Bournival et Tinordi restent, Dumont et Beaulieu retranchés

vendredi 2013-09-27 / 0:24
Emna Achour  - Journaliste LNH.com

MONTRÉALJarred Tinordi et Michaël Bournival ont suffisamment impressionné l’organisation pour réussir à se tailler un poste au sein du groupe de 23 joueurs qui amorcera la saison avec le grand club.

La nouvelle est devenue officielle tard jeudi soir lorsque le Canadien de Montréal a procédé à ses dernières coupures du camp d’entraînement, retranchant les jeunes Gabriel Dumont et Nathan Beaulieu à la suite du dernier match préparatoire de l’équipe.

Dumont devra cependant d’abord être soumis au ballotage avant d’être cédé aux Bulldogs de Hamilton, tandis que Beaulieu prendra directement le chemin de la Ligue américaine.

Tinordi et Bournival ont donc survécu à toutes les vagues de coupures chez les Canadien depuis le début du camp, et seront à Montréal pour le match d’ouverture de l’équipe mardi prochain face aux Maple Leafs de Toronto.

« On a demandé aux jeunes joueurs de causer des surprises, et [Bournival] en a définitivement causé toute une, a déclaré l’entraîneur Michel Therrien. D’abord, il est arrivé au camp en très bonne forme physique. On l’a placé dans plusieurs rôles différents pendant les matchs. Je savais comment il jouait à l’aile, mais dernièrement je voulais voir comment il se comporterait au centre dans la LNH, et il a passé ce test. Je voulais voir comment il allait écouler des pénalités, il a bien fait aussi.

« Il a la rapidité qu’il faut, mais son éthique de travail est probablement la raison majeure qui explique pourquoi il s’est mérité une place parmi les 23 joueurs. »

Avant-même l’annonce des coupures – parce qu’aucun joueur n’a été rendu accessible par le Canadien après –, Bournival se disait satisfait de ses performances et confiant qu’il avait fait tout en son pouvoir pour forcer la main du Tricolore, tout en faisant preuve de son humilité habituelle.

« Oui, je pense avoir mis tous les efforts nécessaires, a-t-il mentionné. Que ce soit cet été ou dans le camp d’entraînement, je suis satisfait de ce que j’ai accompli. »

Concernant Tinordi (qui n’était pas en uniforme jeudi soir), ses performances au camp n’étaient peut-être pas une surprise au même titre que l’étaient celles de Bournival, mais Therrien était surtout enchanté par le fait que le défenseur format géant avait fait exactement et à merveille ce que le personnel d’entraîneurs lui avait demandé de faire.

« Lui il a été physique, a dit Therrien en parlant de Tinordi. On lui a demandé d’être physique, et c’est une chose qu’il a faite tout au long du camp d’entraînement. Il est arrivé ici en mission. On a pu constater que pendant l’été il a mis les efforts pour se renforcer physiquement afin de pouvoir jouer ce jeu physique-là, et c’est pour cela que lui aussi va faire partie des 23 joueurs qui vont commencer la saison avec notre équipe. »

Bournival et Tinordi amorceront donc la campagne à Montréal, certes, mais qu’en sera-t-il de leur utilisation lorsque Douglas Murray et George Parros – qui ont pris part à peu sinon pas de matchs préparatoires en raison de blessures – seront de retour au jeu ?

D’après Therrien, le cas de Murray est toujours évalué au jour le jour tandis que « ça regarde très bien pour Parros mardi [contre les Maple Leafs] ». Mais quand on a voulu insister pour savoir si Bournival et Tinordi demeuraient à Montréal pour y jouer ou plutôt pour assister aux matchs à partir de la galerie de presse, le troupier du Tricolore s’est montré prudent dans sa réponse.

« C’est certain qu’on ne veut pas que ces joueurs demeurent inactifs pendant de longues périodes, a déclaré Therrien, en pesant ses mots. Ils sont encore jeunes, ils n’en sont qu’à leur deuxième année chez les professionnels. Mais pour de courtes périodes, on n’y voit aucun problème.

« Mais beaucoup de choses peuvent arriver d’ici le week-end, d’ici mardi. […] On a de bonnes nouvelles concernant George Parros, on croit qu’il s’en va dans la bonne direction. On espère qu’il sera prêt à jouer le premier match, il a déployé beaucoup d’efforts pour en arriver là alors on croise les doigts pour qu’il soit en mesure d’y être. Donc je ne peux pas confirmer que [Tinordi et Bournival] seront en uniforme pour le match, mais ils seront des 23 joueurs. »

HAUT DE PAGE