Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.

Les Blackhawks hissent leur deuxième bannière en 36 mois

mardi 2013-10-01 / 22:58
Brian Hedger  - Correspondant LNH.com

CHICAGO – Tout comme il l’avait fait en 2010, Jonathan Toews a effectué un dernier tour de piste avec la Coupe Stanley et l’a soulevée dans les airs, provoquant les cris des 21 000 partisans réunis mardi au United Center.

Après lui avoir donné un dernier baiser, le capitaine des Blackhawks de Chicago a reposé le St-Graal du hockey sur sa plateforme au centre de la glace avant de rejoindre ses coéquipiers pour assister au moment qu’ils avaient anticipé tout au long de l’été.

Avant d’entreprendre la défense de leur titre contre les Capitals de Washington, les Blackhawks ont ajouté un autre élément de décoration à leur amphithéâtre mardi soir, hissant quatre nouvelles bannières dans les hauteurs du United Center, notamment celle du titre de la division centrale, celle commémorant leur titre de l’Association de l’Ouest et une autre soulignant leur deuxième trophée des Présidents.

Celle que tout le monde souhaitait voir a cependant rejoint quatre autres bannières du même ordre.

Il y a trois ans, la bannière de 2010 avait été amenée par plusieurs anciens joueurs des Blackhawks, qui l’avaient ensuite remise aux joueurs actuels dans une magnifique mise en scène illustrant le passé et le présent de l’organisation.

Les porteurs de la bannière de 2013 étaient considérablement plus jeunes. Il s’agissait d’enfants de la ville de Chicago, de jeunes joueurs qui commencent à rêver de mettre eux-mêmes la main sur une Coupe Stanley, un clin d’œil au présent et au futur de l’équipe.

« C’était très amusant », a déclaré Jack Veller de Buffalo Grove en Illinois, un jeune défenseur qui portait fièrement un chandail de Bryan Bickell, même si son joueur préféré est Corey Crawford. « Nous avions juste à la tenir et à la laisser se dérouler. »

Devin Swoyer de Hinsdale en Illinois était à ses côtés, et il a pu tendre la bannière à son joueur favori, Patrick Sharp, dont il arborait justement le chandail. Peu de temps après, la bannière était hissée à l’endroit qu’elle occupera en permanence dans les hauteurs de l’aréna, tout juste à côté de la bannière de 2010.

Cela a mis un terme à une cérémonie éclatante et émouvante qui a duré environ 30 minutes et qui a été composée de plusieurs éléments, incluant un excellent montage vidéo et des bracelets phosphorescents Xytloband programmés pour clignoter rouge et blanc remis à tous les partisans.

La surface de jeu s’est transformée en un immense écran argenté, sur lequel a défilé une série de photographies immortalisant les moments inoubliables de la saison 2013 des Blackhawks.

Tout juste avant que Eddie Olczyk, l’ancien joueur des Blackhawks devenu analyste pour la télévision, ne se présente pour animer la célébration, une gigantesque image chatoyante de la Coupe Stanley est apparue sur toute la patinoire.

Le propriétaire des Blackhawks Rocky Wirtz et le président et chef de la direction John McDonough ont tous deux prononcés des discours, les deux hommes prenant soin de remercier les partisans pour leur intense dévouement qui a contribué à relancer l’équipe et le hockey en général dans la ville des vents.

Les derniers mots de McDonough étaient particulièrement bien choisis, résumant parfaitement le passé récent de l’organisation.

« C’est notre travail de vous rendre fiers, a-t-il souligné. Merci beaucoup. »

HAUT DE PAGE