Les Devils s'entendent avec Brunner pour plusieurs saisons

mardi 2013-09-24 / 14:44 LNH.com

Les Devils du New Jersey ont accordé un contrat de plusieurs saisons à l'attaquant Damien Brunner, a annoncé le président et directeur général de l'équipe, Lou Lamoriello, mardi.

Les termes financiers n'ont pas été dévoilés, mais l'agent de Brunner, Neil Sheehy, a annoncé sur Twitter qu'il s'agit d'un contrat de deux ans d'une valeur totale de 5 millions $.

Brunner a été invité au camp des Devils à un essai professionnel et a récolté deux aides en jouant à côté de Patrik Elias et Jacob Josefson lors de la victoire des siens contre les Islanders de New York samedi au Barclays Center, à Brooklyn.

« Il est venu au camp sans contrat et nous a montré ce qu'il peut faire », Lamoriello a dit.

Le défi pour Lamoriello maintenant est de réduire le nombre d'attaquants dans la formation à 13 ou 14, ce que Lamoriello a déclaré être « un bon problème » à avoir.

Brunner ne devra pas s'inquiéter. Il aura un rôle au New Jersey pendant au moins les deux prochaines années.

« Je suis vraiment heureux que nous pouvions nous entendre un peu plus tôt que le 1er octobre, a déclaré Brunner. Maintenant, c'est un peu plus facile pour moi de me concentrer sur le début de la saison. Je suis très excité d'être un Devil. Maintenant (je peux) rester.

« Je crois qu'on doit être confiant, sinon cela n'a aucun sens. Il serait inutile de venir ici pour en tenter. Je croyais que je pourrais venir ici, me prouver et obtenir un contrat. C'est ce qui s'est passé et j'en suis très heureux. Je crois que les deux parties en sont heureuses. »

Né à Kloten, en Suisse, Brunner, 27 ans, a joué 12 saisons dans son pays natal avant de signer un premier contrat d'une saison avec les Red Wings de Detroit en 2012. Suite à une autre passage en Suisse avec EV Zoug pendant l'arrêt du travail, Brunner a terminé la saison 2012-13 de la LNH avec 12 buts et 14 aides en 44 matchs pour les Red Wings avant d'ajouter cinq buts et quatre aides en 14 matchs éliminatoires.

« Je pense qu'ils savent ce qu'ils obtiennent de moi, a dit Brunner. C'était à eux de voir comment je réagissais quand je suis venu à cette organisation. »

HAUT DE PAGE