Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.

P.K. Subban a affronté son frère Malcolm dans la défaite du Canadien

lundi 2013-09-16 / 23:20
Richard Milo  - Correspondant LNH.com

MONTRÉAL - Le Canadien a renoué lundi soir avec ses grands rivaux, les Bruins de Boston et c’était un match attendu alors que le jeune Malcolm Subban a affronté son frère P.K. pour la première fois dans un « vrai » match.

Malcolm, un gardien de 19 ans qui est de cinq ans le cadet de P.K., le gagnant du trophée Norris, a remplacé Chad Johnson devant le filet des Bruins au milieu de la deuxième période quand le Canadien a subi la défaite 6-3.

Le père de P.K. et Malcolm, Karl, ainsi que leur grand-père étaient présents. Compte tenu de leur différence d’âge, les deux frères avaient seulement joué l’un contre l’autre pendant la période estivale. Réclamé au repêchage de 2012 (24e au total), Malcolm a évolué pendant trois saisons avec les Bulls de Belleville dans la Ligue de l’Ontario.

P.K. a réussi un des buts du Canadien contre Johnson mais il n’a dirigé qu’un seul tir – un tir faible de la ligne bleue - vers son frère Malcolm, qui n’a concédé aucun but et effectué 12 arrêts. Le jeune gardien a été pénalisé au début de la troisième période pour avoir manœuvré dans la zone interdite.

« On s’est regardé mais on a perdu et je n’ai pas vraiment l’intention d’en parler, a dit Subban après avoir rendu crédit aux Bruins, notant qu’ils ont joué « un très bon match pendant 60 minutes ». J’aurai la chance de le voir après la rencontre. Je suis sûr qu’il va me taquiner au sujet de la défaite. »

Voulait-il marquer contre lui ?

« J’essayais seulement de jouer et si j’avais marqué, cela aurait été formidable, a dit Subban. Mais je tentais seulement d’aider l’équipe à l’emporter et l’équipe n’a pas gagné.»

Quand Malcolm est entré dans le match, on a entendu un mélange d’applaudissements et de huées.

« C’est une bonne expérience pour lui, a estimé Subban. Quand on est capable de jouer à Montréal, on est probablement capable de jouer partout compte tenu de l’intensité et de la pression qu’il y a dans cet amphithéâtre. Il s’est bien comporté à son premier match.

« Je suis content que ce soit fini mais ce fut une expérience agréable », a conclu P.K.

Quant à Malcolm, il a apprécié le fait de jouer au Centre Bell.

« Ce fut une belle expérience et ce fut plaisir, a-t-il révélé. Il y a beaucoup d’atmosphère ici et c’était formidable d’avoir l’appui des amateurs. »

Le jeune gardien a aussi parlé du seul tir dirigé vers lui par son frère.

« Il n’a eu qu’un tir et c’était probablement le tir le plus lent que j’ai eu au cours de la soirée. On aurait dit une balle papillon…»

Malcolm a blanchi le Canadien pendant son séjour devant le filet mais il a eu la vie relativement facile. Il n’a fait face qu’à cinq tirs à la deuxième période et sept tirs à la troisième période.

« Je n’ai pas affronté beaucoup de lancers, et ils venaient de l’extérieur, a-t-il noté. Je ne pouvais pas demander mieux à mes défenseurs. »

Après le trio d’Alex Galchenyuk, Lars Eller et Brendan Gallagher la veille, c’était au tour de celui de Max Pacioretty, David Desharnais et Daniel Brière de disputer son premier match préparatoire. Ils ont soulevé la foule quand Pacioretty a complété un beau jeu à trois lors d’un avantage numérique pour créer l’égalité 3-3 à la deuxième période.

Mais ce fut trop peu pour battre les Bruins.

« C’est un match préparatoire et il y a encore plusieurs ajustements à faire des deux côtés, a noté Brière. Il ne faut pas trop s’en faire avec ça. A la deuxième période, on a semblé un peu tout le monde avoir de meilleures jambes et on a fait quelques jeux. C’est encourageant. Ce sont de petits pas pour se préparer en vue du début de la saison.

« Ce n’est pas seulement qu’ils ont frappé, a-t-il précisé en parlant des Bruins. Ils étaient extrêmement rapides. Ils étaient les premiers sur la rondelle pendant toute la soirée. C’est une des choses qu’on aimerait sûrement ajuster. »

Carey Price a accordé trois buts en jouant pendant la première moitié du match tandis que le défenseur Jarred Tinordi a été le seul joueur du Canadien à endosser l’uniforme pour la deuxième fois en autant de jours.

Price a effectué 19 arrêts en 29:06 minutes, faisant face à 18 tirs à la première période qui a été dominée par les Bruins. Il a mal paru sur le deuxième but en étant incapable de saisir un tir de loin de Nick Johnson. La rondelle a trouvé une ouverture entre sa mitaine et sa jambière gauche.

Robert Mayer a remplacé Price et Jarome Iginla, qui en est à sa 17e saison dans la LNH, a réussi son deuxième but de la rencontre au milieu de la troisième période pour inscrire le but décisif en brisant l’égalité de 3-3. Il a aussi marqué le premier but du match à 8 :29 de la première période à l’aide d’un puissant tir sur réception quand il a reçu une passe précise de Milan Lucic lors d’un avantage numérique.

David Krejci et Zach Trotman ont réussi les deux derniers buts des Bruins.

Travis Moen a annulé le premier but d’Iginla en redirigeant une passe de Francis Bouillon avec son patin pour permettre au Canadien de créer l’égalité 1-1. Néanmoins, Johnson n’avait que lui à blâmer, ayant ouvert la porte en échappant un tir de Louis Leblanc qui semblait inoffensif. Au début du match, Leblanc évoluait aux côtés de Ryan White et Moen en l’absence de Brandon Prust, qui avait affronté les Sabres de Buffalo la veille.

Price a ensuite été faible quand les Bruins ont repris l’avance 2-1 grâce à un but de Johnson. L’ailier droit des Bruins a décoché un tir de loin que Price aurait aimé revoir.

Subban marque

Le Canadien a profité d’un avantage numérique de deux joueurs pour égaler le score au début de la deuxième période quand Lucic, à neuf secondes, et Torey Krug, à 55 secondes, ont été pénalisés. Subban s’est avancé de la pointe et il s’est placé au centre pour décocher un puissant tir frappé qui a touché le fond du filet alors que Pacioretty était posté devant le gardien des Bruins.

Après avoir bloqué un tir de Tinordi à la ligne bleue des Bruins, Johnson s’est ensuite échappé et il a saisi son propre retour de lancer pour déjouer Price et ainsi redonner l’avance aux Bruins.

La réplique n’a pas tardé alors que Pacioretty a complété une stratégie de Desharnais et Brière pour réussir un superbe but pendant une pénalité à Carl Söderberg, qui avait asséné un coup de coude à Brière.

Christian Thomas a été employé avec Charles Hudon et Gabriel Dumont pour former un des trios du Canadien après avoir été utilisé avec Rene Bourque et Tomas Plekanec lors des matchs intra-équipe.

Dimanche, le Canadien avait subi la défaite 5-4 en tirs de barrage contre les Sabres lors de son premier match préparatoire. Il se mesurera aux Hurricanes de la Caroline lors des deux prochains matchs qui auront lieu vendredi au Colisée Pepsi de Québec et samedi au Centre Bell.

HAUT DE PAGE