Patrick Roy et l’Avalanche défont le Canadien pour signer un sixième gain de suite

dimanche 2013-11-03 / 0:47
Rick Sadowski  - Correspondant LNH.com

DENVER – Lors d’un samedi soir au cours duquel l’équipe a honoré le défenseur Adam Foote en retirant son chandail no 52, l’Avalanche du Colorado a prolongé sa séquence de victoires à six avec un gain de 4-1 face au Canadien de Montréal.

L’Avalanche a vu sa recrue Nathan MacKinnon et Ryan O'Reilly toucher la cible à 3:30 d’intervalle en troisième période pour briser une égalité de 1-1, et PA Parenteau a marqué dans un filet désert avec 37,9 secondes à faire pour sceller l’issue de la rencontre.

« C’était une performance assez solide », a déclaré l’entraîneur de l’Avalanche, Patrick Roy, à propos de l’effort de son équipe en troisième période. « Quand ils (le Canadien) ont fait 1-1, on a élevé notre jeu d’un cran. C’était excellent. »

MacKinnon a donné les devants à l’Avalanche 2-1 à 8:01, après que Gabriel Landeskog, qui avait fait bouger les cordages au deuxième tiers, eut effectué un tir puissant en s’amenant le long de l’aile gauche. Le gardien Peter Budaj a fait l’arrêt, mais le retour a bondi dans l’enclave et MacKinnon a poussé la rondelle dans le filet.

Il s’agissait d’un deuxième but cette saison pour MacKinnon, mais d’un premier à domicile et d’un premier depuis qu’il avait marqué le 12 octobre face aux Capitals de Washington.

O'Reilly a fait 3-1 à 11:31 quand il a pris possession du disque derrière le filet du Canadien, avant de s’amener à l’avant et de glisser la rondelle derrière Budaj pour son premier but en cinq matchs et son quatrième au total.

Le Tricolore a créé l’égalité 1-1 sur le jeu de puissance grâce au filet de Brendan Gallagher à 3:38 de la troisième période. P.K. Subban s’est élancé du haut de l’enclave et le gardien Jean-Sébastien Giguère a fermé la porte, mais Gallagher était au bon endroit pour s’emparer du retour.

« J’ai cru qu’on avait bien joué, a dit Subban. Ils (l’Avalanche) sont sortis forts. On savait qu’ils allaient le faire. C’était une soirée spéciale pour eux et on savait qu’ils allaient commencer en lion, mais j’ai cru qu’on avait calmé leurs ardeurs tôt. On s’est donné une opportunité de gagner le match, mais on devait continuer de mettre de la pression avec 10 minutes à faire au match. Peu importe le temps qu’il reste au cadran, il faut s’assurer que la rondelle reste à l’extérieur de notre territoire et qu’on s’occupe des joueurs qui se postent devant notre filet, mais on ne l’a pas fait ce soir (samedi). »

Le but de Gallagher a été inscrit 35 secondes après que Maxime Talbot eut écopé d’une pénalité pour coup de bâton. L’Avalanche avait écoulé les deux précédents avantages numériques du Canadien et 20 pénalités en à peu près six matchs.

L’Avalanche a ouvert la marque à 11:14 du deuxième tiers sur le but de Landeskog, qui a marqué ses cinq buts au cours de ses sept dernières rencontres.

Landeskog s’est emparé de la rondelle tout juste à l’extérieur de la ligne bleue du Canadien, s’est amené à toute vitesse en zone du Tricolore et a effectué un lancer frappé puissant qui a déjoué Budaj au-dessus de son épaule droite.

« Je venais de sauter sur la patinoire et la rondelle a bondi devant moi alors tout ce que je voulais, c’était prendre un bon tir, a dit Landeskog. Je n’avais pas effectué beaucoup de lancers jusqu’ici dans le match, alors je voulais simplement diriger quelques rondelles vers le filet et commencer à m’y mettre. Je ne sais pas si mon tir a dévié ou non, mais j’ai placé la rondelle où je le voulais. »

Giguère avait aussi gagné à ses trois derniers départs avec deux jeux blancs, une moyenne de buts alloués de 0,67 et un taux d’efficacité de ,981.

Budaj, qui a disputé six saisons avec l’Avalanche, avait quant à lui remporté ses deux précédents départs avec un blanchissage, une moyenne de 0,50 et un pourcentage d’arrêts de ,982.

L’Avalanche et le Canadien en étaient à leur deuxième match en deux soirs, celui de vendredi ayant été disputé sur la route pour les deux équipes. L’Avalanche avait défait les Stars de Dallas 3-2 en prolongation, et le Canadien s’était incliné 4-3 face au Wild du Minnesota.

L’ailier droit de l’Avalanche Alex Tanguay s’est blessé au genou en deuxième période lorsqu’il a encaissé une solide mise en échec contre la rampe et n’est pas revenu au jeu par la suite.