Les Sharks gâchent les débuts de John Tortorella à Vancouver

vendredi 2013-10-04 / 1:34
Eric Gilmore  - Correspondant LNH.com

SAN JOSE – Brent Burns et Justin Braun ont marqué en deuxième période, jeudi, et les Sharks de San Jose sont venus de l’arrière pour vaincre les Canucks de Vancouver 4-1 et ainsi gâcher les débuts de l’entraîneur John Tortorella avec sa nouvelle équipe.

Patrick Marleau et Tommy Wingels ont complété la marque en fin de troisième tiers pour San Jose.

Les Sharks, qui ont balayé les Canucks lors des séries éliminatoires de l’an dernier, les ont ainsi battus pour une 10e fois de suite (quatre matchs de saison régulière, quatre des séries et deux en présaison).

Jason Garrison de Vancouver a touché la cible sur le jeu de puissance au premier tiers. Le gardien des Sharks Antti Niemi a effectué 21 arrêts dans le gain, tandis que celui des Canucks Roberto Luongo a repoussé 31 rondelles.

Les Sharks ont créé l’égalité à 5:53 sur le but but de Burns du cercle droit. Joe Thornton a mené

Garrison à commettre un revirement en zone neutre et a envoyé la rondelle vers la recrue Tomas Hertl, qui s’est lancé en attaque. Hertl a foncé vers Luongo, attiré un défenseur puis effectué une passé en direction de Burns à sa droite. Hertl, âgé de 19 ans, a récolté son premier point dans la LNH sur le jeu.

Les Sharks ont bousillé un 5-contre-3 de deux minutes à mi-chemin en deuxième période, après que Garrison et Ryan Kesler eurent été punis sur la même séquence.

Mais avec 1:53 à faire à la période, Braun a donné les devants 2-1 aux Sharks avec son premier but depuis le 10 février 2012, mettant un terme à une disette de 85 matchs incluant les séries.

Tard en deuxième période, Marc-Édouard Vlasic s’est blessé lorsqu’il a reçu le patin de Chris Higgins des Canucks au visage. Vlasic a immédiatement quitté la patinoire et a été envoyé au vestiaire, mais était de retour pour le début du troisième vingt.

Marleau a fait 3-1 à 14:39 de la troisième. Couture a forcé un revirement de Higgins et effectué une passe transversale à Marleau, qui a déjoué Luongo du cercle gauche. Wingels a quant à lui ajouté à l’avance de San Jose en faisant 4-1 à 15:57.

Les Sharks auraient pu causer encore plus de dommages si leur jeu de puissance avait fonctionné convenablement, mais ils ont été blanchis en huit occasions. Les Canucks ont de leur côté marqué une fois sur six.

HAUT DE PAGE