Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.

Les Coyotes viennent de l’arrière et battent les Capitals en fusillade

dimanche 2013-11-10 / 0:03
Jerry Brown  - Correspondant LNH.com

GLENDALE, Arizona – En retard 3-1 et totalement dominés après deux périodes, les Coyotes de Phoenix ont défendu leur fiche parfaite à domicile en venant de l’arrière, marquant deux fois au cours des 3:26 dernières minutes du temps réglementaire avant de l’emporter en tirs de barrage pour la quatrième fois à leurs cinq dernières rencontres avec un gain de 4-3 face aux Capitals de Washington, samedi.

Antoine Vermette et Mikkel Boedker ont touché la cible sur les deux premières tentatives de Phoenix en fusillade. Le gardien des Coyotes Mike Smith a stoppé Mikhail Grabovski et Alex Ovechkin. Phoenix a ainsi comblé un déficit de deux buts pour la troisième fois de la saison.

Troy Brouwer et John Carlson ont fait bouger les cordages sur le jeu de puissance et Joel Ward a ajouté un but en deuxième période pour les Capitals. Mais alors qu’ils tiraient de l’arrière 3-1, les Coyotes ont vu Lauri Korpikoski marquer avec 3:26 à faire et Shane Doan inscrire son deuxième filet de la rencontre en avantage numérique à 1:46 de la fin de la troisième période pour forcer la tenue de la prolongation.

Les Coyotes sont donc demeurés à égalité avec les Ducks d’Anaheim et les Sharks de San Jose en tant que seules équipes à ne pas encore avoir perdu en temps réglementaire à domicile (8-0-2).

Le but de Korpikoski était son premier depuis le 13 octobre, un lancer du revers qui a déjoué le gardien de Washington Michal Neuwirth entre les jambières.

Après que la recrue des Capitals Nate Schmidt eut été punie pour avoir retardé le match, Doan a accepté la passe d’Oliver Ekman-Larsson et battu Neuwirth d’un tir des poignets pour son deuxième du match et son septième à ses huit dernières rencontres.

Le défenseur de Phoenix Zbynek Michalek a écopé d’une pénalité dans les derniers instants du temps réglementaire pour avoir fermé la main sur la rondelle. Mais Phoenix a réussi à écouler le 4-contre-3 lors des deux premières minutes de la prolongation pour forcer les tirs de barrage.

Neuvirth a effectué 32 arrêts pour Washington, tandis que son opposant Smith a repoussé 30 rondelles pour les Coyotes.

Après avoir discuté de l’importance de demeurer hors du banc des pénalités en matinée, les Coyotes ont écopé de neuf punitions mineures, dont trois par Boedker. Washington en a profité à deux reprises et a maintenant inscrit neuf de ses 20 buts sur le jeu de puissance en 26 occasions (34,6 pour cent) à ses cinq dernières rencontres.

Un peu plus de 20 secondes après que Joel Ward eut été puni pour avoir fait trébucher Rob Klinkhammer des Coyotes, Keith Yandle s’est servi de l’écran que formait Martin Hanzal pour lancer de la pointe. Le tir a atteint Hanzal et est tombé dans l’enclave, où Doan a manoeuvré autour de la jambière de Neuvirth pour ouvrir la marque à 9:16 de la première période.

Mais quand Boedker a écopé de sa deuxième pénalité de suite en fin d’engagement, le jeu de puissance des Capitals a pris le contrôle tôt en deuxième.

Brouwer s’est faufilé derrière la défensive de Phoenix et attendait à la ligne bleue des Coyotes la longue passe de Mike Green. Brouwer a ensuite envoyé un boulet qui a déjoué Smith pour son cinquième but à 33 secondes de la période.

Moins de trois minutes plus tard, un bâton élevé de Jordan Szwarz des Coyotes a donné à Washington un autre avantage numérique. Et les Capitals n’ont eu besoin que de 20 secondes opour que Marcus Johansson passe à Carlson, et que ce dernier batte Smith à 3:48 pour donner les devants à Washington 2-1.

Ward a complété la deuxième période dominante des Capitals à 16:27, en lançant sur réception une rondelle déviée d’un angle difficile pour faire 3-1.

HAUT DE PAGE