Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.

Carey Price et le Canadien viennent à bout des Stars 2-1

mardi 2013-10-29 / 23:48
Emna Achour  - Journaliste LNH.com

MONTRÉAL – Les Stars et le Canadien avaient tous les deux joué la veille dans une autre ville, et ç’a paru.

Les entraîneurs des deux équipes ont décidé de n’apporter pratiquement aucun changement à leur formation respective en vue du match de mardi soir au Centre Bell, à l’exception d’un seul, qui s’est avéré être celui qui a fait la différence.

Carey Price a bénéficié d’une soirée de repos lundi soir alors que le Canadien était à New York et que les Stars jouaient à Buffalo, ce qui lui a permis d’être frais et dispo pour la rencontre de mardi afin de mener le Tricolore vers une victoire de 2-1 face aux Stars.

Price a repoussé 26 des 27 lancers auxquels il a fait face dans le gain, lui qui a effectué plusieurs arrêts spectaculaires tout au long de la rencontre, mais surtout en fin de partie alors que le CH ne disposait que d’une avance d’un but.

Le gardien du Canadien a cependant indiqué que beaucoup de crédit revenait à ses coéquipiers, qui ont bloqué 29 tirs devant lui.

« On fait de l’assez bon boulot dernièrement [pour bloquer des lancers] », a dit Price. Ç’a été notre pain et notre beurre, la clé de notre succès cette saison. »

Le filet inscrit par Rene Bourque à 12:55 du deuxième tiers s’est avéré être celui de la victoire, alors que Michael Bournival – avec son troisième de la saison – a aussi touché la cible pour le Tricolore. Ce but a permis au Québécois de récolter un septième point à ses sept dernières rencontres.

L’entraîneur Michel Therrien a encore une fois eu de bons mots pour le trio de Tomas Plekanec, Bournival et Brian Gionta, à l’origine du premier filet du Canadien.

« C’est un trio important pour nous. Non seulement ils sont capables d’aller chercher une production offensive, mais ils ont souvent le mandat de jouer contre les meilleurs trios adverses, a mentionné Therrien. Donc ils vont très bien. On dirait que Bournival amène de l’énergie aux deux vétérans par son intensité, donc j’aime ce que je vois de ce trio-là parce qu’ils ont un rôle vraiment important au sein de notre formation. »

Cody Eakin a assuré la réplique pour les Stars, qui ont vu leur gardien Kari Lehtonen stopper 22 tirs dans la défaite.

Après un début de période assez calme et digne de deux équipes qui avaient ont joué la veille, Bournival – qui d’autre – a permis aux siens d’ouvrir la marque à 12:02. Après un tir de la pointe de Raphael Diaz alors qu’il y avait beaucoup de trafic devant Lehtonen, le disque a atteint Stéphane Robidas qui bataillait devant le filet avec Gionta et terminé sa course derrière le gardien des Stars. Le but a d’abord été accordé à Diaz, mais la reprise a bien confirmé que Bournival avait légèrement fait dévier la rondelle avant qu’elle ne touche à Robidas.

« Je n’étais pas certain de l’avoir touchée, ce n’était pas vraiment clair, a indiqué Bournival. Mais quand tu es devant le filet, tout peut arriver. Tu dois simplement gagner ta place devant le filet. »

Presque au même moment en deuxième période, après un début d’engagement plutôt terne – décidemment –, Bourque a doublé l’avance du Tricolore en marquant sur un retour de lancer. David Desharnais a d’abord pénétré en zone des Stars le long de l’aile droite avant d’effectuer un tir du revers, qui a été repoussé en défense. Diaz s’est avancé pour faire un tir-passe en direction de Bourque, dont la déviation a été stoppée par Lehtonen. Bourque a cependant récupéré son propre retour pour inscrire son quatrième but de la campagne.

Diaz a récolté un point sur chacun de ces buts en se contentant de diriger la rondelle au filet, une directive sur laquelle tous les entraîneurs à travers le monde n’insisteront jamais assez.

« Trouver la bonne ligne de tir est très important puisqu’il y a tellement de gars qui font de l’excellent boulot pour bloquer des lancer, a dit Diaz. Donc tu dois trouver ta ligne de tir et décider de quel côté tu vas aller. Quand j’ai lancé, mon tir ne se dirigeait peut-être pas sur le filet au début, mais j’ai tiré. On bénéficie peut-être d’un peu de chance parfois, mais il faut continuer à lancer la rondelle. »

Les Stars se sont cependant assuré de réduire l’écart avant de retraiter au vestiaire après le deuxième vingt, quand Eakin a fait 2-1 sur un but que Price aimerait sans doute revoir.

Dans une séquence à l’attaque des Stars qui semblait sans danger, Eakin a accepté une belle passe du défenseur Brenden Dillon de sa ligne des buts au centre et s’est amené, seul de son clan, en territoire du Tricolore devant les défenseurs en repli Andrei Markov et P.K. Subban. Peu de temps après avoir traversé la ligne bleue du CH, Eakin a effectué un lancer des poignets vif au moment où Subban était placé directement devant lui, ce qui a semblé voiler la vue de Price sur la séquence.

Il s’agissait d’un 100e match en carrière dans la LNH pour deux des trois membres du quatrième trio du Tricolore, soit Ryan White et Michael Blunden.

Le Canadien disputera sa prochaine rencontre vendredi contre le Wild au Minnesota, dans le cadre d’une série de deux matchs en deux soirs sur la route qui le mènera ensuite au Colorado pour y affronter l’Avalanche, samedi.

Les Stars se mesureront eux-aussi à l’Avalanche cette semaine, alors que la troupe de Patrick Roy sera en visite à Dallas vendredi. Les Stars entreprendront ensuite un séjour de trois matchs sur la route, au cours duquel ils joueront à Ottawa, Boston et Detroit.

HAUT DE PAGE