité au vestiaire brièvement à 15:41 après une collision avec Johansen le long de la rampe. Il était toutefois de retour au banc des siens avant la fin de l’engagement.

HAUT DE PAGE